Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Tokyo : Utinam s'installe sur la devanture de Pendule via Bus Stop en plein coeur d'Omotesando


Début avril, l’horloger français Philippe Lebru, patron de la marque bisontine Utinam a terminé l’installation d’une monumentale horloge dont il a le secret et l’expertise sur la devanture d’un très sélect select-shop tokyoïte baptisé fort justement Pendule via Bus Stop, installé dans le très chic quartier d’Omotesandō. AoyAmA, c’est son nom, va désormais rythmer les heures de Tokyoïtes. On adore !


Omotesandō est l’un des quartiers les plus chics de Tokyo. Plus élitiste encore que Ginza. Réservé aux amoureux des belles choses, des marques de luxe, mais également des enseignes plus confidentielles qui dégotent les meilleurs produits à travers le monde. Bref, un endroit pour trend-setters avertis. D’un côté, l’avenue est extrêmement large et remonte vers Harajuku et le Yoyogi park. Elle accueille dans cette partie, toutes les grandes enseignes (Ralph Lauren, Gucci, Louis Vuitton, Tod’s, Armani, etc.). De l’autre, l’artère se rétrécit. Les boutiques se font plus petites et plus discrètes. Plus sélectives aussi.
 
Ces derniers temps, le quartier est en pleine restructuration. On détruit et on reconstruit. Un grand classique au Japon. On rase et on rebâtit. D’où parfois, une association de styles pour le moins hétéroclite, mais qui finalement, n’est pas sans charme… C’est là que la chaine de concept-stores Via Bus Stop vient d’ériger son nouveau « flagship ». Pour vous y rendre, descendez à la station Omotesandō, trois lignes de métros vous y mènent (la jaune, la violette et la verte). Prenez la sortie A5, tournez sur la droite et longez le trottoir…
 
Au bout de deux cent mètres, vous allez apercevoir sur votre droite un immense bâtiment composé de losanges de béton et de blocs de verre très épais. C’est le building Prada construit en 2003 par les architectes suisses Herzog et de Meuron… Absolument immanquable ! Justement, parvenu au niveau du prestigieux maroquinier italien, tournez sur votre droite dans une petite rue toute calme bordée de magasins et parsemée de quelques maisons d’habitation aux garages minuscules et exiguës où se parquent Rolls-Royce, Bentley, Maserati et Ferrari.

La boutique Pendule via Bus Stop s’est installée là. Un grand cube de verre blanc immaculé qui s’intègre parfaitement dans l’environnement et qui désormais, va rythmer les journées des chics Tokyoïtes qui viennent faire du shopping et du lèche-vitrine dans le coin grâce à sa monumentale pendule Utinam « made in Besançon ». Le concept-store propose sur deux étages, toute une sélection de chaussures, de vêtements, de petits accessoires, de sacs, de bouquets de fleurs, de magazines, etc. Tout est beau et raffinée, choisi avec un soin extrême. L’intérieur, malgré le verre et le blanc omniprésents, reste chaleureux. On s’y sent bien. Le midi, on peut déjeuner pour quelques centaines de yen dans le restaurant du magasin. La petite terrasse, ombragée par beau temps, est calme et largement fleurie. Luxe, calme et volupté.  
 
L’horloge a été installée sur la devanture du magasin. Sur le côté gauche. Il s’agit d’une œuvre monumentale de 5 mètres de haut et 4 mètres de large, perchée à 9 m du sol avec une masse totale de 500 kg, qui répond au doux nom d’AoyAmA, signifiant Montagne bleue. Elle est bien évidemment visible de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur et même au fond du magasin grâce à un jeu de miroir ! Composée de plusieurs roues dont l’une de 2,3 mètres de diamètre, cette horloge est totalement unique. Mais également très belle. Outre ses dimensions impressionnantes, AoyAmA est aussi un concentré de prouesses techniques « Made in Besançon » (cocorico !), avec des systèmes innovants jamais mis en oeuvre jusqu’alors… Zone sismique et typhons obligent !
 
Le levier, par sa force gravitationnelle, entraîne le balancier. Le cadran formé d’un train épicycloïdal permet de faire tourner en périphérie intérieure un satellite rouge au rythme de la seconde… Désormais, Tokyoïtes, Japonais et touristes étrangers vont pouvoir découvrir cette somptueuse création horlogère contemporaine et le savoir-faire d’Utinam Besançon. Et pour les plus francophiles d’entre eux, ils pourront lire l’inscription en Français : « Nous sommes les enfants que le temps fait grandir dans le cercle de la vie », citation identique à celle inscrite derrière la roue des heures de l’horloge de la gare TGV et signée Philippe Lebru !

Jean-Philippe Tarot




Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Avril 2015 | Lu 2064 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail