Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



TAG Heuer : le retour du chrono Heuer Monza


Belle année pour reprendre la fameuse Monza de (TAG) Heuer, montre qui avait disparu du catalogue depuis quelques années et qui revient en 2016 sur le devant de la scène horlogère pour ses quarante ans dans une version revue et corrigée, qui rend hommage au passé tout en étant bien ancrée dans l’horlogerie contemporaine. Un beau chrono bicompax/date doté d’un boitier en titane noir de 42 mm abritant le calibre 17 automatique.



TAG Heuer : le retour du chrono Heuer Monza
Dans l’univers des courses automobiles, le circuit le plus rapide est, de loin, celui de Monza en Italie, qui accueille chaque année le Grand Prix automobile dans le cadre du championnat du monde de Formule 1. Le lien qui unit TAG Heuer à ce légendaire circuit remonte à une chaude journée de septembre 1975, lorsque le pilote suisse Clay Regazzoni s’est emparé de la première place, et son coéquipier, Niki Lauda, de la troisième, remportant par la même occasion le championnat du monde de Formule 1 pour Ferrari.
 
Chronométreur officiel de l’écurie (1971-1979), le nom « HEUER » figurait alors sur les deux bolides Ferrari. Afin de célébrer cet exploit, Jack Heuer redessine en 1976 un modèle de 1930 avec boitier de coussin. Pourvu du Calibre 15, ce chronographe porte au-dessus du logo HEUER, dans la partie supérieure du cadran le nom de « MONZA ». Il devient l’un des best-sellers de la marque.
 
Rééditée au début des années 2000 comme l’un des modèles de la collection d’inspiration vintage Classic Heuer, la Monza a par la suite été déclinée en une gamme complète de montres munies du mouvement du Calibre 6, et de chronographes, dotés du Calibre 17 ou du Calibre 36, selon les modèles.
 
Aujourd’hui, TAG Heuer effectue un beau retour aux sources avec cette réédition qui reprend les deux fonctions clés de cette montre : le pulsomètre (pour le pouls) et l’échelle tachymètre (pour la vitesse), ce qui n’avait pas été le cas pour les précédentes rééditions, avec en plus, la même police de caractères que la montre d’origine.

Naturellement, la fameuse boite de forme coussin a été conservée. C’est l’une des caractéristiques principales de ce chrono ! Les amateurs remarqueront que, comme la pièce de 76, celle de 2016 est également noire avec des aiguilles des heures et des minutes laquées noires et blanches comme sur l’original. Pour accentuer l’aspect vintage de cette pièce, les index sont en Superluminova beige orangé. De même, le logo historique HEUER est présent sur le cadran à midi.
 
En revanche, le boitier n’est plus en acier mais en titane de titane grade 5, ce qui le rend bien évidemment plus légère. Dans cette version contemporaine, le métal est traité avec du carbure de titane pour lui donner cet aspect noir mat.
 
A noter que le diamètre a été agrandi de plus de 7% passant de 39 mm à 42 (étanche 100 mètres). A l’intérieur, TAG Heuer a équipé cette nouveauté du calibre automatique 17, chronographe bicompax/date. Le fond est vissé, gravé laqué rouge du fameux logo historique HEUER et numéroté. Comme toute montre de pilote qui se respecte, celle-ci se pare d’un bracelet à trous en veau pleine fleur noir surpiqué qui reprend le dessin des volants à trois branches des voitures de l’époque. Cette Monza sera à découvrir chez Forges  à Paris. 

​Spécificités techniques

Calibre 17 – Chronographe automatique avec date
 
Fonctions
Echelle pulsomètrique « à 15 pulsations » (on déclenche le chrono à la première pulsation et on stoppe à la 15ème) et l’échelle tachymétrique qui convertit un temps en vitesse.
 
Boite 42 mm et lunette en titane Grade 5, brossé et poli, traité carbure de titane noir
Glace saphir bombée avec double traitement anti-rayures et anti reflets
Couronne en acier poli gravé avec logo Heuer
Boutons poussoirs en acier poli
Fond vissé
Gravure au dos « Monza Heuer » avec le numéro de la pièce
 
Cadran noir soleillé
Deux compteurs : chronographe minute à 9H et seconde courante à 3H
Guichet date à 6H
Index « vintage » lumineux avec Superluminova orangé
Aiguilles des heures et des minutes laquées noires et blanches
Aiguille du compteur à 9H blanche et celle à 3H rouge
Aiguille des secondes Chronographe de couleur rouge
Echelle tachymètre et pulsomètre imprimés sur le réhaut
Logo vintage Heuer et inscriptions “MONZA” & “Automatic – Calibre 17” imprimé
 
Etanchéité 100 mètres
 
Bracelet veau pleine fleur perforé et surpiqué avec fermoir en titane traité noir
Boutons poussoirs de sécurité et logo Heuer gravé  
 
Référence CR2080.FC6375

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Mars 2016 | Lu 4845 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos