Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Parmigiani Toric Quaestor Labyrinthe : Dedallus


La manufacture horlogère suisse Parmigiani Fleurier présente une pièce d’exception dont elle a le secret : la Parmigiani Toric Quaestor Laboyrinthe. Un garde-temps de 46 mm en platine qui abrite sous son cadran en jade verte de Birmanie et or blanc un calibre manufacture Répétition Minutes à deux timbres. Une montre qui ne sera produite qu’à cinq exemplaires.



Parmigiani Toric Quaestor Labyrinthe
Le labyrinthe, selon la mythologie grecque où il est né, est une invention initiale de l’architecte Dedallus pour y enfermer le Minotaure.

Il a revêtu depuis un grand nombre de significations au fil des cultures et au fil des époques, mais il n’a jamais cessé de fasciner pour son caractère mystérieux. Car, même si l’on en cerne les dédales, le sens du labyrinthe dépasse la découverte du bon chemin… Il se situe dans sa quête.

Sous ses nuances subtiles de jade verte, la Toric Quaestor Labyrinthe « renferme une répétition minute dont la mélodie est d’une pureté très rare grâce à plusieurs particularités de conception » souligne la marque dans son communiqué.

Tout d’abord, le mouvement (manufacture) est intégré au boîtier avec une stabilité accrue grâce à un point de fixation supplémentaire.

Située juste en dessous du timbre, une petite pièce lie le talon de ce timbre au boîtier, assurant ainsi qu’il soit parfaitement fixe et que le son se propage sans la moindre interférence due aux vibrations. Ensuite, ce calibre possède un volant d’inertie qui est une innovation importante. En dehors d’assurer la constance d’approvisionnement en énergie du ressort, ce dispositif permet la marche de la répétition minutes sans le moindre bourdonnement mécanique. Alors que les dispositifs antérieurs fonctionnent avec les saccades d’une roue dentée, le volant d’inertie assure lui un silence mécanique total et ne conserve que le carillon mélodieux de chaque percussion.

Enfin, le boîtier en platine possède une forme généreuse et spécialement conçue pour une acoustique parfaite, pour que l’onde sonore oscille aux meilleures fréquences.

Le cadran de la pièce est composé de deux strates qui constituent le labyrinthe. La couche de fond est un disque de jade birmane extrêmement précieuse sur laquelle est superposée une plaque ajourée en or blanc, constituant ainsi les ramifications du labyrinthe. D’abord usinée sur machines à commandes numériques, cette plaque traverse ensuite un travail de finition qui représente à lui seul plus de 35 heures de travail. Chaque longueur de segment ou contour du labyrinthe est anglée à la main. Cinquante-deux angles rentrants viennent ainsi accentuer la profondeur et la beauté du dédale.

« Le labyrinthe tel qu’il est représenté ici est cette structure dans laquelle on s’égare. On y perd le sens de la direction, la notion du temps et du monde extérieur ; on y trouve parfois un état contemplatif et serein. Le labyrinthe est avant tout une recherche de soi » conclut la marque dans son communiqué.

Spécificités techniques de la montre Parmigiani Toric Quaestor Labyrinthe

Mouvement PF357 à remontage manuel
Calibre : 13’’’
Diamètre : 29.30 mm
Fréquence : 3Hz – 21600 A/h
35 rubis, répétition minutes sur 2 timbres « cathédrale » avec volant régulateur du rythme de sonnerie, dispositif de débrayage de la mise à l’heure pendant le fonctionnement de la sonnerie, ponts rhodiés côtes de Genève, anglages et découvertes polis à la main, aciers pierrés en long.

Réserve de marche : 72 heures

Fonctions : heures, minutes, petite seconde, répétition minute, réserve de marche

Boîtier de forme ronde : 46.00 mm
Épaisseur : 13.20 mm
Matière : platine 950. Finition polie
Lunette : à double moletage
Glace : en saphir traitée antireflet
Couronne : 7.00 mm, cabochon en saphir
Fond : avec glace en saphir
Numéro individuel gravé sur le fond

Étanchéité : 10 m.

Cadran : Matière: Jade de Burma et or 18 ct
Aiguilles : de forme Javelot avec superluminova

Bracelet en alligator Hermès avec boucle ardillon moletée en or 18 ct., finition polie

Edition limitée 5 pièces

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Mars 2013 | Lu 771 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques