Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Roger Dubuis Excalibur Spider : tourbillon volant et pierres précieuses


En 2016, Roger Dubuis poursuit le développement de sa collection Excalibur Spider Tourbillon Volant Squelette, avec l’arrivée d’une trilogie qui associe un calibre ultra-technique à des pierres précieuses serties sur une couronne en caoutchouc. Un grand écart entre tradition horlogère et innovations d’avenir.



Le sertissage de pierres précieuses sur caoutchouc est une prouesse révolutionnaire présentée pour la première fois par Roger Dubuis en 2015. La technique brevetée et baptisée « Soft Stones in the Sky » est le résultat de deux ans de développement « et l’incarnation de la fascination de la manufacture pour les matériaux inhabituels » (même si elle n’est pas la seule bien évidemment).
 
Orner de pierres précieuses ce matériau, aussi flexible, technique et sportif que le caoutchouc, témoigne de la parfaite maîtrise de la maison R.D., capable de définir l’épaisseur exacte nécessaire à cette réalisation.
 
Dans la pratique, les contraintes physiques naturelles du matériau ont été surmontées en sertissant les pierres dans le moule en caoutchouc recouvrant la lunette, grâce à une technique de déformation du plastique. Dans ces nouvelles interprétations, soixante pierres taille baguette (spinelles noir de jais, rubis rouges ou saphirs bleus) sont mises en valeur par le noir du titane DLC.

On retrouve dans ces trois nouveaux modèles, toutes les caractéristiques de cette collection : une grande boîte ronde à la lunette cannelée, trois cornes singulières et des aiguilles dauphines. Dans cette version de la Spider, le tourbillon volant est comme d’habitude, dévoilé de manière spectaculaire !
 
En 2015, la manufacture tire parti de sa grande maîtrise du squelettage moderne pour apporter son expertise au-delà du calibre : en l’intégrant à de nouveaux composants : la boîte, le réhaut et les aiguilles. Inspiré par l’araignée, le squelettage externe du modèle fait ressortir la structure singulière du mouvement. L’Astral Skeleton s’appuie aussi sur une construction en forme d’étoile qui offre une meilleure visibilité du cadran, grâce aux branches stellaires qui pointent vers les index des heures.
 
Enfin, le calibre RD505SQ, présente une autre caractéristique technique devenue signature de la Maison Roger Dubuis : la cage à croix celtique de son tourbillon volant.
 
Chaque version, en édition limitée à huit pièces, se distingue par une couleur qui lui est propre, apportée par touches sur la lunette, la couronne, le compteur de petite seconde et la pointe des aiguilles. Ces trois séries sont assorties d’un bracelet noir high-tech en caoutchouc également. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Juillet 2016 | Lu 1297 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques