Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



​Patek Philippe : la Nautilus se fait or rose


Patek Philippe a présenté à l’occasion de la dernière Foire de Bâle, une nouvelle version de son iconique montre Nautilus, qui débarque cette année sur le marché dans une somptueuse version or rose (réf 5711/1R-001) arborant un cadran brun noir dégradé absolument sublime.



Il est des montres qui non seulement sont des mythes, mais qui parfois deviennent des légendes, voire même des légendes urbaines tant l’imaginaire des collectionneurs de garde-temps d’exception fonctionne à plein régime dès qu’il s’agit de certaines icônes horlogères issues de la plus prestigieuse de toutes les marques…
 
La Nautilus de Patek Philippe, créée par le designer Gerald Genta, a été lancée en 1976. Depuis plus de trente ans, cette montre est la plus prestigieuse de toutes les « sportives ». Depuis plus de trente ans, ce modèle intemporel fait rêver les amateurs de belles mécaniques. Aujourd’hui, ce garde-temps est devenu le « graal » absolu pour tout collectionneur qui se respecte.
   
Aujourd’hui, Patek Philippe revient avec un modèle tout en or. Le fait est que de nos jours, les montres « full gold » ont de plus en plus la côte. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder certains profils Instagram… On ne compte plus les amateurs de montres arborant avec ostentation des garde-temps en métal précieux, souvent mis en scène avec des Ferrari, des Lamborghini ou des Rolls-Royce. Et pas seulement par des stars du rap ! Non, l’homme riche veut « sa » montre en or.   
 
Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que Patek Philippe propose son icône dans une somptueuse version en or rose. Toutes les caractéristiques restent identiques à celles du modèle acier, sauf que l’ensemble de cette 5711 est en or rose (5711/1R-001)… Avec de surcroit, un somptueux cadran dégradé brun/noir totalement « Patek ». Côté mécanique, cette pièce embarque dans son boitier de 40 mm (étanche 120 mètres), le calibre 324 S C à remontage automatique.  

Spécificités techniques

Calibre 324 S C, mécanique à remontage automatique
 
Boîtier (10h-4h): 40 mm
Fond verre saphir
Couronne vissée
 
Etanche à 120 m
 
Cadran dégradé brun/noir, index appliques en or avec revêtement luminescent
Date par guichet
Seconde au centre
 
Bracelet en or rose avec fermoir déployant Nautilus


Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Mai 2015 | Lu 2881 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques