Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Vulcain : de l’art de l’émail cloisonné


L’horlogerie est un art complexe qui s’ennoblit parfois de savoir-faire particuliers. L’art de l’émail, et sa composante la plus aboutie, l’émail cloisonné, en est une des plus étincelantes démonstrations. C’est pour remettre dans la lumière cette tradition séculaire que la manufacture Vulcain a choisi de réaliser un nombre restreint de garde-temps exceptionnels marqués par l’utilisation de cette technique. Détails.



Vulcain : de l’art de l’émail cloisonné
Utilisé depuis le 15ème siècle par les horlogers, cet artisanat prend ses racines dans l’Antiquité, sur les rives chaudes de la Méditerranée et est élevée au rang d’art tant elle nécessite de précision manuelle et d’inventivité artistique.

Parmi tous les types d’émaillage utilisés, les cadrans en émail cloisonnés sont les plus difficiles à réaliser. Mais ils sont aussi ceux qui permettent la plus fine précision dans le dessin et un exceptionnel rendu des couleurs. La difficulté du cloisonné tient notamment dans la minutie et la patience nécessaires à exécuter les motifs avec des fils d’or fin –à peine plus épais qu’un cheveu- délimitant le contour du sujet et évitant un mélange des couleurs.

Après avoir collé ces cloisons sur une plaque d'or, le très délicat soudage des fils est au programme. L’artisan vient ensuite déposer la poudre de verre et d’oxydes métalliques qui constitue l’émail dans chaque alvéole à l’aide d’une plume d’oie.

L’émailleur répète alors cette opération à de multiples reprises pour obtenir une qualité optimale dans les dégradés chromatiques. Vient ensuite l’étape du surfaçage qui permet, à l’aide d’une lime diamantée, d’égaliser l’émail, les fils et l’or du support.

Pour parvenir à la qualité recherchée, chaque cadran exige plus d’une semaine de travail et au minimum treize passages au four à environ 800 degrés. La nature partiellement aléatoire du processus a pour effet de créer une pièce à chaque fois totalement unique par ses reflets et le jeu des couleurs. Une seule erreur de manipulation peut réduire des heures de travail à néant. Ce qui explique la rareté de chaque pièce émaillée.

Vulcain : de l’art de l’émail cloisonné
2003 : l’histoire de l’aviation

Cette année-là, la manufacture Vulcain rend hommage au premier tour du monde en aéroplane. La thématique retenue ici pour le motif du cadran à trait au premier tour du monde en avion réalisé du 6 avril au 28 septembre 1924. Une épopée dantesque qui a ouvert les yeux du monde sur le fabuleux potentiel que recelait l’aviation et lui a fait prendre conscience des fantastiques avancées qu’elle permettrait dans le futur.

Sur les quatre Douglas DWC – World Cruiser de 420 chevaux affrétés par l’US Army Air Service et partis de Seattle le 6 avril 1924, seuls deux biplaces parviendront à rallier les Etats-Unis après un périple de 27'553 miles réalisé en 175 jours, dont 371 heures et 11 minutes de vol à une moyenne horaire de 70 mph (milles par heure). C’est pour rendre hommage à cette étape majeure de l’histoire de l’aviation que Vulcain a choisi de retenir ce motif sur les cadrans en émail cloisonné de sa série limitée à 25 exemplaires en or rose 18K et 25 exemplaires en or blanc 18K.

2007 : le monde au poignet (ci-contre)

Pour la commémoration du 60ème anniversaire du légendaire Calibre Cricket, Vulcain a créé le modèle Aviator GMT Edition limitée « The World ». Fresque miroitante dévoilant une carte du monde, son cadran en émail cloisonné « The World » s’impose comme le partenaire des voyageurs sans frontières. Disponible en édition limitée de 30 pièces en or rose et de 30 pièces en or blanc 18 carats, ce modèle est doté d’un cadran exceptionnel. Il dévoile la surface de la terre sur le fond bleu des océans. Son décor guilloché flammé renvoie aux mouvements des vagues. Selon la technique de l’émail cloisonné, les continents sont cerclés de fils d’or et émaillés de diverses couleurs. Par cette édition limitée, la manufacture prouve une fois encore son attachement aux métiers d’art de l’horlogerie et démontre sa parfaite maîtrise de l’émail cloisonné.

Vulcain : de l’art de l’émail cloisonné
2008 : symbole de paix

La manufacture Vulcain met en valeur un symbole universel de paix et d’amitié, le panda géant est le nouveau visage de l’Aviator GMT «The Pandas». Produit en une édition limitée de 30 exemplaires en or rose et 30 exemplaires en or gris, ce garde-temps prouve une fois de plus l’extrême maîtrise, par la maison locloise, des méthodes ancestrales de l’émail cloisonné.

Une légende tibétaine raconte que les ours-chats, ainsi nommés aux confins de la Chine où ils vivent, les pandas étaient à l’origine entièrement blancs. Jusqu’au jour ou un bébé panda fut sauvé des griffes d’un léopard par une vieille bergère qui y laissa la vie au cours de cet acte de bravoure. En signe de reconnaissance et d’amitié, tous les pandas se rendirent à ses obsèques, portant dans leurs mains des cendres pour respecter la coutume. C’est en se frottant les yeux et en s’embrassant que leur doux pelage blanc devint noir.

2009 : l’énigmatique panthère noire

Dans la lignée de ses modèles émaillés rehaussés de motifs animaliers forts en symboles, la manufacture dévoile la GMT Edition limitée « Panthères » en deux versions. En or rose 18K avec un fond de cadran guilloché flammé rouge pour la première, en or gris 18K avec un fond de cadran guilloché flammé bleu pour la seconde. Quel autre animal pouvait, mieux que la panthère, rendre hommage à la puissance créatrice de la marque tout autant qu’au processus mystérieux de l’émaillage ? L’énigmatique panthère noire, qui vit généralement dans les forêts tropicales denses est en effet un animal chargé d’une symbolique forte. Connue pour sa puissance, cette féline au pelage de jais est généralement associée à la féminité, au courage et à la notion de justice. Si les Africains lui confèrent un caractère rusé, voire sournois, cet animal discret et racé que l’on associe aussi souvent à Dionysos, dieu de la fertilité, est synonyme de puissance et de résistance. Autant de traits de caractère qui s’ajoutent à une intuition hors-norme pour faire de la panthère le nouvel emblème de cette série limitée à 30 exemplaires.

2010 : face à face mystérieux (ci-dessus)

Le modèle Aviator GMT édition limitée «The Tigers» arbore deux tigres face à face, fiers et inébranlables. Chargé de symboles, cet animal est garant d’un bonheur éternel sur le continent asiatique. Suscitant tout à la fois crainte et fascination chez l’Homme, le tigre est l’objet de nombreuses légendes sur tout le continent asiatique. En Chine, il est associé au pouvoir. Les marques faciales situées sur son front ressemblent en effet au caractère chinois, « wang », signifiant « empereur ». Ailleurs sur le continent, il est aussi considéré comme une créature faisant fuir les esprits, la maladie et la malchance. Un chef d’oeuvre de plus dans le bestiaire de Vulcain, proposé en une édition limitée de 30 exemplaires en or rose et 30 exemplaires en or blanc.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Mars 2011 | Lu 2334 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos