Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Rolex : mécène de la Villa Cavrois dans le Nord


Animée de la volonté de contribuer à la préservation et à la transmission d’un patrimoine culturel unique inscrit dans l’histoire, Rolex France, déjà mécène de l’Hôtel de la Marine et de la rénovation de l’horloge monumentale du Panthéon, poursuit son engagement auprès du Centre des monuments nationaux en accompagnant la restauration d’éléments architecturaux et de design de la Villa Cavrois dans le Nord.


Comme l’horlogerie, l’architecture repose sur la passion de la précision et met l’excellence technique au service de la fonctionnalité, de l’esthétique et de l’ergonomie. Une pensée largement partagée par Robert Mallet-Stevens, l’architecte de la précision, dont la villa Cavrois fut la réalisation la plus emblématique.
 
En 1929, Paul Cavrois, propriétaire d’une société fabriquant des tissus dans le Nord, décide de faire bâtir une demeure pour sa famille dans la commune de Croix.
 
Il laisse alors, une entière liberté à Robert Mallet-Stevens qui conçoit, entre 1929 et 1932, une villa dont la silhouette moderne tranche radicalement avec le style néo-régionaliste des demeures bourgeoises qui l’entourent.
 
Ancien décorateur de cinéma, l’architecte pousse au paroxysme le concept « d'œuvre totale », il dessine également le décor intérieur et tout le mobilier. 
 
Robert Mallet-Stevens imagine un véritable château moderne : des proportions imposantes, une distribution en deux ailes symétriques ; mais aussi, un dépouillement des volumes, l'absence d'ornement dans le décor, les toits terrasses, l'équipement de pointe (ascenseur, chauffage central, téléphonie, enceinte circulaire accueillant la TSF, heure électrique…) et le recours aux techniques et aux matériaux industriels.

Laissée à l’abandon malgré son classement au titre des monuments historiques en 1990, la Villa Cavrois fut achetée par l'État en 2001. Un chantier de treize ans mobilisera les savoir-faire d'artisans d’exception afin de réhabiliter la villa et son parc dans leur état de 1932.
 
Au terme de cette entreprise titanesque, la villa a retrouvé sa splendeur initiale et sa beauté formelle reposant sur une alliance hors du commun entre matériaux nobles (marbre de Suède, marbre de Sienne, noyer, poirier et bois exotiques) et matériaux industriels (verre, béton, métal).
 
La restauration a également permis de révéler l’ampleur du génie technique de Mallet-Stevens en remettant en état de fonctionnement les éléments mécaniques de la villa.
 
A ce titre, en 2024, Rolex France accompagne la Villa Cavrois dans la restauration d’éléments architecturaux et de design, afin de préserver le dessein de Robert Mallet-Stevens..
 
Depuis plus de soixante ans, Rolex fait concevoir des bâtiments splendides par des architectes renommés qui ont laissé une trace dans l’histoire.

Parmi eux figurent Michael Graves (Lititz Watch Technicum, Pennsylvanie, États-Unis), Fumihiko Maki (bâtiment Rolex Toyocho à Tokyo, Japon) et les directeurs de l’agence SANAA, Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa (Rolex Learning Center, EPFL, Lausanne, Suisse).
 
Quand Rolex construit ou étend son siège ou ses bâtiments de production, elle accorde la même attention au détail et à l’esthétique que lors de la fabrication de ses précieux chronomètres.
 
À Dallas, l’architecte japonais Kengo Kuma a conçu le bâtiment Rolex. À New York, sir David Chipperfield redessine le siège américain de Rolex, pour créer, comme il le décrit, « un bâtiment qui symbolise le patrimoine et la culture d’entreprise de Rolex ».
 
Depuis 2014, Rolex soutient l’Exposition internationale d’architecture – La Biennale di Venezia, le plus important forum consacré à l’architecture, source d’inspiration pour les jeunes architectes.
 
Depuis 2002, le Programme Rolex de mentorat artistique a permis de former des duos Mentors et Protégés dans plusieurs disciplines artistiques et notamment en architecture.
 
Certains architectes de renom ont été Mentors : sir David Chipperfield, Kazuyo Sejima, Álvaro Siza et Peter Zumthor, et encouragent la jeune génération à contribuer à rendre le monde plus durable. Pour le cycle 2023-2024, l’architecte française Anne Lacaton a décidé de collaborer avec l’architecte libano arménienne Arine Aprahamian.

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Mai 2024 | Lu 3224 fois







Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail