Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige
BMW XM

Richard Mille RM 07-04 Automatique Sport : entretien avec Amanda Mille et Cécile Guenat


Alors que la maison horlogère suisse Richard Mille vient de dévoiler sa RM 07604 Automatique sport, montre sportive ultra-légère et ultra-résistante, Amanda Mille, directrice de la marque et des partenariats et Cécile Guenat, directrice de la création et du développement évoquent toutes les deux l’origine de cette collection.


Pouvez-vous revenir sur la genèse de cette collection ?
Amanda Mille : il y avait une réelle envie de répondre à la demande de nos partenaires qui, déjà très satisfaites avec les modèles qu’elles portaient, aspiraient à une pièce encore plus technique pour les accompagner dans leur pratique sportive.
 
L’idée mûrissait déjà depuis un moment. Créer un mouvement aux codes très sportifs pour une montre volontairement d’une si petite taille a demandé du temps.
 
Cécile Guenat : nous souhaitions développer un modèle féminin sportif susceptible d’être porté aussi bien lors d'une action sportive que dans la vie de tous les jours.

C’est l’une des caractéristiques essentielles communes à toutes les pièces sportives Richard Mille. Nous sommes partis d’une feuille blanche pour concevoir une montre sport féminine qui reprenne les codes de la marque, alliant fiabilité, confort et légèreté.

Plus de vingt ans après la naissance de la marque, il vous est apparu indispensable de créer une montre féminine sportive ?
Amanda Mille : oui, c’était une évidence. Nous sommes à l’écoute de nos clientes et partenaires, et prendre le temps de créer ce mouvement a permis de se poser les bonnes questions.

Nos partenaires pratiquent des disciplines très différentes nécessitant des montres aux spécificités particulières mais nous sommes finalement parvenus à synthétiser toutes les demandes en une seule collection. C’est une belle prouesse technique !
 
Cette RM 07-04 Automatique Sport est fine. Elle me rappelle la RM 67-02, une montre déjà développée pour nos sportifs de haut niveau. Nous voulions un modèle avec les mêmes aspirations mais pensé pour un poignet de femme. L’idée n’était pas de se contenter d’un copier-coller, mais d’aller chercher plus loin.
 
Cécile Guenat : nous nous sommes autorisés une totale liberté en privilégiant la mise en avant de la technicité avec un beau mouvement squeletté et une architecture spécifique pour le rehaut. L’ensemble garantit la grande résistance qui est emblématique de la marque dans le contexte de la pratique sportive.

Associer la couleur à cette collection sportive : une autre évidence ?
Cécile Guenat : oui, parce que le style est indissociable du sport féminin et la couleur très présente dans le prêt-à-porter sportif. Le sport féminin est un univers très mode de même que la couleur intervient sur les vêtements de sport ou streetwear.
 
Il y a trois ans, en nous penchant sur nos cahiers d’inspiration, nous avons défini les couleurs correspondant à l’esthétique globale souhaitée pour cette collection. Au-delà de la pièce sportive, nous avons pensé cette montre pour un contexte plus largement lifestyle.
 
Amanda Mille : il était logique de développer de nombreuses couleurs comme pour d'autres collections, cela a représenté un véritable défi car parmi les couleurs des RM 07-04, beaucoup ont demandé une longue durée de développement.

Comment cette nouvelle collection s’inscrit-elle dans l’univers des montres féminines Richard Mille ?
Amanda Mille : nous avions déjà développé pour nos athlètes, à l’image de Diana Luna (première partenaire sportive Richard Mille), ou encore Jessica Von Bredow-Werndl, la RM 07-01 en Carbone TPT, une pièce élégante et technique, à partir d’un matériau apportant légèreté, tout en garantissant la résistance aux chocs.
 
Les collections femme ont également bénéficié d’innovations à travers la création de nouvelles complications comme l’introduction d’un tourbillon volant ou encore du premier mouvement tourbillon automatique maison (RM 71-01 Talisman).

Cette nouvelle collection souligne une belle continuité dans l’univers des montres féminines Richard Mille, notamment due à l’arrivée de Cécile Guenat qui a ouvert la marque à un regard plus féminin.
 
Cécile Guenat : proposer une montre sportive squelettée féminine, c’est un pari que peu de personnes avaient osé relever. Cette collection est gage d’esthétique autant que de technique.
 
Quelles ont été les réactions des six sportives en découvrant cette collection ?
Amanda Mille : toutes ont été surprises car elles ne s’attendaient pas à ce que l’on aille aussi loin dans le développement. Beaucoup d’émotion a surgi à la découverte de la pièce, car je pense qu’elles ont immédiatement perçu que l’on avait passé un cap en termes de légèreté.

Un objectif que nous avons atteint sans jamais oublier ce qui nous tient à cœur : la technique et la recherche constante de fiabilité.

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Février 2023 | Lu 5299 fois