Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Seiko Presage Le Château dans le Ciel : le temps poétique de Miyazaki


Très belle édition limitée de 1.200 exemplaires chez Seiko cet été, dans la gamme Presage, avec cette montre (40,5 mm en acier) en hommage au cinéma d’animation japonais, les fameux « anime » et plus précisément, au grand classique Le Château dans le Ciel » du réalisateur Hayao Miyazaki. Compter 1.500 euros.



Le Château dans le ciel est un grand classique du cinéma d’animation japonais produit par le fameux studio Ghibli et réalisé en 1986 par le talentueux Hayao Miyazaki à qui l’on doit également Le Voyage de Chihiro et Princesse Mononoké). De l’aveu même du réalisateur, Le « Château » est son film préféré !
 
L’histoire met en scène Sheeta, une petite fille porteuse d’une pierre en pendentif aux pouvoirs magiques qui suscite bien des convoitises. Retenue prisonnière à bord d’un dirigeable, elle doit affronter une bande de pirates de l’air menée par Dora, puis une armée de militaires à la solde de Muska, un gentleman machiavélique trop poli pour être honnête...
 
Sauvée par le jeune Pazu, Sheeta se réfugiera dans un village de mineurs. Là, elle tentera avec le garçon de percer le secret de ses origines pour prouver que l’histoire de Laputa, l’île merveilleuse flottant dans les airs, n’est pas une légende…

Cette édition limitée à 1.200 exemplaires rend donc un vibrant et bel hommage à ce chef-d'œuvre sorti en France en 2003 seulement, soit dix-sept ans après le Japon ! Le design de cette montre en acier de 40,5 mm (étanche à 100 mètres) présente différents détails évoquant des éléments clés du film. Une belle réussite pour les fans de ce long-métrage !
 
Ainsi, l'écusson qui se trouve sur la pierre du pendentif de l'héroïne est reproduit sur le cadran en émail (on le retrouve aussi sur la couronne de remontoir), réalisé par le maître artisan Mitsuru Yokosawa et ses collaborateurs, tandis que le Château dans le Ciel est illustré sur le fond du boîtier, exactement comme il l'était sur la photo prise par le père de la protagoniste lorsqu'il a aperçu la ville (bel hommage). L’ensemble étant protégé par un verre saphir.
 
Autour du château sont gravées les paroles du chant qui est au cœur de l'histoire. Les chiffres romains, la lunette intérieure, les aiguilles rétro et le bracelet en cuir surpiqué complètent l'atmosphère un tantinet nostalgique de cette édition limitée.

Pour les fervents admirateurs du film, le chant clé de l'histoire, "Leetay Latuparita Ulus Aria Los Balu Netoreel" ou "sauve-moi et fais revivre la lumière éternelle" en langue laputan, est inscrit sur le fond du boîtier.
 
Ce garde-temps est animé par une nouvelle version du mouvement 6R35 de Seiko, le calibre 6R31. Tout comme le 6R35, ce calibre offre une très confortable réserve de marche de 70h (week-end proof comme on dit de nos jours) et partage les mêmes attributs de performance, mais sans guichet date (ce qui permet de ne pas « casser » l’homogénéité du cadran).
 
« Last but not least », cette belle pièce horlogère est présentée dans un écrin exclusif avec une illustration de Laputa et comprend un message du réalisateur du film, Hayao Miyazaki.
 
La montre est d’ores et déjà disponible dans les boutiques Seiko et auprès de revendeurs sélectionnés à travers le monde en édition limitée à 1.200 exemplaires.



Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Novembre 2021 | Lu 12186 fois