Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Philippe Lebru présente le premier boitier de montre en acier imprimé en 3D


Philippe Lebru, fondateur de la marque d’horloges Utinam installé à Besançon, vient de dévoiler le tout premier boitier de montre en acier fabriqué en impression 3D grâce à une collaboration avec la société Stainless, spécialisée dans la distribution de métaux.



On le sait, l’impression 3D s’annonce comme l’une des révolutions majeures de ce siècle. Cette technologie, qui reste encore à l’état embryonnaire, est appelée à se développer rapidement dans les années à venir avec des utilisations encore à découvrir. Nous n’en sommes en effet qu’aux balbutiements. Mais certains prennent déjà de l’avance dans leur domaine d’activité.
 
C’est le cas de Philippe Lebru, horloger et inventeur français installé à Besançon et concepteur des horloges d’avant-garde de la marque Utinam. L’homme et sa grosse barbe grise sont connus et reconnus dans le monde de l’horlogerie (on lui doit par exemple l’horloge de la manufacture IWC de Schaffhausen).
 
Il vient de dévoiler en avant-première, un boitier de montre en acier qui a été imprimé en 3D ! Plus concrètement, la carrure de cette montre « est imprimée d’un seul tenant en fabrication additive par fusion laser sur les équipements du pôle formation UIMM de Besançon (au sein de son Créativ Lab) » précise-t-il.

Grâce à l’expertise des équipes de Stainless, la poudre nécessaire à la fabrication de ce boitier a rapidement été identifiée. Les aiguilles sont fabriquées dans une manufacture centenaire basée à Morteau ; le bracelet, cousu à la main dans un cuir véritable, est l’œuvre d’un artisan bisontin ; enfin, les systèmes de couronne et de tube vissé sont fabriqués chez un usineur en périphérie de Besançon. Même le packaging est français.
 
Le calibre mécanique automatique est quant à lui japonais. « C’est l’une des premières fois que la tradition des montres à mouvement mécanique est associée à la technologie révolutionnaire de l’impression 3D métallique », indique de son côté la sociéité Stainless. Reste à savoir désormais si ce procédé offre un réel intérêt en matière de fabrication de boitiers. L’avenir nous le dire.

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Septembre 2018 | Lu 3731 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos