Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Poinçon de Genève : à 125 ans, le Poinçon fait peau neuve et parie sur l’avenir !


Véritable standard d'excellence et emblème de l'horlogerie genevoise, le « Poinçon de Genève » célèbre son 125e anniversaire. Ce jubilé constitue un lien naturel entre le passé et le futur de la prestigieuse certification. En effet, les critères qui président aux exigences de qualité du « Poinçon de Genève » ont été considérablement enrichis. Désormais, c'est l’intégralité de la montre qui sera certifiée !



Poinçon de Genève : à 125 ans, le Poinçon fait peau neuve et parie sur l’avenir !
Cette évolution majeure vient renforcer la valeur du « Poinçon de Genève » pour les clients et les entreprises horlogères, ceci dans un univers où la bienfacture dans les règles de la tradition horlogère genevoise constitue un atout essentiel et recherché.

Cette certification devenue au fil du temps un label mondialement reconnu, réunit ce jour quelques 500 représentants du monde horloger, de l'économie, des médias et des autorités politiques. La manifestation permet non seulement d'honorer la riche histoire horlogère du canton, mais également de dévoiler les nouvelles exigences de cette certification qui récompense des montres d'exception, conçues et assemblées sur le territoire genevois.

Depuis la loi genevoise de 1886 jusqu’à ce jour, les critères originaux qui honoraient le savoir-faire artisanal, la tradition et l’amour du bel ouvrage concernaient uniquement le mouvement de ces prestigieux garde-temps. Désormais, ce sera l’intégralité de la montre qui devra être certifiée.

Aux critères actuels de qualité du mouvement s’ajouteront donc ceux de l’habillage et de la tête de montre. De nouvelles caractéristiques seront vérifiées et des moyens de contrôle permettront de garantir l’étanchéité, la précision de la marche, les fonctions et la réserve de marche de la montre.

Comme le souligne Daniel Favre, président du Conseil de Fondation de TIMELAB, Laboratoire d'horlogerie et de microtechnique de Genève qui abrite la certification, « Le « Poinçon de Genève » va vivre une évolution qui permettra de l'asseoir mieux encore. Cette sorte d'A.O.C. est un véritable gage de qualité dont le périmètre sera étendu afin de correspondre au mieux aux attentes des clients de la haute horlogerie. »

A l'occasion de la conférence dédiée à la présentation des nouveaux critères, Pierre François Unger, conseiller d'Etat chargé du département des affaires régionales, de l'économie et de la santé du canton de Genève, a mis en exergue l'intérêt du « Poinçon de Genève » pour l'économie genevoise : « La certification joue un rôle vital pour l'essor de l'industrie horlogère du canton, sa créativité et le maintien de l'innovation. Grâce à ses exigences, le « Poinçon de Genève » contribue à maintenir des emplois qualifiés et des formations de haut niveau dans une multitude de métiers. L'intégralité du secteur, incluant les sous-traitants et l'ensemble des entreprises horlogères genevoises, est stimulée par cette démarche orientée vers l'excellence. »

Le président de l’Union des fabricants d’horlogerie de Genève, Vaud et Valais (UFGVV), Juan-Carlos Torres (également patron de Vacheron Constantin), a également souligné la valeur du « Poinçon de Genève » pour l’horlogerie : « Dans une industrie marquée par l'authenticité, à une époque incertaine propice aux vraies valeurs, un label clair, précis, transparent et intelligible est naturellement un atout majeur. C'est une assurance pour les entreprises, pour leur savoir-faire, mais aussi pour la pérennisation des métiers liés à la Haute Horlogerie. »

Comme l’a expliqué Patrick Jaton, directeur de TIMELAB, « La revue et l'enrichissement des critères et du nouveau règlement du « Poinçon de Genève » sont le fruit d'un long travail de réflexion mené par une commission ad hoc. Composée d'une équipe pluridisciplinaire d'experts en provenance de l'industrie horlogère, de l'Ecole d'horlogerie de Genève et de la Fondation TIMELAB, la commission a abordé la réflexion sur les critères en s'orientant vers les attentes des clients finaux à la recherche de produits d'exception et d’une fiabilité indiscutable. »

Le règlement du « Poinçon de Genève », ainsi que les nouveaux critères, enrichis des exigences techniques sur l’habillage et la tête de montre, seront opérationnels dès juin 2012. Un délai sera cependant accordé aux déposants afin de leur laisser le temps d’adapter leur fabrication et leur fonctionnement aux nouvelles directives.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Novembre 2011 | Lu 1233 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos