Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Panerai Luminor 1950 Chrono Monopoussoir : huit jours de réserve de marche dans un boitier titane


Panerai, la marque horlogère de montres florentines poursuit le développement de sa collection « Manifattura » -dotée de mouvements « maison »- avec l’arrivée d’un splendide Chrono Monopoussoir en titane disposant d’une réserve de marche de huit jours à indication linéaire, d’un second fuseau horaire avec indication jour/nuit... Le tout sur un somptueux cadran brun foncé.



Panerai Luminor 1950 PAM 311
Le dernier chronographe signé Officine Panerai, de la collection Manifattura, abrite un mouvement mécanique sophistiqué et exclusif habillé du traditionnel boîtier Luminor 1950 de 44 mm de diamètre.

Fabriqué en édition millésimée en titane de grade 5 -le plus difficile à modeler et à travailler en finition-, il est équipé du mouvement P.2004, le premier calibre chronographe entièrement conçu et réalisé par Officine Panerai, dans sa manufacture de Neuchâtel.

Ce Chrono Monopoussoir 1950 fonctionne par le biais d’un remontage manuel pour une réserve de marche de huit jours à indication linéaire. Il affiche également un second fuseau horaire avec indication jour et nuit et bénéficie d’un dispositif d’arrêt des secondes pour une synchronisation de précision et d’un chronographe monopoussoir avec roue à colonne et embrayage à friction. Bref, un garde-temps extrêmement complet.

Visible à travers le fond saphir transparent, le calibre de 321 pièces laisse seulement entrevoir une partie de sa structure originale, avec ses ponts brossés, ses anglages satinés et ses vis polies miroir. C’est d’ailleurs dans son cœur que se loge la particularité la plus remarquable de ce mouvement : ses trois barillets superposés lui permettant de développer une énergie constante huit jours durant, assurant sa régularité de marche et la mise en œuvre de toutes les fonctions supplémentaires. Son temps d’autonomie restant s’affiche en outre sur un mode original, dans un guichet à 6 heures, gradué de 0 à 8 et parcouru par un index à la trajectoire horizontale.

Panerai Luminor 1950 Chrono Monopoussoir : huit jours de réserve de marche dans un boitier titane

De toutes les fonctions réunies sur ce modèle, c’est le chronographe qui a d’abord les honneurs. Il se démarque aussi de la plupart des montres actuellement sur le marché, puisqu’il rassemble en un seul poussoir toutes les phases de la fonction chronographe : le départ, l’arrêt et le retour à zéro de son aiguille sont ainsi commandés par des pressions successives de l’unique poussoir.

« Dans la grande tradition des mouvements de haute volée, c’est une roue à colonne, summum de la précision chronographique, qui coordonne ces différentes actions » souligne la marque dans son communiqué. Autre remarquable particularité technique, c’est l’embrayage à friction, qui prémunit l’aiguille de tout écart pouvant nuire à sa régularité.

Le compteur des minutes (à 3 heures) a par ailleurs été étudié dans le souci de lever toute confusion possible : de type trotteuse, l’aiguille n’avance pas sur un mode continu mais par sauts, précisément à chaque écoulement d’un intervalle de 60 secondes.

Muni d’un balancier oscillant à 28 800 alternances par heure (soit 4 hertz), lui-même équipé de vis de réglage, le calibre P.2004 réunit 29 rubis, mesure 16 lignes de diamètre. Il est muni d’un dispositif d’arrêt des secondes : une fois la couronne extraite, l’aiguille des petites secondes revient instantanément en position de départ, et elle se remet à trotter dès que la couronne est de nouveau enfoncée. Ceci permet, par exemple, de synchroniser la montre avec un signal horaire à la seconde près.

Autre fonction de première importance et d’une grande utilité : le second fuseau horaire, visualisée sur la Luminor 1950 Chrono Monopoussoir en Titane par une deuxième aiguille flèche au centre. Commandée par la couronne, à l’instar de l’aiguille des heures, elle fait un tour de cadran en douze heures.

Mais, puisqu’une journée en compte non pas 12 mais 24, comment savoir si l’heure affichée est celle du matin ou de l’après-midi ? S’il est 5 ou 17 heures ? C’est une petite aiguille triangulaire, tournant autour du même axe que l’aiguille feuille de la petite seconde (à 3 heures) qui lève le doute : au fil de sa course, elle traverse successivement un secteur P.M. et un secteur A.M., indiquant ainsi si l’heure du second fuseau est diurne (A.M. : ante meridiem) ou nocturne (P.M. : post meridiem).

Par sa tonalité, le cadran innove lui aussi : non plus de couleur noire mais d’un élégant brun foncé. Il conserve en revanche sa traditionnelle structure sandwich (le cadran de référence pour les Paneristi), créée dans les années 1930 par Panerai, et constituée de deux minces plaques renfermant de la Superluminova, une substance auto-luminescente qui lui assure une visibilité nocturne optimale. Parce que synonymes en toutes circonstances d’un confort de lecture inégalé, les caractéristiques qui ont fait la célébrité des premiers modèles militaires restent inchangées : grands chiffres arabes et index bâton perforés dans la plaque supérieure, aiguilles bâton, les uns et les autres fortement luminescents.

Le boîtier de 44 mm de diamètre est en titane de grade 2, un métal d’une extrême légèreté doublée d’une grande résistance à la corrosion. Il permet de jouer sur deux types de finition et ce faisant de rester fidèle à l’esthétique des Luminor 1950 : surface satinée de la carrure et du pont à levier qui comprime la couronne ; surface polie miroir de la lunette réalisée en titane de grade 5.

Étanche à 100 mètres, le boîtier porte son unique poussoir de chronographe au côté gauche : un parti pris que justifie le double souci de ne pas altérer les lignes du boîtier, dominées par le pont protège-couronne, et de faciliter le maniement du chronographe de la main droite. Le boîtier de la Luminor 1950 8 Days Chrono Monopoussoir en Titane réserve une dernière surprise : le système de fixation du bracelet, retenu par une fiche amovible encastrée dans les anses, permettant de changer de bracelet en un minimum de temps, à l’aide d’un petit poussoir actionné par un outil spécial, conservé dans l’écrin de la montre.

Référencé PAM00311, le nouveau chronographe d’Officine Panerai est monté sur un bracelet en alligator marron avec boucle en titane, et il est fourni avec un bracelet de rechange et un outil pour son remplacement.

Spécificités techniques de la Panerai PAM 311

Mouvement
Mécanique à remontage manuel, calibre Panerai P.2004, entièrement manufacturé par Panerai, 13 ¾ lignes, 8,2 mm d’épaisseur, 29 rubis, balancier en Glucydur®, 28 800 alternances/ heure. Dispositif antichoc KIF Parechoc®. Réserve de marche de 8 jours avec indicateur linéaire, trois barillets, 321 pièces.

Fonctions
Heures, minutes, petites secondes, double fuseau horaire, indicateur jour/ nuit, indicateur de réserve de marche linéaire, arrêt secondes, chronographe monopoussoir à deux compteurs.

Boîtier
44 mm de diamètre, en titane satiné. Poussoir du chronographe à 8 heures. Dispositif protège couronne (marque déposée) en titane satiné.

Lunette : titane poli.

Fond : transparent en saphir.

Cadran :
Brun avec chiffres arabes et index luminescents. Compteur des minutes à 3 heures, petite secondes et indicateur jour/ nuit à 9 heures, indicateur de réserve de marche linéaire à 6 heures, aiguille du chronographe au centre.

Verre :
Saphir, en corindon, épaisseur 2 mm. Traitement antireflet.

Étanchéité : 100 mètres (10 bars).

Bracelet
Bracelet en alligator et boucle en titane satiné grand format, personnalisé Panerai. Fourni avec un bracelet de rechange, un outil pour son remplacement et un tournevis en acier.

ui[Référence : PAM00311]u

Officine Panerai n’est pas propriétaire des marques Incabloc et Glucydur

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Novembre 2008 | Lu 11018 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques