Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Richard Mille partenaire historique du Mans Classic


Le week-end du 7-8 juillet 2012, la célèbre course de voitures de collection « Le Mans Classic » célébrait ses dix ans d’existence en rassemblant sur le Grand Circuit du Mans plus de 110.000 passionnés d’automobile venus des quatre coins du monde pour l’occasion. Richard Mille était bien sûr au rendez-vous en tant que Partenaire Principal et Chronométreur Officiel du Mans Classic, depuis la première édition en 2002.



Le Mans Classic 2012, crédit photo Didier Gourdon
Cœur du spectacle, la compétition répartie en six plateaux a pris possession de la piste 24 Heures durant, sur le tracé mondialement célèbre, long de plus de 12 kilomètres.

Parmi les quelques mille pilotes qui se sont relayés sur la piste, on a dénombré plusieurs grands noms du sport automobile dont six ayant remporté les 24 Heures du Mans, comme Derek Bell et Emanuele Pirro, cinq victoires chacun. Ces derniers ont partagé la piste avec des gentlemen drivers de trente nationalités différentes et des pilotes au nom célèbre comme François Fillon.

Jean Todt, président de la FIA, accompagné de l’actrice Michelle Yeoh, partenaire de la marque Richard Mille, était venu en ami, donnant le départ de la course, samedi 7 juillet à 16 heures.

Après 24 heures de course, les équipages -Traber/Tenery dans le Plateau 1 (1929/1939) sur une Talbot Lago, Gavin Pickering dans le Plateau 2 (1949/1956) sur une Jaguar Type D, Wills/Twyman/Pirro dans le Plateau 3 (1957/1961) sur une Lotus 15, Voyazides/D’Abel de Libran dans le Plateau 4 (1962/1965) sur une Ford GT40, B. Thuner dans le Plateau 5 (1966/1971) sur une Lola T70 MKIII et Chris Mac Allister dans le Plateau 6 (1972/1979) sur une Gulf Mirage- ont franchi les premiers la ligne d’arrivée, heureux de remporter ce 6ème Le Mans Classic.

Une mention spéciale pour Dominique Guenat, associé et ami de Richard Mille, qui a terminé troisième du plateau 6 au volant d’une Lola T286 de 1976, au terme d’une très belle course.

En marge de la course, les temps forts ont été nombreux avec notamment : l’exceptionnel rassemblement, vendredi en lever de rideau, de 23 Ferrari 250 GTO -sur les 38 construites- profitant du Mans Classic pour fêter leur cinquantième anniversaire ; la parade de Little Big Mans et son cortège de répliques miniatures de grandes marques mythiques pilotées par des enfants de 7 à 12 ans, qui s’est élancée sur la piste samedi avant le début des compétitions, sous des tonnerres d’applaudissement venus des tribunes ; la vente aux enchères, organisée par la Maison Artcurial et orchestrée par Maitre Poulain, qui a proposé aux collectionneurs des pièces rarissimes comme une Ferrari 275 GTC adjugée à plus de 1 500 000 euros ; sans oublier le rassemblement record de plus de 170 clubs de voitures anciennes et 8000 voitures qui ont convergé, coutume oblige!, vers Le Mans pour l’occasion.

Cette sixième édition a également célébré la participation des « américaines » aux 24 Heures du Mans. L’occasion de rendre hommage à la Ford GT 40 et à ses quatre victoires successives (en 1966, 1967, 1968, 1969) et bien sûr à Carroll Shelby, le créateur de la mythique AC Cobra récemment disparu. C’est d’ailleurs une américaine, la Cadillac « Le Monstre » conçue en 1950 par Briggs Cunningham, qui a remporté le prix d’Excellence du concours Le Mans Heritage Club.

Rappelons que Richard Mille vibre depuis toujours au son des mécaniques d’exception. Depuis 2002, l’osmose est totale entre l’évènement et son partenaire principal, dont le logo était omniprésent sur le circuit, jusque sur la carrosserie rutilante des bolides de compétition.

A l’occasion de cette sixième édition, Richard Mille a présenté deux montres en édition limitée qui célèbrent la course dans le pur style Le Mans Classic et que les amateurs de mécanique de précision ont pu admirer tout au long du week-end. A l’image des voitures de course, les montres chronographes RM 011 LMC et RM 008 LMC tourbillon ont bénéficié d’un développement ignorant les compromis, avec une technique et une performance extrêmes en ligne de mire.

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Juillet 2012 | Lu 926 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos