Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Stylo Montblanc M, l'art de la plume


Un vent de modernisme souffle à Hambourg. Après le renouvellement radical de ses gammes horlogères, c’est un vent de modernisme qui touche la division stylographe de Montblanc. Pilier de la marque allemande, le stylo vit sur ses acquis et il est difficile de toucher à l’image d’une icône. C’est ce que vient de faire Jérôme Lambert en proposant à Marc Newson de créer une nouvelle collection.



Stylo Montblanc M, l'art de la plume
Suite aux collections Bohème et Starwalker, voilà une véritable nouvelle gamme qui vient compléter celle de l’inamovible Meisterstück. Après avoir dessiné le stylo Nautilus pour Hermès en 2014, le designer australien s’est attaqué à rajeunir la marque de stylo la plus connue au monde en créant le M.
 
Dans sa présentation extérieure, le M s’articule autour d’un corps de résine noire particulièrement dépouillé et d’une agrafe ouverte qui souligne la simplicité du dessin. Outre la traditionnelle étoile au sommet du capuchon, un méplat situé à l’extrémité du corps est également frappé de l’étoile Montblanc.
 
Léger, le M pèse 35 grammes, il offre un équilibre agréable avec le poids nécessaire en tête de corps pour écrire avec fluidité sans toutefois piquer du nez. Le système de fermeture du capuchon est à double action. Dans un premier temps, un aimant attire le capuchon vers le corps ensuite, un clips fixe les deux parties entre elles. Précisons également que la magnétisation du corps et du capuchon se fait de façon à aligner systématiquement l’agrafe et l’étoile du méplat du corps.

Stylo Montblanc M, l'art de la plume
La plume en or rhodié est intégrée dans un porte-plume où sont gravées les initiales MN (pour Marc Newson). Ces initiales n'apparaitront que sur la version de cette année. On note à cet égard que si l’on met en avant un créateur pour la création d’un stylo, cet hommage n’est pas d’usage en horlogerie. Agréable à la prise en main, le M conviendra tout autant à la main d’une femme qu’à celle d’un homme. Ses dimensions raisonnables en font un stylo qui convient à tous. Comme il se doit, un choix de plumes sera proposé.
 
On s’orientera vers une plume souple plus agréable, surtout lorsque l’on écrit pour le plaisir. On regrette néanmoins que le M ne soit pas disponible avec un système de pompe. En effet, Montblanc a choisi d’équiper le M d’une petite cartouche courte à autonomie réduite. Précisons également que ce consommable n’existe pas en produit générique pour l’instant. D’autre part, contrairement à de nombreux stylos y compris chez Montblanc, le capuchon ne peut pas être fixé sur le corps lorsque l’on utilise le stylo. Un parti pris qui en soit n’est absolument pas gênant et peut simplement bousculer les habitudes.
 
Particulièrement épuré de tout artifice, le nouveau M de Montblanc s’inscrit dans l’esprit du design créé par Dieter Rams. Outre la version plume, le M se décline dans de nombreuses versions à l’exception du porte-mine.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Novembre 2015 | Lu 1992 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos