Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Patek Philippe : une Aquanaut répétition minutes Luce "Rainbow" Haute Joaillerie


Patek Philippe introduit dans sa collection « sport chic » Aquanaut, l’une de ses Grandes Complications les plus emblématiques : la répétition minutes qui s’invite en cette fin d’année 2023, au sein de cette Aquanaut Luce (38,8 mm) déclinée en deux versions Haute Joaillerie de type Rainbow avec ses saphirs multicolores et diamants baguette « sertissage invisible ».



Inspirée de la fameuse Nautilus, l’Aquanaut a vu le jour en 1997, on dit même que ce fut l’une des premières créations de Thierry Stern…
 
Son style inédit, jeune et dynamique (très osé pour l’époque) rehaussé par un cadran et un bracelet en matière composite assortis, l’a très vite imposée comme une montre culte pour les adeptes d’un style de vie à la fois raffiné et décontracté.
 
Le modèle de base heures/minutes/seconde/date avec mouvement automatique est disponible encore aujourd’hui en acier et en or rose (référence 5167), ainsi que dans une taille Jumbo en or gris (référence 5168) avec cadran bleu fumé ou kaki.
 
Au fil des ans, l’Aquanaut pour hommes a également accueilli des complications. Depuis 2011, Patek Philippe la propose dans un modèle automatique doté de son mécanisme exclusif de double fuseau horaire Travel Time, avec date indexée sur l’heure locale (référence 5164). En 2018, la collection s’est enrichie d’un chronographe flyback à remontage automatique (référence 5968).

En 2004, la manufacture créait pour les femmes, une version de l’Aquanaut illuminée par un rang de diamants sur la lunette, d’où son nom d’Aquanaut Luce (« lumière » en italien).

Proposée aujourd’hui en acier avec mouvement à quartz (référence 5267) ou en or rose avec mouvement automatique (référence 5268), dans diverses couleurs de cadrans et bracelets assortis, l’Aquanaut Luce est également déclinée dans deux versions joaillières (références 5062/450R-001 et 5072R-001).
 
Depuis deux ans, l’Aquanaut Luce est revenue sur le devant de la scène en accueillant elle aussi plusieurs complications ; des complications donc, pour des montres pour femmes. En 2021, elle fut dotée d’un mouvement à quartz avec double fuseau horaire Travel Time (référence 5269). Et en 2022, est arrivé un chronographe flyback à remontage automatique avec diamants et saphirs multicolores (référence 7968).
 
Au printemps 2023, l’élan s’est poursuivi avec un Quantième Annuel breveté, dans une version en or rose non sertie (référence 5261). En cette fin d’année, PP franchit un nouveau pas en introduisant dans la collection Aquanaut, la première Grande Complication ; et non des moindres, puisqu’il s’agit de la répétition minutes, reconnue comme l’un de ses domaines d’excellence.  

Pour lancer cette première répétition minutes Aquanaut, Patek Philippe s’est tournée vers la ligne féminine Aquanaut Luce. Une démarche qui a des précédents.

En 2009 déjà, la manufacture rendait hommage au goût croissant des femmes pour les belles mécaniques en dévoilant en primeur, son calibre chronographe à remontage manuel CH 29-535 PS dans un modèle Ladies First Chronograph destiné aux poignets féminins.
 
Dans le cadre des montres à fonctions acoustiques, ce choix est aussi un clin d’œil à l’histoire, puisqu’en 1916, la première montre-bracelet Patek Philippe à sonnerie fut une répétition à cinq minutes pour dames avec boîtier en platine et bracelet-chaîne.
 
Plus récemment, de 2011 à 2017, la manufacture a proposé la référence 7000 Ladies First Minute Repeater, avec calibre R 27 PS à remontage automatique et boîtier rond de style Officier.

Comme pour le Chronographe Aquanaut Luce « Rainbow » référence 7968/300R-001 introduit en 2022, Patek Philippe a choisi de célébrer l’avènement de cette nouvelle Grande Complication pour dames en l’ornant d’un arc-en-ciel de saphirs multicolores et diamants taille baguette.
 
Cette parure de Haute Joaillerie faisant appel aux plus beaux savoir-faire des sertisseurs de la manufacture (dont le « serti invisible » et le « serti neige ») est déclinée en deux modèles*. Ainsi, la nouvelle référence 5260/355R-001 en or rose s’orne d’un sertissage de 52 saphirs multicolores baguette (3,19 ct), 112 diamants baguette (7,31 ct) et 160 diamants taille brillant (0,72 ct).
 
La forme de la lunette octogonale Aquanaut est soulignée par un double rang de pierres précieuses taille baguette serties selon la technique du « sertissage invisible ». Chaque gemme est spécialement taillée avec des rainures sur les flancs afin de pouvoir être encastrée dans de minuscules rails d’or invisibles une fois la pierre sertie, ce qui exige du sertisseur une très grande dextérité.

Comme pour toutes les montres précieuses de la manufacture, le sertissage répond aux exigences très sévères du Poinçon Patek Philippe, avec des diamants Top Wesselton Pur, des saphirs de la meilleure qualité, une taille des gemmes irréprochable et un mode de fixation garantissant à la fois une excellente tenue et des surfaces lisses au toucher.

Le rang extérieur de la lunette (placé légèrement en biseau) se compose de diamants, le rang intérieur de saphirs multicolores aux couleurs de l’arc-en-ciel, soigneusement sélectionnés pour former un dégradé parfait (une grande tendance dans l’horlogerie depuis le lancement de la fameuse Rolex Daytona Rainbow, il y a quelques années). Les attaches du bracelet sont quant à elles, illuminées de des diamants baguette.
 
Le cadran joue sur la forme des pierres et leur mode de sertissage pour créer un décor à la géométrie raffinée. Le centre est pavé de diamants baguette « serti invisible » rappelant l’habituel motif frappé des Aquanaut Luce.
 
Le tour d’heures est orné de diamants taille brillant « serti neige », une technique virtuose où l’artisan marie librement des pierres de divers diamètres afin de laisser apparaître un minimum de surface d’or entre les gemmes.

La lisibilité est assurée par 12 index saphirs multicolores reprenant le dégradé de la lunette et par des aiguilles de type « bâton » en or rose dotées d’un revêtement luminescent blanc.

Le calibre R 27 à remontage automatique (342 composants ; une quarantaine d’heures de réserve de marche) sonne à la demande l’heure, les quarts et les minutes écoulées depuis le dernier quart sur deux timbres classiques, par simple pression sur le verrou logé dans le flanc gauche du boîtier.

Son architecture, avec mini-rotor excentré guilloché en or 22 ct et ses finitions soignées sont visibles à travers un fond saphir transparent.
 
Cette montre est livrée avec trois bracelets en matière composite ultrarésistante rehaussée par le motif Aquanaut frappé – de couleurs beige mat (monté d’origine), rouge et blanc mat (bracelets additionnels). Le confort est assuré par une boucle déployante brevetée Patek Philippe sécurisée par quatre points d’accroche indépendants, en or rose sertie de diamants baguette.
 
Quant à la nouvelle référence 5260/1455R-001, elle est entièrement pavée de 130 diamants baguette (8,66 ct) sur le cadran et le rang extérieur de la lunette et de 779 saphirs multicolores baguette (45,05 ct) formant un arc-en-ciel sur le rang intérieur de la lunette, les flancs du boîtier, le verrou de répétition minutes et le bracelet en or rose.
 
Pour sublimer cette parure précieuse, Patek Philippe met en œuvre la technique du « sertissage invisible » au centre du cadran, sur les deux rangs de la lunette et sur les flancs de la carrure ainsi que sur les maillons centraux et les flancs du bracelet.
 
La sélection des pierres de couleur nécessite un très grand savoir-faire de la part des gemmologues pour aboutir à des dégradés parfaits.
 
Le cadran se distingue par son excellente lisibilité, une exigence pour toutes les montres PP, même entièrement serties –avec douze index saphirs multicolores baguette, un tour d’heures en diamants baguette, une aiguille des heures sertie de trois rubis baguette et une aiguille des minutes
illuminée par cinq saphirs bleus baguette. Très rare, même le trou du canon portant les aiguilles est serti d’un diamant taille brillant !
 
Le bracelet en or rose est doté d’un fermoir à boucle déployante brevetée Patek Philippe sécurisée par quatre points d’accroche indépendants. 
 
En raison de son extrême rareté, cette référence sera exclusivement proposée dans les Salons Patek Philippe de Genève, Paris et Londres durant la phase initiale de lancement.
 
*Non étanche, protégé contre l’humidité et la poussière

Montres-de-luxe.com | Publié le Lundi 11 Décembre 2023 | Lu 2472 fois