Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

The Longines RailRoad : ceux qui m'aiment prendront le train


Longines présente cette année son modèle RailRoad qui, comme son nom le laisse supposer, rend hommage aux chemins de fer. Plus précisément, ce garde-temps de facture classique (40 mm en acier) est doté d’un calibre mécanique automatique et d’un cadran au design vintage où le 12 est remplacé par un 0.



Le développement du train est intimement lié à la précision horlogère. Aux Etats-Unis par exemple, Hamilton a fabriqué des montres de poche de précision pour les chemins de fer. De son côté, Longines a équipé de nombreuses compagnies de chemin de fer en Europe mais également à l’international ! De la Roumanie en passant par la Serbie, l’Italie, le Canada, le Chili, la Turquie ou encore la Chine.
 
Cette jolie montre de ville baptisée The Longines RailRoad s’inspire d’un modèle développé dans les années 1960 qui devait satisfaire à des exigences précises en matière d’esthétique, de qualité et de précision pour pouvoir équiper les cheminots et porter la mention « RR » (pour Rail Road) que l’on retrouve sur le cadran actuel et celui d’origine. L’indication « 280 », faisant référence au calibre qui animait alors le modèle original, a été substituée sur la réédition par l’inscription « 888 » en lien avec le mouvement qui donne vie à cette nouvelle pièce.
 
Le boîtier en acier de 40 mm abrite donc le calibre automatique L888.2 produit par ETA exclusivement pour Longines. A noter une belle réserve de marche de 64h. Le cadran bombé blanc cassé arbore un tour d’heure composé de grands chiffres arabes noirs -dont un 0 à la place du 12- et d’une échelle 24 heures. Les aiguilles sont quant à elles noires laquées brillantes. A noter que le fond de ce modèle présente une gravure qui s’inspire des décorations originales de montres de poche destinées à des services de chemin de fer dans les années 1920. Le tout, complété par un bracelet en alligator noir sur boucle ardillon. Bref, une jolie montre de ville au style vintage.

Spécificités techniques

Boîtier 40 mm acier
Fond vissé
Gravure inspirée des décorations originales de montres de poche destinées à des compagnies de chemin de fer dans les années 1920 sur le fond
Glace saphir box avec traitement anti-reflet multicouches
 
Etanchéité : Jusqu’à 3 bar (30 mètres)  
 
Cadran blanc cassé poli, 24 chiffres arabes noirs peints
Aiguilles noires laquées brillantes        
 
Mouvement mécanique à remontage automatique
Calibre L888.2 (ETA A31.L01)
111/2 lignes, 21 rubis, 25’200 alternances par heure
 
Réserve de marche de 64 heures
 
Bracelet alligator noir sur boucle ardillon
 
Référence : L2.803.4.23.0/3

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Mars 2016 | Lu 2276 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques