Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Patrizzi and Co Auctioneers : nouvelle maison de ventes aux enchères spécialisée dans l’horlogerie


Osvaldo Patrizzi, célèbre expert horloger et ancien fondateur d’Antiquorum vient d’annoncer dans un communiqué la création d’une toute nouvelle maison de ventes aux enchères spécialisée dans l’horlogerie, Patrizzi and Co Auctioneers, qui envisage de « révolutionner » ce marché grâce à « un concept novateur offrant de nouveaux avantages aux collectionneurs ». La première vente aura lieu l’automne prochain à Genève (Suisse).



Osvaldo Patrizzi, directeur de Patrizzi and Co Auctioneers
Ce nouveau concept mis en place par Patrizzi & Co Auctioneers devrait permettre de tirer le meilleur profit des possibilités d’Internet et des nouvelles technologies informatiques tout en préservant les caractéristiques connues des ventes traditionnelles. Il devrait également combler certaines carences fréquemment rencontrées sur les sites de ventes aux enchères online ou lors d’achats en ligne à l’occasion de ventes classiques.

Selon Osvaldo Patrizzi, « la méthode utilisée par Patrizzi & Co est le fruit de mon expérience et le résultat de mon observation de l’évolution des ventes aux enchères de montres anciennes et de collection depuis plusieurs décennies. Elle offrira une réponse plus efficace aux attentes et besoins actuels des collectionneurs ».

Plus concrètement, les ventes aux enchères de Patrizzi & Co permettront au public de suivre sur différents écrans, dans la salle ou online, plusieurs enchères en même temps. Ainsi, les sessions se dérouleront beaucoup plus rapidement en comparaison des ventes aux enchères classiques. De surcroît, la tenue simultanée de plusieurs enchères augmentera considérablement le choix et le nombre de montres proposées. Ainsi, chaque vente pourra offrir jusqu’à 1.500 lots par jour contre actuellement 400 à 500 en moyenne. « La formule inédite de ventes multi-screen en salle ou online de Patrizzi & Co les rendra plus attrayantes tout en conservant la magie des enchères traditionnelles » souligne le communiqué. Liberté sera ainsi laissée aux acheteurs de se concentrer sur la vente qui propose la montre ou les lots thématiques les intéressant plus particulièrement, tout en suivant, en parallèle, d’autres enchères.

Patrizzi and Co Auctioneers : nouvelle maison de ventes aux enchères spécialisée dans l’horlogerie
Mais cette nouvelle approche du monde la vente aux enchères devrait révolutionner bien d’autres domaines encore.

Les quatre innovations majeures de ce nouveau concept sont les suivantes :
- Zéro commission acheteur, ce qui représente une économie significative pour l’acquéreur, qui doit actuellement s’acquitter auprès des autres maisons de ventes aux enchères d’une prime de 20 à 25% sur le prix d’adjudication. Afin de couvrir les coûts croissants d’organisation et de catalogue, ces dernières se voient en effet obligées d’augmenter sans cesse les commissions d’acheteur. Ici, les acheteurs paieront uniquement le prix réel de l’objet, le service dont ils continueront de bénéficier leur étant offert.
- Une garantie d’authenticité de cinq ans pour chaque montre. Cette garantie, associée au P&Co Grading System™, méthode d’évaluation de l’état d’une montre créée par Osvaldo Patrizzi, ainsi que la description précise et détaillée de chaque pièce dans le catalogue de vente, devrait offrir à l’acheteur une sécurité inégalée dans le domaine des ventes aux enchères. « Elle supprimera le sentiment de risque éprouvé par de nombreux clients, frein à l’achat de pièces importantes via Internet » souligne le communiqué.
- Remplacement du catalogue imprimé par une version électronique sur www.patrizziauction.com, ce qui permettra d’éviter les limitations inhérentes aux catalogues traditionnels en papier en termes de mises à jour et d’espace. Ainsi, des descriptions plus détaillées et mieux documentées honoreront à leur juste valeur les montres proposées. La mise en ligne du catalogue permettra également aux clients de le télécharger sur leur ordinateur ou sur la nouvelle génération d’e-Book. Les options de sélection interactives du site permettront la configuration et l’impression d’une édition personnalisée. La digitalisation du catalogue facilitera le suivi d’une vente grâce à une mise à jour dynamique indiquant l’heure approximative des mises. Les intéressés auront également la possibilité de programmer un signal les avertissant par SMS ou sur l’écran de leur ordinateur de l’imminence d’une mise en vente.
- L’obtention des montres destinées à la vente aux enchères par Patrizzi and Co Auctioneers se fera soit par leur achat direct par une société alliée, soit par leur mise en consignation par le vendeur. Dans ce second cas, Patrizzi & Co et le vendeur conviendront d’un partage du profit, c’est-à-dire la différence entre le prix de réserve et le prix d’adjudication. Ces deux options de mise en vente offriront donc au vendeur la possibilité de choisir entre la sécurité liée à la cession immédiate de sa pièce et la participation potentielle au profit en cas de vente. Dans les deux cas, la mise en vente se fera dans la transparence la plus absolue étant donné que dans le premier, le prix de départ des enchères sera celui de l’achat et dans le second, le prix de réserve convenu.

Les premières ventes multi-screen de Patrizzi & Co auront lieu à Genève dès l’automne 2008, tandis que la maison prévoit d’en tenir annuellement entre quatre à six à Genève, New York et Hong Kong. Comme à l’accoutumée, chaque vente aux enchères sera précédée d’expositions itinérantes des montres proposées. Des ventes thématiques ou événementielles traditionnelles, comme celles qui ont contribué à la renommée internationale d’Osvaldo Patrizzi seront également organisées.

Patrizzi & Co Auctioneers aura son siège social à Genève et des bureaux de ventes à New York et Hong Kong, ainsi que des bureaux de représentation à Milan, Shanghai et, dès 2009, à Londres. La société, dans sa première année, vise un chiffre de vente de 50 millions de francs suisse et comptera, au départ, une vingtaine de collaborateurs, parmi lesquels : Philip Poniz et Edward Faber, experts horlogers, chacun bénéficiant de plus de trente ans d’expérience du marché américain ; Mark Schumacher, Leo Verhoeven et Alex Cohendet.

Portrait des membres fondateurs

Osvaldo Patrizzi, président directeur général
Osvaldo Patrizzi a commencé sa carrière dans l’horlogerie à l’âge de treize ans dans l’atelier d’un restaurateur de montres et d’horloges à Milan. Seize ans plus tard, en 1974, il fonde une maison de ventes aux enchères pour des « montres-bracelets, horloges et autres objets de vertu ». Très vite il s’est révélé un expert horloger hors pair et dès 1987 sa maison, Antiquorum SA, s’impose comme une toute première adresse pour les ventes aux enchères horlogères. Il a collaboré avec un grand nombre de célébrités du monde horloger. M. Patrizzi a toujours fait preuve de beaucoup d’ingéniosité dans son approche des ventes aux enchères, où il innova sans cesse. Sans aucun doute, il a largement contribué à l’essor spectaculaire de la fièvre collectionneuse qui, peu à peu, a fait le tour du monde. Il a été le premier, en 1980, à proposer des montres-bracelets lors d’une vente aux enchères et le premier, en 1989, qui a organisé une vente thématique avec «The Art of Patek Philippe». Osvaldo Patrizzi a également ouvert le marché asiatique en tenant, en 1979 déjà, la première vente aux enchères à Hongkong. Il a été le premier à présenter des montres sur un site Internet et à tenir des ventes aux enchères online, tout comme le premier à développer un système d’enchères permettant des mises online simultanées lors de ventes en salle classiques. Il a réalisé 75% des ventes de montres jamais monnayées au-delà d’un million de dollars américains. C’est lui aussi qui créa le fameux « Grading System » qui, aujourd’hui encore, reste une méthode inégalée d’évaluation d’une montres avec uniquement le catalogue en main. Osvaldo a partagé sa passion pour l’horlogerie dans de nombreux articles. Il est en outre l’auteur d’un grand nombre de livres sur des marques horlogères mondialement connues qui sont devenus au fil du temps des ouvrages de référence pour la communauté des collectionneurs et les musées. Lors d’une enquête, en 2000, parmi des journalistes horlogers américains, il a été nommé comme appartenant au club très fermé des vingt personnalités du monde horloger les plus influentes du 20ème siècle.

Philip Poniz, expert horloger
Philip Poniz commence à se passionner pour l’horlogerie au début des années 1960. Pendant ses études, déjà, il restaure des veilles montres et horloges pour le Musée d’Horlogerie de Varsovie. En 1968, il construit sa première horloge et, depuis, il a fabriqué plusieurs montres à grandes complications. Immigré aux USA, il suit des études en mathématique et passe un doctorat en technologies informatiques pour fonder aussitôt une société de consultant en informatique. En 1975, il fonde la « European Watch and Case Co. », une société de restauration d’horlogerie qui est vite devenue une référence parmi les collectionneurs et les fabricants de montres. Il est très souvent invité à parler devant des amateurs d’horlogerie et réalise un grand nombre de présentations historiques. Il rédige également fréquemment des instructions techniques pour Sotheby’s. Aujourd’hui, il est reconnu comme l’un des experts les plus importants de Patek Philippe, Breguet et Cartier. Philip Poniz est actuellement en train d’écrire un ouvrage sur la falsification de montres et d’horloges, un domaine qu’il étudie depuis des années. Il a répertorié un grand nombre d’informations très détaillées sur tout ce qui touche à l’horlogerie et, aujourd’hui, sa bibliothèque électronique n’a pas d’égale, avec un nombre de références atteignant le million. De 1989 à 2000, Philip a travaillé en tant que consultant horloger pour Sotheby’s avant de rejoindre, en juillet 2000, Antiquorum SA comme expert horloger pour des analyses historiques et techniques, et rédacteur de catalogues. Depuis 2005, Philip Poniz est le PDG de la société « Horological Investments Inc. », une branche de « Fine Art Investments ».

Edward Faber, expert horloger
Edward Faber est l’auteur de l’ouvrage « American Wristwatches : Five Decades of Style and Design », qui en est actuellement à sa troisième édition, ainsi que du texte de référence sur les collections de montres américaines historiques. En 1974, il fonde la « Aaron Faber Gallery », située au 666 de la Cinquième avenue, à New York, qui propose de la joaillerie d’artistes, domaine dans lequel elle se taille une réputation mondiale. Edward a commencé à collectionner et exposer des montres anciennes en 1980 ; mais depuis, sa passion l’a conduit à consacrer une part toujours plus importante aux montres de collection dans sa galerie qui est dédiée aux bijoux design. Le magazine « Best of New York » l’a récemment présenté ainsi : «C’est un collectionneur passionné à l’œil avisé, dont le magasin propose plus de mille articles qui couvrent tout le spectre de raretés insolites, jusqu’aux marques les plus connues.» Edward Faber est membre de la « National Association of Watch and Clock Collectors » ; membre fondateur de la « International Watch and Jewelry Guild »; de la société « American Society of Jewelry Historians » ainsi que des « Jewelers of America ». Il donne régulièrement des conférences sur l’histoire et la cotation de chronomètres et bijoux, et a été l’invité de nombreuses émissions télévisées dont, notamment, « Today », « Comcast Morning Show » ou « Fine Living » de Food Networks. Il a fait l’objet d’articles dans le « Wall Street Journal », le « New York Times », de nombreux magazines horlogers ainsi que dans des publications comme « Cigar Aficionado » et « Departures ». Il signe fréquemment des articles relatifs aux collections sur des blogs. Edward Faber a fait des études d’histoire de l’art au Rutgers College.

Mark Schumacher
Après des études en économie, lors desquelles il se spécialise en marketing et ventes, Mark rejoint le groupe Swatch, où il occupe, de 1986 à 1996, différents postes de management au niveau international. En qualité d’« Olympic Project Manager », Mark Schumacher dirige le programme marketing de Swatch à l’occasion des Jeux olympiques d’Atlanta en 1996. Ensuite, il travaille pendant sept ans pour le groupe de luxe leader Moët Hennessy-Louis Vuitton (LVMH), où il prend d’abord les responsabilités de directeur général des Champagnes Veuve Clicquot en Suisse avant d’être promu au poste de « Country General Manager » de la Division Suisse des Parfums & Cosmétiques du groupe. Depuis 2003, Mark travaille comme « Transition & Turn-around Manager », dirigeant des projets pour des sociétés telles que Suisse Tourisme, MCI, Nestlé et « Zurmont Madison Private Equity Group » avant de rejoindre, au printemps 2007, Antiquorum SA en tant que COO. Mark Schumacher vit à Genève, est citoyen suisse âgé de 48 ans et a évolué au niveau international en Espagne, en France et aux États-Unis.

Dernière minute : Patrizzi & Co conteste le fondement des accusations lancées par Antiquorum

En effet, dans un communiqué de presse publié le 8 avril 2008, Antiquorum SA a annoncé avoir déposé plusieurs plaintes civiles et pénales supplémentaires contre l’ancien management d’Antiquorum (ndlr : donc Osvaldo Patrizzi) et indique que « l’orchestration d’une fraude massive se montant à 43 millions de francs suisses » avait été mise à jour.

Et le communiqué d’Antiquorum de préciser que « ce dépôt de plainte fait suite à une enquête minutieuse de plusieurs mois menée par l’auditeur indépendant PricewaterhouseCoopers Ltd. qui a porté à l’attention du Conseil d’administration un rapport mettant en évidence la mauvaise gestion financière, la fraude et le vol aux dépens d’Antiquorum ».

De leur côté, les responsables de Patrizzi & Co Auctionneers dénoncent « cette manœuvre comme étant une nouvelle tentative d’intimidation envers l’ancienne direction d’Antiquorum SA ». Et le communiqué de préciser qu’« Osvaldo Patrizzi ainsi que son équipe, de même que Patrizzi & Co Auctioneers, refusent à commenter cette manœuvre tout en rejetant tout fondement factuel à ces accusations ». Elle représente à leurs yeux une énième tentative de déstabilisation, de manipulation et d’intimidation personnelle d’Osvaldo Patrizzi et de ses proches. Les avocats d’Osvaldo Patrizzi sont en train d’étudier une plainte pour accusations calomnieuses qui sera déposée ces prochains jours.

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Avril 2008 | Lu 6007 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos