Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



The Electricianz : une montre qui va électriser le marché


Un nom original, un design* en rupture, un prix raisonnable, voilà une nouvelle montre qui saura certainement séduire une clientèle jeune qui aime renouveler régulièrement sa garde-robe horlogère.



The Electricianz Ammeter
Un modèle et trois déclinaisons, voilà ce que propose la nouvelle marque The Electricianz. Un mouvement quartz japonais Miyota 2033, une boîte en acier de 45 mm de diamètre et des habillages différents plus ou moins sportifs selon les goûts. Quant à l’étanchéité, elle se limite à 3 atm. On évitera donc la piscine.
 
Jaune et noire parée de rouge, L’Ammeter affiche une allure ludique qui reprend les codes des sites électriques industriels. Le marquage rouge du verre minéral est un clin d’œil aux outils des électriciens tandis que la boîte en acier est recouverte de nylon jaune.

The Electricianz : une montre qui va électriser le marché
Les ouvertures sur le cadran laissent apparaître la pile (on est sur du quartz, rappelons-le) ainsi que le cuivre rouge du bobinage. Un éclairage déclenché par le poussoir supérieur apporte à cette montre un côté baroudeur qui lui va bien. Un bracelet de cuir noir large de 22 mm complète l’ensemble.
 
Plus discrète tout en conservant une touche sportive et décontractée, la Mokaz se pare d’un cuir à la couleur plus chaude. Il s’associe parfaitement au revêtement bronze de la couronne, de la lunette polie et des poussoirs. La boîte en acier est recouverte d’une couche de nylon anthracite. On retrouve bien sûr les mêmes caractéristiques techniques que sur l’Ammeter.

The Electricianz : une montre qui va électriser le marché
Quant à la Dresscode, qui se veut la plus chic, elle s’habille de noir et de blanc. Presque classique, elle marie subtilement la rigueur industrielle de son design avec l’élégance sobre du noir et blanc. Là encore, la base technique et les dimensions sont identiques aux deux autres modèles tout comme le prix qui est de 375 euros pour chacune des versions.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

*On doit le design de cette marque à Studio Design, le même que celui de SevenFriday

The Electricianz : une montre qui va électriser le marché

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Octobre 2017 | Lu 3517 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos