Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


TAG Heuer : toujours pionnier, toujours avant-gardiste


A chaque Foire de Bâle, la marque TAG Heuer aime surprendre professionnels et grand public avec des avancées technologiques et horlogères époustouflantes. C’est encore le cas cette année avec le premier chronographe magnétique précis au 100e de seconde et le concept du premier double tourbillon magnétique de l’histoire.


TAG Heuer : toujours pionnier, toujours avant-gardiste
Esprit pionnier, avant-gardisme et imagination sont les clés de la haute horlogerie chez TAG Heuer.
 
Remplacer le spiral par des microlames, le régulateur classique par des aimants ou encore, les rouages par des courroies ; autant d’innovations guidées par un idéal d’efficacité : davantage de rapidité, de précision, de fiabilité et de beauté. « Une quête de simplicité et non de complexité... » souligne la marque dans son communiqué
 
À l’avant-garde de la haute horlogerie, l’atelier TAG Heuer, déjà récompensé pour plusieurs des innovations horlogères les plus marquantes du 21e siècle, fait coup double cette année au salon Baselworld en dévoilant le premier chronographe magnétique précis au 100e de seconde et en présentant le concept du premier double tourbillon magnétique de l’histoire.
 
Au cours des dix dernières années, l’atelier de Haute Horlogerie TAG Heuer, constitué d’une équipe de vingt-cinq scientifiques, ingénieurs et designers, a été à l’origine de certaines des inventions les plus retentissantes de l’histoire de l’horlogerie.
 
Des recherches qui ont trouvé entre autres leur aboutissement avec la gamme haute précision Mikro, composée de plusieurs innovations technologiques particulièrement impressionnantes dans les hautes fréquences, ayant fait table rase des principes horlogers les plus ancestraux.
 
Voici un aperçu des travaux les plus récents de l’atelier :

TAG Heuer Carrera Mikrograph (2011) : premier chronographe mécanique intégré précis au 1/100e de seconde muni d’une aiguille centrale foudroyante.

TAG Heuer Carrera Mikrotimer Flying 1000 (2011) : une nouvelle concept watch entièrement développée en interne et affichant une précision au 1/1000e de seconde.

TAG Heuer Carrera Mikrogirder (2012) : vainqueur de l’Aiguille d’Or, le prix le plus convoité de l’industrie horlogère, il s’agit du premier chronographe au monde précis au 5/10 000e de seconde, équipé d’un organe réglant inédit composé de micro-lames oscillant à une fréquence incroyable de 1000 hertz

TAG Heuer Carrera MikrotourbillonS (2012) : un chronographe à double chaîne, double fréquence, double-barillet et double tourbillon. Le tourbillon le plus rapide et le plus précis jamais construit.

TAG Heuer : toujours pionnier, toujours avant-gardiste
Cette année à la Foire de Bâle, les surprises concoctées par les maîtres de l’atelier TAG Heuer sont inspirées d’une autre innovation unique : le Carrera Pendulum (2010), doté du tout premier échappement magnétique dépourvu de spiral.

Ce modèle, certifié par le COSC, bouleverse trois siècles de conventions horlogères. Dans le système classique avec spiral, inventé par Christian Huygens en 1675, l’effet de la gravité résultant de la masse du spiral, demeure un inconvénient majeur.

Avec le Carrera Pendulum, ce problème n’a plus lieu d’être puisqu’il n’y a plus la moindre perte d’amplitude. Résultat : une amélioration sensible de la précision (division du temps) et de la performance (exactitude et stabilité de la fréquence).

Malgré cela, le concept original du TAG Heuer Pendulum posait des problèmes que d’aucuns jugeaient insurmontables, notamment en matière de sensibilité thermique : les champs magnétiques sont influencés par les variations de température, au détriment de la performance. Au cours des trois dernières années, les chercheurs et ingénieurs TAG Heuer se sont penchés sur la question, expérimentant de nouveaux atomes magnétiques, de nouveaux alliages et des configurations géométriques soigneusement étudiées.

« C’est ainsi qu’ils ont abouti à une nouvelle remise en question des règles horlogères classiques, mettant au point un spiral magnétique invisible provoquant le déplacement du balancier selon une faible amplitude et une fréquence élevée, pour une précision et une stabilité parfaites » assure la marque dans son communiqué.

Et d’ajouter : « globalement, les performances de l’oscillateur magnétique se rapprochent des tout meilleurs spiraux traditionnels, tout en offrant d’autres avantages : une fabrication bien plus aisée et une résistance plus élevée aux chocs, à la gravité et aux déformations géométriques ».

Pour l’heure, cette technologie n’est commercialement exploitable que pour les fréquences supérieures à 10 hertz. Une bonne nouvelle, puisque TAG Heuer règne depuis plusieurs années sur le domaine des ultra hautes fréquences (Breguet propose également des fréquences de 10 hertz).

Pour illustrer ses travaux, TAG Heuer présente deux facettes de cette nouvelle technologie : un chronographe prêt à être commercialisé et une version concept. Ces deux modèles, qui s’appuient sur de nombreux brevets TAG Heuer, reprennent le boîtier inspiré des sports mécaniques caractéristique de la collection emblématique Carrera.

TAG Heuer : toujours pionnier, toujours avant-gardiste

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Avril 2013 | Lu 1430 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail