Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Timeless Beauty : Van Cleef & Arpels, organise une belle rétrospective au MOCA de Shanghai


Le Musée d’Art Contemporain de Shanghai (MOCA Shanghai) va accueillir du 20 mai au 15 juillet 2012, la rétrospective « Van Cleef & Arpels, Timeless Beauty ». Couvrant plus de cent ans d’histoire de la célèbre joaillerie, cette exposition offrira aux regards des visiteurs bijoux, montres, accessoires de mode et objets d’art, mais aussi des dessins et documents d’archives. A ne pas manquer si vous êtes de passage dans le « Paris de l’Extrême-Orient » cet été.



Timeless Beauty : Van Cleef & Arpels, organise une belle rétrospective au MOCA de Shanghai
Pour la première fois en Chine, sont ainsi réunies plus de 370 pièces issues de la collection de la maison de la place Vendôme à Paris, ainsi que de grandes collections privées françaises et internationales.

Au sein d’une scénographie signée Patrick Jouin et Sanjit Manku, les créations seront mises en scène sur deux niveaux totalisant 1.200 m2, au fil d’une promenade organisée en quatre temps : Exotisme, Nature, Élégance et Féminité.

Cette plongée au cœur du style de Van Cleef & Arpels est également l’occasion de découvrir les savoir-faire perpétués par plusieurs générations de « Mains d’Or », la magie des Pierres de Caractère, mais aussi les histoires rattachées à certains joyaux devenus mythiques. Des pièces emblématiques aux célébrités qui ont participé à la renommée de la maison, « Timeless Beauty » mettra en lumière « la richesse d’un patrimoine pérenne et la créativité sans cesse renouvelée de Van Cleef & Arpels » assure la marque dans son communiqué.

Van Cleef & Arpels depuis 1906…
Placée sous le signe de l’amour, l’histoire de Van Cleef & Arpels débute par le mariage en 1895 d’Estelle Arpels, fille d’un négociant en pierres précieuses et d’Alfred Van Cleef, fils d’un lapidaire et courtier en diamants. En 1906, leur passion de la joaillerie -et leur esprit d’entreprise- les poussent à s’associer avec les frères d’Estelle, Charles, Julien et Louis, et à ouvrir une boutique au 22, place Vendôme, haut-lieu de l’élégance et du luxe.

Van Cleef & Arpels est né. Le joaillier parisien n’a depuis jamais quitté cette adresse, devenue un symbole. La notoriété grandissante de la maison auprès d’une élite internationale lui permet d’ouvrir des succursales dans les stations balnéaires et lieux de villégiatures les plus à la mode. Les fils de Julien Arpels, Claude et Jacques -rejoints par leur frère Pierre après la guerre–, entrent également dans la profession. L’énergie de Jacques et son sens inné des affaires le conduisent à diriger la structure de Paris. Après un voyage aux Etats-Unis en compagnie de son père et de son oncle Louis, Claude décide de s’installer à New York en 1939, où la maison reste sous sa direction jusqu’en 1990.

Durant cette première moitié du siècle, VC&A développe certains savoir-faire et créations qui deviendront de véritables signatures : une astucieuse pochette baptisée la boîte précieuse Minaudière, la technique du Serti Mystérieux où le métal disparaît sous les pierres précieuses, le bijou transformable Passe-Partout ou encore l’innovant collier Zip inspiré de la fermeture à glissière.

L’élégance et l’ingéniosité des créations, mais aussi l’usage des matières les plus précieuses et les plus rares permettent à Van Cleef & Arpels de conquérir familles royales et princières, icônes d’Hollywood et une clientèle des plus exigeantes au goût très sûr, qui exige ce qu’il y a de mieux.

Parmi ces noms légendaires, figurent le Prince Aga Khan, la Reine Sirikit de Thaïlande, des maharajas indiens, la Princesse Fawzia d’Egypte, l’Impératrice d’Iran Farah Diba, le Duc et la Duchesse de Windsor, Grace Kelly, Jacqueline Kennedy-Onassis, Marlene Dietrich, Ava Gardner, Elizabeth Taylor, Romy Schneider, Sophia Loren et Maria Callas. Plus récemment, la maison a créé la parure Océan –diadème en or blanc serti de diamants et de saphirs, transformable en collier–, offerte par Son Altesse Sérénissime le Prince Albert de Monaco à S.A.S. la Princesse Charlène à l’occasion de leur mariage le 2 juillet 2011.

Timeless Beauty : Van Cleef & Arpels, organise une belle rétrospective au MOCA de Shanghai
Aujourd’hui, Van Cleef & Arpels se distingue toujours par ses techniques exclusives et ses créations innovantes parées des pierres répondant aux plus hauts critères de qualité. « Les collections successives ont perpétué un style hautement reconnaissable empreint de poésie, de culture, de grâce et de féminité, lui permettant de rayonner à travers le monde » souligne encore la marque dans son communiqué.

Début 2012, la maison est présente en Europe-CIS, aux Etats-Unis, au Brésil, au Moyen-Orient et en Asie grâce à un réseau de 92 boutiques dont trois maisons : à Paris (Vendôme), New York (Fifth Avenue) et Hong Kong (Prince’s Building).

Van Cleef & Arpels et la Chine

A l’aube du XXe siècle, les civilisations lointaines, d’Orient ou d’Extrême-Orient, suscitent un vif intérêt en Europe. Installée depuis sa création en 1906 place Vendôme, berceau parisien de la Haute Joaillerie, la maison a également le regard tourné vers l’Est, nourrissant son imaginaire d’inspirations exotiques. L’influence de la culture et de l’esthétique chinoises (motifs, couleurs contrastées, pierres dures…) s’expriment à travers des pièces joaillières et horlogères, des accessoires précieux et des objets d’art d’une grande créativité.

VC&A, qui participe en 1925 à L’Exposition Internationale des Arts décoratifs, figure parmi les pionniers en matière de joaillerie « à l’Oriental ». L’attrait pour l’exotisme atteint son apogée en 1931 lors de l’Exposition Coloniale Internationale de Paris qui attire des millions de curieux. Sur le stand de la maison, les visiteurs sont conquis par une parure en or dite « Chapeau Chinois », inspirée du couvre-chef d’un planteur de riz et récompensée d’un Grand Prix.

Aujourd’hui plus que jamais, Van Cleef & Arpels conforte ses affinités avec la Chine. En 2012, l’exposition « Timeless Beauty » au MOCA Shanghai, parrainée par l’ancien Premier ministre français et vice-président du Sénat M. Jean-Pierre Raffarin, vient couronner et renforcer les liens initiés il y a près d’un siècle.

Timeless Beauty : Van Cleef & Arpels, organise une belle rétrospective au MOCA de Shanghai
Le MOCA Shanghai : une institution

Inauguré en 2005, le MOCA s’est rapidement imposé en Chine comme un haut-lieu de l’art contemporain et de la création.

Fondée par l’homme d’affaires, créateur de bijoux et mécène Samuel Kung, avec l’appui du Gouvernement Municipal de Shanghai, cette institution privée accueille depuis son ouverture 6 à 8 expositions par an, attirant un important public d’amateurs d’art, de design, de photographie ou encore de mode.

L’édifice vitré, idéalement situé au sein du Parc du Peuple à Shanghai (en plein cœur de la ville), dispose de deux espaces d’exposition où seront présentées les créations de la rétrospective « Timeless Beauty ».

Une scénographie féérique imaginée par l’agence Jouin Manku

Depuis 2006, VC&A a collaboré à plusieurs reprises avec Patrick Jouin et Sanjit Manku. Après avoir réaménagé l’intérieur de la boutique historique place Vendôme, le duo a conçu la scénographie des expositions « The Spirit of Beauty », au Mori Arts Center à Tokyo du 31 octobre 2009 au 17 janvier 2010, et « Set in Style », au Cooper-Hewitt National Design Museum à New York du 18 février au 5 juin 2011. Aujourd’hui, la maison fait de nouveau appel à l’agence Jouin Manku à l’occasion de la rétrospective « Timeless Beauty », du 20 mai au 15 juillet 2012 au MOCA Shanghai.

Timeless Beauty : Van Cleef & Arpels, organise une belle rétrospective au MOCA de Shanghai
Questions à Patrick Jouin et Sanjit Manku

Quelles sont vos sources d’inspiration pour la scénographie de cette nouvelle exposition ?

Nos inspirations pour cette exposition sont bien évidement l’idée de beauté intemporelle et l’univers créatif et magique de Van Cleef & Arpels.

Nous souhaitons que les visiteurs oublient le temps, qu’ils ouvrent une porte et entrent dans un monde imaginaire où resplendissent les bijoux. Le thème de la Nature, qui est une des sources d’inspiration majeures de Van Cleef & Arpels, a également influencé la scénographie. Les pièces de l’exposition sont présentées dans de gigantesques gouttes transparentes comme si les bijoux flottaient dans les airs.

Enfin, pour créer une installation sensuelle et mystérieuse, nous avons utilisé différents types d’illusions. Parfois, vous pensez voir un papillon mais celui-ci est peut-être en réalité un oiseau, ou bien juste une ombre. Vous pouvez approcher les bijoux puis soudain, ils disparaissent.


Quelle a été votre approche sur ce projet d’exception ? Quel est le rôle du scénographe ?

Pour chaque projet mené avec la maison, l’idée est d’entrer dans le monde et l’identité de Van Cleef & Arpels. Au début de notre collaboration, nous ne connaissions rien de la joaillerie, des boutiques de joaillerie et même de la place Vendôme et nous avons pris plaisir, petit à petit, à tout découvrir. Mais nous ne répétons pas deux fois la même approche, nous souhaitons à chaque fois offrir au visiteur une nouvelle expérience. Ici, la présentation de l’exposition a naturellement suivi les quatre grands thèmes auxquels sont rattachées les pièces : Exotisme, Nature, Elégance et Féminité. Le rôle du scénographe est de créer une dynamique, d’inviter le visiteur à découvrir, à percer à jour la beauté des bijoux. La lumière est un élément important car elle crée à elle seule une scène qui aide le spectateur à découvrir toute la splendeur des pierres. Entre magie et réalité, nous essayons de susciter une émotion forte, proche du rêve, afin que les visiteurs gardent en mémoire l’histoire de Van Cleef & Arpels, sa créativité et sa poésie, mais aussi nous l’espérons, la beauté de l’exposition en elle-même.

Comment avez-vous réussi à combiner 100 ans d’histoire et votre regard contemporain ?

Le patrimoine de Van Cleef & Arpels est fort et riche : pouvoir s’en inspirer est une très belle opportunité. La joaillerie et les objets d’arts ont été influencés par les mouvements artistiques, les cultures exotiques, des icônes. Certaines pièces, prodigieux mélange d’imagination et d’élégance, bénéficient d’une aura particulière car elles renvoient à des figures féminines qui les ont inspirées, portées ou acquises. Le défi consistant à les mettre en scène était presque simple tant la beauté de ces créations est intemporelle.

Autour de l’exposition

Un beau-livre

Parce que cette rétrospective représente pour VC&A un événement majeur, la maison a souhaité accompagner « Timeless Beauty » d’un ouvrage dévoilant de nombreuses pièces issues des différentes thématiques de l’exposition. Plus de deux cents bijoux, accessoires précieux et objets d’art de « Timeless Beauty » sont ainsi photographiés par Patrick Gries, référence incontestée dans le monde de la photographie contemporaine, reconnu pour sa capacité à capturer une œuvre dans son contexte, à saisir des objets délicats dans des environnements complexes. Un beau-livre, crée par les Editions Xavier Barral en anglais et en chinois, qui sera diffusé au MOCA Shanghai ainsi que dans les librairies spécialisées en Chine et dans le monde.

Des créations Alhambra en l’honneur de l’exposition

Pour célébrer la rétrospective « Timeless Beauty », Van Cleef & Arpels crée une collection originale autour d’une icône de la Maison : Alhambra. Limité à 100 exemplaires, le sautoir en or rose et cornaline conjugue avec grâce motifs Alhambra Vintage, Byzantine Alhambra et papillons. De charmants motifs d’oreilles Sweet Alhambra en or rose et cornaline s’assortissent au sautoir. Ces pièces seront à découvrir en Chine au sein des boutiques Van Cleef & Arpels. Deux bracelets Byzantine Alhambra, respectivement en or rose et cordon de soie prune ou or blanc et cordon de soie gris, seront en vente exclusivement à la boutique du MOCA Shanghai.

Des créations de Haute Joaillerie

Enfin, plusieurs créations de Haute Joaillerie exceptionnelles seront dévoilées par Van Cleef & Arpels à l’occasion de l’exposition « Timeless Beauty ».

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Avril 2012 | Lu 1811 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos