Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Reverso : il y a des histoires qui méritent d’être écrites


La relation de chaque individu avec le temps ; le lien avec l’objet lui permettant de le mesurer et de le suivre ; l’intimité que, souvent, on tisse avec sa montre : autant d’éléments qui conduisent à faire de la personnalisation d’une Reverso de chez Jaeger-LeCoultre un acte bien plus fort que simplement esthétique !



Le chef cuisinier Sergi Arola portant sa Reverso (côté gravé en photo)
Porter une Reverso que l’on envisage de confier un jour à son fils ou à sa fille, ou bien une Reverso gravée reçue d’une personne aimée, est-ce posséder un simple accessoire destiné à indiquer l’heure ? Combien de montres, dans toute l’histoire de l’horlogerie, portent en elles un tel potentiel émotionnel ? Elle n’est pas la seule, mais il y en a peu.

Multiple dans ses versions, ses dimensions, ses complications, la Reverso est pourtant tout simplement unique (surtout dans sa forme d’origine). Unique par son histoire et sa conception, mais surtout unique grâce à tous ceux et celles qui, un jour, ont décidé d’en faire « leur » montre.

C’est en arborant au poignet une Reverso que depuis 1931, des hommes et des femmes de goût, célèbres ou inconnus, ont fait d’une icône un véritable culte.

En 2011, année du 80e anniversaire de la Reverso, la notion de partage inhérente à son concept n’a jamais été aussi forte. Car jamais l’envie de Jaeger-LeCoultre n’a été aussi vive d’offrir aux possesseurs de cette véritable icône horlogère une place dans l’histoire de cette montre. Chacun, en effet, en personnalisant sa Reverso, écrit une ligne supplémentaire de la légende*. Et, désormais, tous ceux qui le souhaiteront pourront partager leur inspiration avec les autres amoureux de la montre Reverso au travers du Musée Virtuel.

En effet, depuis le 10 décembre 2010, Jaeger-LeCoultre vous invite à raconter votre histoire et à exposer votre Reverso personnelle dans le Musée virtuel. L’exposition on-line est ouverte à tous les internautes depuis le démarrage du SIHH 2011 (janvier).

Une fois que votre montre est enregistrée, Jaeger-LeCoultre exposer votre Reverso dans un des espaces du musée virtuel, vous intégrant ainsi à histoire officiel de Jaeger-LeCoultre. Afin que les émotions d’aujourd’hui demeurent les émotions de demain…

En exposant votre Reverso dans le « Musée Virtuel », vous pénétrez l’univers exclusif de cette montre de légende, vous revivez son histoire et rencontrez les personnalités qui la portent.

Le roi Edward VIII d’Angleterre qui, dans les années 1930, fit dessiner sur sa Reverso ses armoiries familiales, tout comme un prince du Danemak qui, dans un courrier de 1934, assura que sa Reverso « soumise à toutes les intempéries du Sud Marocain a toujours donné la plus grande satisfaction ».

La célèbre aviatrice américaine Amelia Earhart, qui fit graver l’itinéraire du premier vol Mexico - New York, exploit qu’elle réalisa le 8 mai 1935.

Les gentlemen anglais qui ornèrent leur montre des armes du très select British Racing Drivers’ Club ; les soldats d’élite des Gurkha Rifles, de la garde personnelle du Maharajah de Jaïpur, du Royal Sussex Regiment ou les élèves du collège Cranwell de la Royal Air Force qui arborèrent des Reverso aux couleurs de leurs unités.

Les jeunes filles anglaises qui portèrent des montres gravées du blason de l’Eton College, de la Harrow School ou de l’Université de Saint Andrews ; ces possesseurs de Reverso qui choisirent des gravures représentant une cabane sur une île déserte, la carte d’un pays aimé ou une scène érotique…

Tous ces hommes et ces femmes firent bien plus que graver une petite surface de métal : ils inventèrent, au travers de la personnalisation du boîtier de leur montre, une nouvelle façon d’inscrire leur vie, leur tempérament, leurs rêves aussi, dans la course du temps. Une façon unique de commémorer un instant, un exploit, une passion. Par la grâce d’un trait fin griffant l’acier ou l’or, ils ont fait de leur Reverso la discrète complice de leurs émotions.

* bon à savoir tout de même : sachez qu’en cas de revente sur le marché de l’occasion, il est beaucoup plus difficile de se défaire d'une montre (Reverso ou autre)qui a été gravée.

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Mars 2011 | Lu 1709 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos