Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Rolex Oyster Perpetual Submariner sans date : arrivée du modèle avec lunette céramique


Rolex a –enfin- présenté à l’occasion de la Foire de Bâle 2012, la nouvelle version de la Rolex Oyster Perpetual Submariner (réf 114060), la fameuse « Sub sans date »… La montre de plongée par excellence. La Rolex « Professionnel » de référence. La montre sport la plus emblématique. Bref, un « must » absolu, une icône horlogère née en 53 qui nous revient cette année avec le nouveau boitier, le nouveau bracelet, la lunette céramique Cerachrom et des index luminescents longue durée émettant dans le bleu.



Rolex Oyster Perpetual Submariner réf 114060
On peut dire qu’elle était attendue… Cela fait maintenant deux ans que tous les amateurs de Rolex, et plus précisément, les amateurs de la Rolex Oyster Perpetual Submariner sans date, la fameuse « Sub sans date » comme disent les connaisseurs, l’attendait…

Eh bien, elle est là. Et elle est belle. Exit la 14060, bienvenue à la 114060.

Archétype de la montre de plongée, l’Oyster Perpetual Submariner s’offre de nouveaux atours pour mieux exalter sa personnalité iconique.

Avec son boîtier subtilement redessiné, sa nouvelle lunette et son nouveau bracelet bénéficiant tous deux des récentes innovations de Rolex, cette « Sub sans date » de dernière génération s’inscrit dans la continuité du modèle historique lancé en 1953. Différente certes, mais finalement tellement proche de ses illustres prédécesseurs… « Elle pose de nouveaux jalons en termes de robustesse, de lisibilité et de fiabilité, renforçant ainsi son statut de montre d’action à l’allure intemporelle » souligne la marque dans son communiqué.

La lunette tournante unidirectionnelle graduée 60 minutes de cette nouvelle Submariner est équipée du fameux disque Cerachrom noir fabriqué dans une céramique pratiquement inrayable et inaltérable (le recul de plusieurs années que l’on a désormais sur la GMT Master II, première des « Professionnels » à avoir bénéficié de cette lunette céramique le prouve). La graduation est obtenue par dépôt PVD d’une fine couche de platine.

Rolex Oyster Perpetual Submariner réf 114060
De son côté, le cadran noir épuré accueille de larges index et aiguilles Chromalight emplis d’une matière luminescente longue durée émettant dans le bleu (du plus bel effet lorsque la nuit tombe ; beaucoup plus beau que le vert). Cet affichage exclusif offre de surcroit une excellente lisibilité dans l’obscurité.

Le boîtier Oyster de 40 mm de la Submariner est légèrement plus large, plus massif que l’ancien ; il est garanti étanche jusqu’à 300 mètres. Sa carrure est taillée dans un bloc massif d’acier 904L particulièrement résistant à la corrosion.

Son fond cannelé est hermétiquement vissé à l’aide d’un outil spécial propre aux horlogers Rolex. La couronne de remontoir, munie du système breveté de triple étanchéité Triplock et protégée par un épaulement taillé dans la masse de la carrure, se visse sur le boîtier comme un sas de sous-marin. Quant à la glace, elle est en saphir de synthèse pratiquement inrayable.

La nouvelle Rolex Submariner est équipée du calibre 3130, un mouvement mécanique à remontage automatique entièrement développé et manufacturé par Rolex. Comme tous les mouvements de l’horloger genevois, le 3130 est certifié Chronomètre suisse, un titre réservé aux montres de précision supérieure ayant passé avec succès les tests du Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC). Son architecture, commune à l’ensemble des mouvements de la gamme Oyster, lui confère une précision et une fiabilité hors pair.

L’oscillateur, véritable cœur de la montre, comprend un spiral PARACHROM bleu breveté et fabriqué par Rolex dans un alliage exclusif. Parfaitement insensible aux champs magnétiques, ce spiral présente une grande stabilité face aux variations de température et reste jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs.

Ce modèle est équipé d’un bracelet Oyster à maillons massifs en acier 904L avec fermoir de sécurité Oysterlock de dernière génération prévenant toute ouverture accidentelle et système de rallonge Glidelock. Cet ingénieux système breveté logé sous le couvercle du fermoir permet, sans le moindre outillage, de régler précisément la longueur du bracelet par sauts de 2 mm sur un total d’environ 20 mm. Ainsi, la montre peut être portée sur une combinaison de plongée jusqu’à 3 mm d’épaisseur ou offrir un surcroît de confort en toute autre circonstance.

Spécificités techniques de la Rolex Oyster Submariner réf 114060

Rolex Oyster Perpetual Submariner réf 114060
Boitier
Type Oyster (carrure monobloc, fond et couronne vissés)
Diamètre 40 mm
Matériau Superalliage d’acier inoxydable 904L, finition satinée et polie
Fond vissé à cannelures Rolex
Lunette tournante unidirectionnelle graduée 60 minutes
Disque Cerachrom noir avec chiffres gravés dans la masse et dépôt de platine par pulvérisation cathodique magnétron
Capsule Chromalight (luminescence longue durée) à 12 h
Couronne de remontoir vissée, système de triple étanchéité Triplock
Protège-couronne : Epaulement taillé dans la masse de la carrure
Glace saphir de synthèse résistant aux rayures

Etanchéité 300 mètres

Mouvement
Calibre 3130, Manufacture Rolex
Mouvement mécanique à remontage automatique bidirectionnel par rotor Perpetual
Chronomètre suisse officiellement certifié COSC
Stop seconde pour mise à l’heure précise
Oscillateur Fréquence : 28 800 alt/h (4 Hz)
Spiral Parachrom bleu paramagnétique
Courbe terminale Breguet
Balancier de grande taille à inertie variable
Réglage haute précision par 4 écrous Microstella en or
Pont de balancier traversant
Empierrage 31 rubis

Fonctions
Heures, minutes et secondes au centre

Réserve de marche Environ 48 heures

Cadran
Couleur laque noire
Appliques Index haute lisibilité Chromalight (luminescence longue durée) en or gris 18 ct
Aiguilles Chromalight en or gris 18 ct

Bracelet
Type Oyster (3 mailles), maillons massifs
Matériau Superalliage d’acier inoxydable 904L, finition satinée et tranche polie
Fermoir de sécurité Oysterlock à boucle déployante
Système de rallonge Glidelock (20 mm par sauts de 2 mm)


Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Mars 2012 | Lu 18664 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques