MICHEL HERBELIN


Pierre-Michel Herbelin : son bilan de la Foire de Bâle 2017

Alors que la Foire de Bâle s’est terminée il y a quelques jours, Pierre-Michel Herbelin, PDG et fils du fondateur de cette marque française installée à Charquemont dans le Jura, fait « son » bilan de cette édition 2017.


La Foire de Bâle se termine, quel est le bilan de cette édition pour Michel Herbelin ?
Pierre-Michel Herbelin : Malgré une conjoncture toujours difficile, nous sommes satisfaits de cette édition de Baselworld 2017. Nos nouveautés ont été plébiscitées par nos clients, ce, aussi bien en France qu’à l’international. Nous restons donc confiants pour l’avenir.
 
Parmi vos nouveautés, la 1947. Quel a été l’accueil des professionnels pour ce modèle qui se situe dans le haut de gamme de collection ?
P-M. H. : Ce modèle a été extrêmement bien reçu et ceci pour plusieurs raisons. Tout d’abord, pour l’hommage aux produits créés par mon grand-père à ses débuts ; ce qui a ému certains de nos clients de longue date, mais ce qui a également affirmé et renforcé notre appartenance au monde horloger traditionnel.
 
Ensuite, une histoire de famille depuis 70 ans sans interruption cela plaît beaucoup à nos clients. Enfin, son design a également été très apprécié. Le modèle est inspiré des années 40-50 sans être pour autant une simple réédition. Nous avons le sentiment que c’est un garde-temps que Michel aurait pu créer s’il était encore parmi nous aujourd’hui.

 
Vous commercialisez cette année une montre connectée. Comment voyez-vous ce marché ?
P-M. H. : nous envisageons le connecté comme l’évolution logique du quartz traditionnel. A quelques exceptions près, nous ciblons une clientèle attirée par la belle horlogerie mais également désireuse de se projeter vers l’avenir, donc notre clientèle actuelle... Notre montre reste horlogère avant tout. Nous voulions redynamiser notre ligne emblématique Newport et nous avons associé à son design moderne, un mouvement moderne ! J’imagine que le marché de la montre à quartz va naturellement basculé vers le connecté ou quartz augmenté dans les années à venir.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Avril 2017 | Lu 1288 fois