FRÉDÉRIQUE CONSTANT


Sir Richard Branson vend sa Frédérique Constant au profit d’une œuvre de charité

Le très charismatique Richard Branson, célèbre patron des magasins Virgin, a vendu aux enchères le 29 mars dernier au profit d’une œuvre de charité organisée au Virgin Blue Hangar son unique montre Frédérique Constant.


Richard Branson
Pour cette occasion, Sir Richard Branson était accompagné de la nageuse australienne, Elka Graham, médaillée aux Jeux Olympiques de Sydney. A eux deux, ils sont parvenus à réunir la somme de 48.000 dollars (30.500 euros) grâce aux montres Frédérique Constant « Lui » et « Elle ».

Le modèle de Richard Branson de la collection High Life caractérisé par le mouvement Heart Beat et éditée en un nombre limité d’exemplaires est reconnu pour être l’un des emblèmes de la marque.

Près de 3.000 invités étaient réunis au Virgin Blue Hangar à Brisbane (Australie) à l’occasion d’une soirée organisée par l’homme d’affaires du groupe Virgin ainsi que par la premier ministre de Queensland Anna Bligh et le directeur de Virgin Blue, Brett Godfrey.

Au total, « près d’un million de dollars ont été récoltés pour les projets réunis sous le thème Indegeneous Peoples, Natural Environment » assure le communiqué.

Rappelons que la Heart Beat, développée par Frédérique Constant en 1994, se caractérise par son cadran ouvert dévoilant le mouvement mécanique du garde-temps. En 2004, après trois ans de recherches et de développement, Frédérique Constant présente son premier mouvement réalisé dans sa propre manufacture « The Heart Beat Manufacture ». La marque a depuis rejoint le groupe des marques suisses manufactures, produisant leurs propres calibres.

Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Avril 2008 | Lu 2469 fois