Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

TAG Heuer : une Aquaracer Solargraph à "énergie solaire"


Surfant sur l’air du temps, la maison horlogère TAG Heuer vient de dévoiler une Aquaracer Solargraph de 34 mm (étanche à 200 mètres) dotée d’un cadran en nacre qui, par semi-transparence, permet au calibre quartz d’emmagasiner l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Compter 2.100 euros.



L’avantage des calibres quartz se rechargeant à l’énergie solaire, c’est qu’il n’y plus de changement de pile. Dans la pratique, ce calibre Solargraph de TAG Heuer absorbe l’énergie solaire ou de la lumière artificielle pour son fonctionnement.
 
Il suffit de deux minutes d’exposition directe au soleil pour faire fonctionner la montre toute une journée. Une fois rechargée au maximum, en moins de 40 heures au soleil, la montre peut tourner jusqu’à dix mois sans nécessiter d’exposition supplémentaire.
 
Si votre montre s’arrête, il suffit de l’exposer à nouveau à n’importe quelle source de lumière pendant dix secondes pour la faire repartir grâce à son délai de recharge ultra-efficace (même principe que les G-SHOCK de Casio par exemple ou que la Tank Solarbeat de Cartier).

Pour créer ce mouvement exclusif baptisé Calibre TH50-01, TAG Heuer s’est associé à la manufacture La Joux-Perret basée à La Chaux-de-Fonds, Suisse.
 
Pour le reste, cette montre est proposée en deux versions : une avec cadran soleillé bleu profond et l’autre avec cadran en nacre blanche.

Dans les deux cas avec boitiers de 34 mm, étanches à 200 mètres. Précisons que l’un des challenges de la marque fut d’obtenir une nacre suffisamment transparente pour laisser passer la lumière nécessaire à la recharge du calibre !

A noter que certains cadrans sont disponibles avec des diamants sur les index ou sur les index et sur la lunette. La montre au cadran de nacre avec index et lunette sertis de diamants conserve le triangle à 12h (un code esthétique de TAG Heuer), dont le diamant de 1,8 carat accentue l’éclat.
 
Tout en respectant les codes esthétiques historiques de cette collection, les designers TAG Heuer ont modernisé les cavaliers ergonomiques de la lunette, une fonctionnalité imaginée en 1982.
 
C’est la première fois qu’ils adoptent une autre forme que le rectangle ou le triangle. Les nouvelles montres présentent des cavaliers trapézoïdaux, prolongeant les lignes des index sur le cadran pour apporter une touche raffinée et féminine à l’ensemble.

Montres-de-luxe.com | Publié le Mercredi 7 Février 2024 | Lu 5159 fois