Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Oris : un chrono en bronze en l'honneur de Carl Brashear


Deux ans après avoir présenté sa première édition Carl Brashear en bronze, l’horloger suisse indépendant et familial Oris a dévoilé en exclusivité avant noël à Zermatt en Suisse, une deuxième édition en bronze, un chrono bicompax de 43 mm cette fois-ci, rendant hommage à ce militaire américain totalement hors norme. Série limitée à 2.000 exemplaires. Détails.



Le nom de Carl Brashear reste relativement confidentiel, et pourtant, c’est un véritable héros militaire américain. Un homme au caractère bien trempé qui reste l’une des plus grandes légendes américaines du 20ème siècle. Au cours de sa vie, il a dû et su surmonter les barrières de la discrimination raciale et du handicap pour devenir le premier maître plongeur de l’US Navy et le premier plongeur amputé aux services de cette unité.
 
Une histoire comme Hollywood les aime… D’ailleurs elle a été retracée dans le film « Les Chemins de la dignité » sorti en 2000 avec l’acteur oscarisé Cuba Gooding Jr dans le rôle de Brashear.
 
Avant de présenter cette nouvelle édition limitée, imaginée et conçue avec le fils de Carl Brashear, revenons rapidement sur la vie et la carrière de cet homme né en 1931 dans le Kentucky, aux Etats-Unis.
 
En 1948, il s’enrôle dans l’US Navy ; il n’a que 17 ans. Peu après la déségrégation militaire américaine, il se spécialise en plongée profonde. Surmontant de nombreux obstacles liés à la discrimination raciale encore très prégnante à l’époque, il obtient son diplôme du programme de plongée de la Marine en 1954.

En 1966, il perd une partie de sa jambe gauche au cours d’une mission de récupération d’une bombe à hydrogène. Après une longue période de rééducation, il devient le premier plongeur amputé de l’US Navy, puis en 1970, le premier instructeur de plongée afro-américain. La formation pour la certification d’instructeur de plongée impliquait pourtant de suivre un programme d'évaluation exténuant, dont de nombreuses plongées à 300 mètres de profondeur. Brashear les a toutes effectuées avec une prothèse.
 
Après une carrière émérite de plus de trente ans aux services de la Marine américaine, Brashear prend sa retraite en 1979 et s’éteint en 2006 à l’âge de 75 ans. C’est pour rendre hommage à cet homme qu’Oris présente cette nouvelle édition limitée à 2.000 pièces.
 
Le boîtier, la lunette, la couronne et les boutons poussoirs de la montre sont réalisés en bronze, un métal qui se patine avec le temps. Précisons d’ailleurs, que c’est la deuxième fois qu’Oris propose cet alliage particulier pour l’une de ses montres – l’autre modèle étant la première Carl Brashear sortie également en édition limitée à 2.000 exemplaires il y a tout juste deux ans.
 
Comme le premier modèle, cette pièce reprend les traits de la Divers Sixty-Five mais cette fois-ci dans une version chronographe. Doté d’une réserve de marche de 48 heures, le Calibre 771 a été réalisé spécifiquement pour animer ce chrono de 43 mm. Basé sur un Sellita SW 510, c’est la première fois que ce mouvement automatique fait son entrée dans la collection Oris.

La disposition symétrique du cadran bicompax confère à la montre un visage à la fois classique et vintage, renforcé par l'absence d'un guichet dateur (une bonne chose). Le compteur 30 minutes est situé à 3h, face à celui de la petite seconde à 9h. Le cadran arbore une belle teinte bleu foncé, qui se marie à merveille au bronze et n’est pas sans rappeler les eaux profondes dans lesquelles s’est aventuré à maintes reprises Carl Brashear.
 
Quelques finitions supplémentaires ont été apportées au dos du boîtier comme les gravures du casque de scaphandrier et la fameuse citation de Carl Brashear : « It’s not a sin to get knocked down, it’s a sin to stay down. » (« Ce n’est pas un péché d’être mis KO, ça le devient si l’on reste à terre »). Cette édition limitée est présentée dans un coffret spécial en bois luxueux, orné du sceau de la Fondation Carl Brashear. La montre est accompagnée d’un bracelet vintage en cuir marron.

​Spécificités techniques

Boîtier 43 mm multipièces en bronze avec couronne vissée et boutons poussoirs en bronze
Lunette de plongée tournante unidirectionnelle en bronze avec échelle des minutes. L’index du zéro est recouvert de Superluminova.
Glace saphir bombée avec traitement antireflets à l’intérieur.
Fond de boîtier vissé, portant les gravures du casque de scaphandrier, la fameuse citation de Carl Brashear « It’s not a sin to get knocked down, it’s a sin to stay down » et le numéro de série limitée.
 
Étanche à 100 mètres (10 bars).
 
Cadran bombé bleu foncé avec index appliqués plaqués en or rose, recouverts de Superluminova Aiguilles des heures, minutes et secondes plaquées or rose et recouvertes de Superluminova
Aiguilles des minutes du chronographe et de la petite seconde plaquées or rose
 
Mouvement chronographe automatique Oris Cal. 771, base Sellita SW 510
 
Bracelet en cuir brun foncé avec boucle ardillon en bronze (boucle ardillon en acier inoxydable supplémentaire fournie).
 
Présentée dans un coffret en bois luxueux, décoré du sceau de la Fondation Carl Brashear.
 
Série limitée à 2.000 exemplaires
 
Ref. No. 01 771 7744 3185 LS,
 
Prix de vente public : 4 400 euros


Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Janvier 2018 | Lu 2404 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos