Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



B-Rocket Bell & Ross : moto-instrument, de l’avant-garde façon vintage


L’horloger franco-suisse Bell & Ross a imaginé avec Shaw Harley-Davidson une moto totalement exceptionnelle… La B-Rocket. Un puissant bolide de plus de 1.500 cm3 affichant un design qui s’inspire clairement de l’esprit des années 60 et… des avions à réaction de l’époque. Résultat, un concept-bike d’avant-garde au fuselage aéronautique qui a donné lieu à la création de deux nouvelles montres. Détails.



B-Rocket Bell&Ross
Voici une nouvelle création totalement dans l’esprit Bell & Ross. Une création issue de l’univers si identifiable de Bruno Belamich et de ses équipes. Cette moto ou plutôt moto-avion pour être plus juste, bien qu’imaginée et créée avec les ingénieurs de Shaw Harley-Davidson, est incontestablement une « Bell & Ross ».
 
Rappelons que ce n’est pas la première fois que Bell & Ross travaille avec Harley-Davidson. Déjà en 2011, l’horloger franco-suisse avait réussi à passer de l’air à la terre ferme en concevant avec l’équipe britannique de Shaw Harley Davidson une moto exclusive : le Nascafe Racer.
 
À l’époque, ce bolide avait sillonné la planète et remporté de nombreux prix à Londres (Grande-Bretagne), Dublin (Irlande) et Sturgis (États-Unis) avant d’être désignée « moto personnalisée la plus célèbre » du monde. En 2014, Bell & Ross va encore plus loin. Cette année, la marque a présenté à l’occasion de la Foire de Bâle une moto totalement exclusive réalisée une nouvelle fois avec les ingénieurs de Shaw Harley Davidson. Un bolide qui s’inspire de l’univers des premiers avions à réaction conçus aux Etats-Unis dans le secret des années 60 et qui évoque cette époque de l’aéronautique où tout semblait possible. Son nom ? La B-Rocket.
 
Plus concrètement, la B-Rocket est une concept-bike au design néo-rétro qui capte l’essentiel des principes de conception de l’aéronautique. Une moto-avion dont les lignes aérodynamiques évoquent à la fois l’aviation expérimentale des sixties, les speed-bikes du Nevada et leurs records de vitesse sur le lac salé de Bonneville, le génie des ingénieurs-aventuriers en blouse blanche de l’Utah, et l’audace des pilotes d’essai. Un cocktail d’inspirations unique pour une moto d’exception.
 
Ce qui frappe d’emblée ? Son nez conique de jet, sa carlingue, son aileron et ses turbines de propulsion. Modèle unique, cette moto aurait pu être celle d’un super-héros d’hier, d’un pilote d’essai de la NASA ou d’une tête brûlée en quête de gloire. « Elle est surtout celle d’une maison d’horlogerie attachée à l’authenticité des formes et des fonctions qui aime par-dessus tout sublimer la modernité du passé » rappelle la marque dans son communiqué.
 
Bell & Ross et Shaw Harley Davidson ont travaillé plus d’un an main dans la main pour concevoir la B-Rocket. Roule-t-elle ? Vole-t-elle ? Les réponses se cachent dans son aérodynamisme sans concession dont chaque trait a été pensé pour évoquer l’univers de l’aviation. Pour optimiser l’aérodynamisme, les ingénieurs de Shaw Harley Davidson et les designers de Bell & Ross ont opté pour une position de conduite basse : de fait, dès que le pilote s’installe, il ne fait plus qu’un avec la machine, comme intégré à la « bête mécanique ». À chaque étape de sa conception, cet ensemble homme/machine a été pensé à l’image d’une fusée (Rocket en anglais).

Pour le confort du pilote, des bandes de cuir matelassé ont été placées sur le centre du réservoir et des turbines sur lesquelles reposent les genoux. À l’avant, un nez conique similaire à celui d’un avion a été fixé pour améliorer la prise d’air. De plus, la peinture brillante est traversée par une bande noire mate pour un effet antireflet et enfin, une petite verrière permet au pilote de voir sa trajectoire.
 
Deux ailerons réglables situés au niveau de la fourche, dessinés comme des “petites ailes” permettent quant à eux d’augmenter ou de diminuer les appuis au sol. La partie arrière généreusement galbée a nécessité de nombreuses heures de travail artisanal. À l’instar d’une carlingue d’avion, cette zone aérodynamique carrossée à la main a été fabriquée avec plus de trente sections d’acier différentes. C’est probablement ici que la concept-bike de Bell & Ross transpose de manière la plus performante les codes de l’aéronautique expérimentale des années 60. Les lignes de son aileron caudal stabilisateur renforcent cette impression.
 
Presque invisibles, les zones en plexiglas au niveau des roues arrière laissent apercevoir le pignon, la chaîne et l’étrier de frein. Enfin, les jantes ajoutent une touche d’ultra-aérodynamisme à la B-Rocket ; les enjoliveurs fixes en aluminium plein dissimulent les disques de frein de 10 pouces. Ces derniers sont refroidis par d’impressionnantes grilles en laiton qui permettent à l’air chaud de s’échapper et renforcent l’impression générale de « flottaison » et de vitesse maîtrisée.
 
L’originalité de la B-Rocket se retrouve également au niveau de ses deux impressionnantes turbines latérales qui rappellent immédiatement deux réacteurs de jet aidant à l’évacuation rapide de l’air pour améliorer les performances de vitesse. Deux filtres ont ainsi été intégrés à ces turbines d’un genre nouveau : le premier, à droite, pour l’admission d’air ; le second, à gauche, pour le refroidissement de l’huile.
 
Ces deux « réacteurs » sont unis grâce à une calandre en acier inoxydable fabriquée à la main qui protège les réservoirs hydrauliques lors de l’activation de l’embrayage et du freinage. La symétrie de ces deux turbines renforce l’allure de cette moto-avion unique. Au final, le rapport poids-puissance exceptionnel est inégalé. Enfin, un compte-tours conçu (bien sûr) par Bell & Ross a été encastré dans le carénage avant afin que le pilote reste concentré sur les battements de coeur de sa machine. Là encore, l’esthétique s’accorde à la fonctionnalité ; la verrière et le compte-tours permettant d’allier extrême lisibilité et affichage rapide des informations liées à la vitesse.


Spécificités techniques de la moto B-Rocket Bell&Ross

B-Rocket Bell & Ross : moto-instrument, de l’avant-garde façon vintage
Base : Moto Harley-Davidson Softail Blackline FX

Moteur Harley-Davidson V Twin 1 584 cm3 96 po3
Vitesse maximale : 200 km/h
Poids 350 kg
H : 1120 mm - L : 790 mm - L : 2750 mm
Jantes 21 pouces, pneus Avon Speedmaster et
Enjoliveurs Mooneyes
Boîte de vitesses Harley-Davidson 6 rapports
Fourches Paughco
Bras oscillant Harley-Davidson modifié
Système d’échappement Shaw Speed & Custom
Carénage Alf Hagon

Selle, guidons et carrosserie arrière Shaw Speed & Custom
Maîtres-cylindres, poignée - Aftermaket

Peinture personnalisée Image Design Custom
Réservoir d’huile Harley-Davidson modifié
Étrier de frein avant/arrière Performance Machine

B-Rocket Bell & Ross : moto-instrument, de l’avant-garde façon vintage

B-Rocket Bell & Ross : moto-instrument, de l’avant-garde façon vintage


Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Avril 2014 | Lu 1263 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos