Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Oris : un horloger qui s'engage pour la protection des requins


Depuis quelques années, les horlogers se battent pour la protection des océans. Jaeger-LeCoultre, Blancpain, IWC mais également Oris, horloger indépendant qui participe à sa manière à la protection des océans en soutenant Jérôme Delafosse et l’organisation Pelagios Kakunjá.



On en est certain désormais : si rien n’est fait, les requins auront disparu d’ici une quarantaine d’années. C’est le constat alarmant que font les principaux experts de la protection des océans, qui assistent au déclin de la population mondiale de squales depuis les cinq dernières décennies.
 
L’un de ces experts n’est autre que leur fervent défenseur, Jérôme Delafosse. Oris travaille désormais avec cet explorateur sur un projet de conservation des populations de requins, en partenariat avec Pelagios Kakunjá, une organisation à but non lucratif.
 
« Aujourd’hui, il y a moins de requins qu’il y a quelques années », explique Jérôme. « En moins de quarante ans, nous aurons poussé les requins à l'extinction. Le seul moyen de les sauver, c'est de les voir dans toute leur beauté. » Jérôme, qui est aussi un scaphandrier professionnel, a passé les vingt dernières années à observer les populations de squales et de dauphins dans le monde et a réalisé un certain nombre de documentaires diffusés sur les chaînes de télévisions françaises Canal+ et Travel Channel.

De son côté, la mission de Pelagios Kakunjá est de comprendre les mouvements et les voies migratoires de ces grands prédateurs marins. Précisément, ce nouveau projet a pour but d’en apprendre davantage sur les itinéraires de migration des espèces de requins-marteaux halicornes (Sphyrna lewini) en voie de disparition dans le Pacifique oriental. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la population mondiale de cette espèce s’est raréfiée de 90% au cours des 30 dernières années
 
Les chercheurs du projet équiperont cinq requins d’émetteurs satellites -financés par Oris- pour suivre leurs déplacements pendant 6 à 9 mois, puis à une date précise, les implants se retireront automatiquement pour flotter à la surface et transmettront les données collectées aux satellites. Ces informations aideront les scientifiques à mieux comprendre les requins afin qu'ils puissent conseiller les organismes gouvernementaux sur les pratiques de pêche, l'une des plus grandes menaces qui pèse sur les squales, qui s'emmêlent dans les filets pendant qu'ils se nourrissent.
 
Comme le souligne Jérôme Delafosse : « les données transmises par ces émetteurs nous en apprendront beaucoup sur les itinéraires migratoires. Et, en retour, nous attendons que ces résultats conduisent à de nouvelles mesures internationales visant à protéger les squales et leur environnement. »

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Décembre 2016 | Lu 1536 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances | Test de mise en place OMEGA