Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Parmigiani Fleurier Tonda Metrographe or rose et cadran bleu


Parmigiani Fleurier poursuit le développement de son modèle Tonda Métrographe lancé à l’origine lors du SIHH 2014. Ce chrono très réussi esthétiquement et doté d’un beau moteur « maison » affiche de surcroit un tarif très compétitif puisque ce modèle en or rose se trouve juste en dessous des 30.000 euros.



La marque Parmigiani Fleurier, grâce à son formidable outil de production, peut réaliser une montre de A à Z. En maitrisant toutes les étapes de fabrication, qu’il s’agisse d’une pièce unique à plusieurs centaines de milliers d’euros ou qu’il s’agisse d’une collection plus grand public, comme la Métro qui qui célébrait à l’origine, les grandes métropoles de notre planète !
 
Le boitier de cette montre de 40 mm (étanche 30 mètres) offre un double aspect. Son profil gauche est sa facette conventionnelle : deux cornes en forme de goutte qui assurent, en prolongement du fin boîtier en or rose poli, l’ergonomie de la pièce.

Son profil droit par contre est logé dans le creux de son poignet : ces deux gouttes se sont muées en vague, élancées et fluides, qui englobent presque tout le boîtier jusqu’à entourer étroitement la couronne. Une montre donc subtilement asymétrique.
 
On retrouve le cadran caractéristique de ce modèle, ici en version bleu azuré et opalin : les trois compteurs en « V » dans la partie basse et la date trainante en haut à midi. Les aiguilles de forme Delta sont squelettées et associées à des index plaqués rhodium. L’ensemble est protégé par un verre saphir anti-reflet.
 
Coté moteur, cette montre embarque le mouvement automatique « in house » de chez PF, le PF 315 qui assure une réserve de marche standard de 42h. Pour le reste, sa fréquence est de 28 800 A/h (4 Hz) pour 351 composants et 46 rubis. A noter le guilloché « Grain d'Orge » sur la masse oscillante en or massif 22 ct. Et comme toujours chez PF, cette montre se porte sur un bracelet en alligator de chez Hermès.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Avril 2019 | Lu 576 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques