Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Portrait de Ludwig Oechslin, l'homme à l'origine de la Blast Moonstruck d'Ulysse Nardin


Alors que la manufacture suisse Ulysse Nardin vient de présenter son étonnante et très horlogère montre Blast Moonstruck, un garde-temps ultra-technique en céramique noire et titane, revenons sur le parcours de l’horloger à l’origine de ce concept : Ludwig Oechslin.


Cet ingénieur est né à Gabicce Mare dans les Marches italiennes, le 10 février 1952. Universitaire, il obtient en 1976 un diplôme en archéologie, en histoire ancienne et en grec à l’Université de Bâle.
 
Lancé, il passe également en 1983 un doctorat en philosophie, en histoire de la recherche et de l'érudition (physique théorique) et en astronomie, cette fois à l’Université de Berne, ainsi en 1995 qu'une habilitation en archéologie technique préindustrielle à l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ).
 
En parallèle de ses nombreuses études, il entreprend un apprentissage en horlogerie pour devenir rhabilleur en 1984, puis maître horloger en 1993.
 
Fort de toutes ces compétences, et pareil aux humanistes du début de la Renaissance, il parvient à faire fusionner toutes les disciplines qu’il maîtrise à travers la création de mouvements de montres embarquant des complications astronomiques originales ou intégrant des modes de fonctionnement innovants.

Lire aussi  : La FHH récompense François-Paul Journe et Ludwig Oechslin

De 1983 à 1990, il développe pour Ulysse Nardin la montre Astrolabium Galileo Galilei d’abord, puis deux autres pièces pour former une Trilogie restée depuis dans les annales du métier comme la référence en matière de complications astronomiques.
 
Passionné d’efficacité mécanique, cet auteur lauréat du Prix Gaïa en histoire en 1995 pour ses études sur des horloges monumentales astronomiques, crée la montre Freak en 2001 et y intègre, pour la première fois, du silicium.
 
Amoureux du savoir, il devient conservateur du Musée international de la Chaux-de-Fonds de 2001
à 2014. En parallèle, cet esprit aventureux, soucieux de donner vie aux principes horlogers qui l’habitent, crée en 2006 sa propre marque horlogère baptisée Ochs und Junior.
 
Aujourd’hui, toujours en éveil, cet ingénieur omniscient à la fois chercheur et développeur-concepteur, reste à l’écoute de la nébuleuse horlogère dont il contribue, par touche, à entretenir la brillance. Dont cette incroyable Blast Moonstruck !

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Février 2022 | Lu 2620 fois