Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Une Rolex COMEX full set en vente le 8 mars prochain à Toulouse


Dans le cadre de la vente aux enchères Primardeco qui se tiendra le 8 mars prochain à Toulouse (Haute Garonne), la maison Dechaut Stetten en collaboration Ader Watches va mettre en vente une Rolex Submariner COMEX « full set ». Une montre rare, très rare…



Le problème de Rolex COMEX est leur provenance… Le prix de ces montres étant de plus en plus élevés (c’est le moins qu’on puisse dire), les tentations d’ajouter le fameux logo sur un cadran de Sub ou de Sea-Dweller et de graver un numéro sur le fond de boite tentent certains revendeurs peu scrupuleux.
 
On comprend, dès lors, l’importance de la provenance. La montre doit être « full set » (boite et papiers) et pour être certain de sa valeur, on doit pouvoir retracer son histoire… C’est le cas de cet exemplaire qui sera mis en vente le 8 mars prochain à Toulouse par Dechaut Stetten.
 
En effet, cette COMEX a appartenu à Gilles Petizon (1927-2004). Plus jeune résistant de France pendant la Seconde guerre mondiale, l’homme aura été également une figure emblématique au sein de la COMEX en tant que plongeur professionnel.

Rappelons que « la COMEX Compagnie Maritime d'Expertise, entreprise française de travaux sous-marins », a entamé « une collaboration avec Rolex dès la seconde partie des années 60.
 
Pour ses plongeurs en eau profonde, cette compagnie marseillaise recherchait une montre capable de supporter des pressions importantes. Jusque-là aucun garde-temps n'était capable de résister à de fortes pressions et ils explosaient au poignet des plongeurs lors de la remontée à la surface. C'est l'invention de la valve à hélium par Rolex qui a permis de résoudre ces problèmes.

Rolex et Comex… la marque genevoise a donc fourni à la marque française des modèles de Submariner et de Sea-Dweller pendant une trentaine d’années. Ces montres portent, sur leur cadran, l'inscription Comex (en noir sur fond blanc) et le numéro du plongeur gravé au dos.
 
En l’occurrence, il s’agit d’une Submariner 660ft=200m « COMEX 5023 » Ref. 1680. No. 5411294. Circa 1978. Garantie datée du 18 décembre 1978 adressée par Rolex SA à COMEX SERVICES SA à l’attention de Monsieur Petizon. A vos enchères.

Estimations entre 40 et 60.000 euros, mais pourrait faire aussi beaucoup plus... 

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Mars 2019 | Lu 6376 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos