Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Une journée à Roland-Garros avec Longines


5 juin 2013. Le stade de Roland Garros connait enfin sa première véritable belle journée. Sans pluie et avec un soleil qui réchauffe le cœur du public et les corps des joueurs. On peut enfin abandonner les parapluies, les imperméables et les écharpes au profit des casquettes (Longines bien sûr), des lunettes de soleil, de la crème solaire et des polos à manches courtes.



Une journée à Roland-Garros avec Longines
En ce milieu d’après-midi, le soleil tape et deux stars mondiales du tennis s’affrontent sur le fameux Central : le Suisse Roger Federer, tête de série numéro 2 et le Français Jo-Wilfried Tsonga, tête de série numéro 6.
 
Deux ambassadeurs Rolex qui seront pour l’occasion, chronométrés par l’horloger suisse Longines, qui depuis 2007, règne en maitre et toujours avec élégance, sur la mesure du temps à Roland Garros.
 
Dans un coin du court, une horloge Longines égrène les minutes de ce match qui en durera 111 exactement.

C’est en effet le temps qu’il a fallu à Jo-Wilfried Tsonga pour éliminer en quart de finale et en trois sets (7-5/6-3/6-3) –et ce, pour la première fois de sa carrière- Roger Federer. Un Suisse qui n’était certes pas au top de ses capacités, ce qui n’enlève rien à la victoire du Français qui s’est bien battu sur cette terre ocre, et qui a su s’imposer devant un public acquis, mais qui n’a jamais cesser d’encourager Roger…
 
D’ailleurs, dans les tribunes pleines à craquer, on entendait autant d’« Allez Jo » que d’« Allez Roger »… Un spectateur, surement admirateur des deux joueurs ou plus magnanime que les autres, a mis tout le monde d’accord en scandant tout simplement : « Allez les deux » !

Longines, les jeunes et le tennis

Rudolf Molleker remporte le tournoi Longines Future Tennis Aces 2013

Le 1er juin 2013, à l’issue d’un match captivant, l’allemand Rudolf Molleker s’est imposé face à l’espagnol Carlos Sanchez Jover (4-1/4-0)  lors de la finale du tournoi Longines Future Tennis Aces 2013, sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris.
 
Organisé par Longines, ce tournoi s’est déroulé du 28 mai au 1er juin. Après la finale, les deux jeunes joueurs ont eu la chance de participer à un match d’exhibition avec Fabrice Santoro, parrain de l’édition 2013 du tournoi, et l’ancien joueur de tennis Arnaud Clément, ami de la marque horlogère suisse.
 
En clôture du tournoi, les finalistes ont été récompensés pour leur parcours d’une montre Longines et d’une bourse annuelle de 2.000 dollars pour financer leur équipement sportif jusqu’à leur 16ème anniversaire. Et, tout comme lors de la finale de Roland-Garros, le vainqueur du tournoi a reçu une coupe des mains mêmes de Jean Gachassin, Président de la FFT.
 
Longines Rising Tennis Stars

Ce programme vise à soutenir le développement de la carrière de jeunes talents de tennis âgés de 17 à 23 ans. Il réunit Sabine Lisicki (Allemagne), Sai-Sai Zheng (Chine), Grigor Dimitrov (Bulgarie), Roberto Carballes Baena (Espagne), Ryan Harrison (USA), Tiago Fernandes (Brésil) et Tsung-Hua Yang (Taiwan).

Comme d’habitude, dans le public, les stars et les célébrités se cachent derrière leurs lunettes aux verres fumés… Près de l’arbitre, Elie Chouraqui observe avec attention ce duel au sommet tandis qu’à quelques mètres, Pierre Richard, le fameux grand blond à la tignasse désormais toute blanche, regarde le match en connaisseur. Dans un coin du court, Henri Leconte retient son souffle dans les derniers échanges, toujours très fair-play entre ces deux joueurs de classe mondiale.
 
Fair-play, un mot qui sied parfaitement bien à ces deux tennismen qui ont su s’affronter avec élégance (à part quelques grognements de la part du Suisse sur une balle litigieuse)… Une élégance qui correspond si bien à l’esprit de ce tournoi et à celle du chronométreur officiel que les responsables de cet open ont décidé de prolonger ce partenariat dans les années à venir. Et c’est tant mieux ! Longines et son élégance ont bel et bien pris leurs quartiers de printemps dans ce stade mythique. Cette terre battue lui va si bien qu’on en oublierait presque les chronométreurs officiels précédents…
 
Rappelons que Longines présente cette année à Roland-Garros, Conquest Classic, une collection pourvue exclusivement de calibres automatiques. Montre de l’événement, le chronographe Conquest Classic est muni du mouvement à roue à colonnes L688 spécialement développé et réalisé en exclusivité par ETA pour Longines. D’un diamètre de 41 mm, cette pièce en acier affiche un cadran noir.
 
A noter qu’André Agazzi, ambassadeur Longines, dédicacera son livre dans la boutique Hour Passion, le samedi 8 juin 2013 à 11 heures.
 

Une journée à Roland-Garros avec Longines

Une journée à Roland-Garros avec Longines

Une journée à Roland-Garros avec Longines

Une journée à Roland-Garros avec Longines

Une journée à Roland-Garros avec Longines

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Juin 2013 | Lu 1036 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos