Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Portrait de Didier Gottardini : j'ai bien fait de craquer pour elle ce jour-là...


Didier Gottardini aime les montres et en a fait son métier… Ancien responsable des ventes Rolex France et Jaeger-LeCoultre, fondateur de l’Argus des Montres, expert en montres modernes et de collection et auteur de deux ouvrages horlogers*, il revient en quelques questions sur cette passion qui l’anime depuis son adolescence…


Votre toute première montre ?

Ma toute première montre était une Auricoste Spirotechnique que mon père m’avait achetée fin des années 80 pour faire de la plongée en Corse. J’adore cette montre car elle correspond à une belle période de ma vie, elle était pratique et étanche. C’est exactement ce dont j’avais besoin à cette époque.
 
Votre tout dernier achat en date ?

Une vieille Breitling Co-Pilot AVI référence 765. J’aime beaucoup les montres réalisées pour l’armée car elles sont pleines de testostérones -je plaisante. En réalité, je suis collectionneur de montres militaires car elles ont vécu et souvent, elles ont une véritable histoire à nous dévoiler... Enfin, pour correspondre aux cahiers des charges de l’armée, elles sont généralement solides et résistantes aux chocs. On peut donc espérer les conserver en état de marche encore quelques années.
 
Votre prochain achat ?

Je rêve d’une Nautilus Patek Philippe 3712 1A « new old stock ». J’espère pouvoir réaliser ce rêve avant mes 50 ans ! C’est un challenge personnel et un rêve de collectionneur. Cette montre** réalisée fin des années 70 par Gérald Genta est mythique ; J’aimerais atteindre l’âge de la sérénité avec un garde-temps qui incarne pleinement le luxe et la sportivité. Elle correspond totalement à ma vision du luxe, elle possède des courbes généreuses et des fonctions utiles : un indicateur de réserve de marche situé entre 10 et 11 heures, une date par aiguille superposée à un indicateur des phases de lune et une petite seconde. Bref, c’est le « must have » du quinquagénaire aguerri (sourire).
 
Êtes-vous plutôt un acheteur réfléchi ou compulsif ?

Mes achats sont toujours réfléchis… car je n’ai pas les moyens qu’ils soient compulsifs ! Je pèse souvent les « + » et les « –«  de la pièce que j’ai en main, je prends en compte le rapport qualité/prix et surtout, je me demande si ses fonctions me seront utiles ; ou pas. Il vaut mieux souvent acheter une valeur sûre que se jeter dans un achat compulsif que l’on risque de regretter quelques mois plus tard. Quand je m’offre une montre, je pense surtout au ratio plaisir-investissement, j’aime me faire plaisir mais pas surpayer une montre soutenue par un phénomène de mode ou une campagne publicitaire. Il faut pouvoir ressortir son achat dans dix ans, en se disant : « j’ai bien fait de craquer pour elle ce jour-là ».    
 
Quelles sont les trois caractéristiques indispensables pour qu'une montre vous plaise ?

Les trois caractéristiques pour qu’une montre me plaise sont sa beauté esthétique, l’utilité de ses fonctionnalités, et sa valeur identitaire. Mais l’esthétisme est la première valeur intrinsèque à mon désir horloger. Il faut avant tout que la montre soit belle et désirable.
 
Plutôt montres modernes ou montres vintages ou de collection ? Vos achats ? Neuf ou occasion ?

J’achète aussi bien de l’ancien que du neuf, je pense réellement qu’un vrai collectionneur se doit d’acheter les deux. On peut acheter une montre neuve et avoir la chance que sa valeur augmente avec le temps. A contrario, il existe des montres anciennes dont la côte ne tiendra pas l’épreuve du temps. Il faut donc se faire plaisir avant tout !
 
Vos trois marques préférées ?

Mes trois marques préférées sont dans l’ordre : Patek Philippe, Vacheron Constantin et Rolex. Maintenant, je n’ai pas d’apriori en horlogerie et demande toujours à être surpris. Ainsi, j’aime beaucoup les marques qui innovent telles que Richard Mille, MB&F ou HYT
 
*The Vintage Watch Collection : Breitling Ed. Favre 2013 et « De Midi à Minuit : Les Maîtres Horlogers » Ed. Watchprint 2014.
**dans sa toute première version, pas la 3712, fabriquée bien plus tard à une centaine d’exemplaires seulement

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Mars 2015 | Lu 3600 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail