Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



RJ Pac-Man Level III : le retour


La marque RJ (le Romain Jerome a disparu depuis quelques mois) a le don de toujours savoir insuffler dans l’univers du luxe une petite dose d’humour souvent teinté de nostalgie. C’est le cas de cette nouvelle édition limitée de 80 montres qui s’inspire de l’univers de jeux vidéo dans années 80, et plus spécifiquement du fameux Pac-Man, le jeu d’arcade le plus populaire de tous les temps.



Toujours en association avec Namco Bandai Games Inc., la marque horlogère suisse RJ fait revivre en ce printemps 2018, le célèbre Pac Man, petit personnage jaune insatiable et glouton, à travers cette nouvelle édition limitée de 80 montres (la dernière édition Pac Man remontant à 2012).
 
Créé par Toru Iwatani, concepteur de jeux vidéo chez Namco et lancé en 1980 au Japon, Pac-Man a succédé à l’immense succès des Space Invaders (également chez RJ) en touchant un public encore plus large et pour la première fois… féminin !
 
Le concept : un héros qui se lance dans une chasse aux fantômes effrénée au milieu de fruits colorés, à la recherche des « pac-dots » et des « power pellets » disséminés aux quatre coins d’un labyrinthe pixellisé.
 
Lors de la sortie du jeu aux États-Unis, sa popularité a dépassé celle rencontrée au Japon, engendrant un engouement sans précédent baptisé la « Pac-Man Fever ». Avec plus de 300.000 unités du jeu d’arcade vendues à travers le monde, il s’agit probablement d’un des jeux les plus populaires de tous les temps.

La montre RJ Pac-Man Level III se détache des premiers modèles par son cadran noir en finition poli-miroir. Encerclé par une lunette en titane polie, il révèle un labyrinthe à travers lequel le Pac-Man entame une course effrénée contre les fantômes à la recherche des cerises et des pac-gommes.
 
Pour recréer une scène du jeu, 27 éléments travaillés à la main et répartis sur trois niveaux figurent sur le cadran. Les « murs » en aluminium bleu délimitant le labyrinthe sont sablés sur la tranche et polis sur le dessus. Construits en relief, ils ont également été remplis de laque noire pour accentuer l’effet de perspective.
 
Les appliques pixélisées apposées délicatement sur le cadran représentent les personnages du jeu : Pac-Man, les fantômes ainsi que les cerises. Chacune de ces appliques a été minutieusement remplie à la main de laque de plusieurs couleurs. Le monogramme de la marque (RJ), bénéficiant d’une finition satinée, est quant à lui encadré à 12h.

Le contraste créé entre les différentes finitions des éléments qui composent le cadran apporte de la profondeur au jeu et au garde-temps.

Ce dernier se présente sur un boîtier de 46mm en titane avec un revêtement en PVD noir qui embarque un mouvement à remontage automatique et offre une lecture centrale basique des heures et des minutes. Les cornes articulées sont dotées d’un bracelet en caoutchouc bleu rappelant les touches bleues du cadran.
 
Au dos du boîtier, un médaillon représentant le fameux personnage jaune pixélisé a été apposé et s’entremêle au décor stellaire qui s’étend sur l’ensemble de la montre et du bracelet. Cette série est limitée à 80 pièces faisant ainsi écho à l’année de création du célèbre jeu japonais d’arcade et sera disponible dès juin 2018.
 
Rappelons qu’en juin 2005, Pac-Man a été élu jeu d’arcade le plus populaire de tous les temps par le Guinness des Records. Aujourd’hui encore, plus de trente ans après sa sortie, il est toujours reconnu et adoré dans le monde entier.

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Mai 2018 | Lu 1306 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos