Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Bell & Ross BR X1 Skeleton Chronograph Instrument de Marine


Bell & Ross, très impliqué dans l’univers aéronautique, s’intéresse cette fois-ci aux origines des instruments de marine avec une collection de trois séries limitées (500, 99 et 20 ex.) qui rendent hommage tant dans leur interprétation, leurs formes que leurs matériaux à ces outils qui permirent à nos ancêtres de partir à la découverte de la planète. Deuxième pièce de cette collection, la BR X1 Skeleton Chronograph Instrument de Marine en bronze et bois précieux.



Ce chronographe de 45 mm est doté d’un mouvement automatique squeletté. Son cadran en verre saphir légèrement teinté de gris, comme la mer les jours de tempête, laisse admirer le mécanisme. Il se pare d’une minuterie de chiffres romains et d’index en appliques dorées, recouverts de Superluminova.
 
Le squelettage se poursuit sur les aiguilles dorées. Le boîtier mêle quant à lui titane, le palissandre et le bronze. Ce dernier recouvre lunette, poussoirs, protège couronne et couronne… Le  bois rappelle la coque et les mats des bateaux tout autant que la caisse d’habillage des instruments de bord de cette époque. Le Palissandre des Indes est une essence rare, au grain très fin, à la texture élégante et à la chaude couleur rose/rouge. Mais, il se révèle aussi très résistant à la compression. Son travail demande une grande méticulosité. Il est découpé en feuilles très fines, tour à tour pressées, usinées et enfin vernies.
 
Le boitier se pare de bronze, un alliage qui rappelle le laiton recouvrant les horloges de bateau des origines. Au contact de l’air et de l’humidité, ce matériau va se coloré (s’oxydé) pour offrir à terme, une patine teintée de brun ou de gris/vert. .
 
Le calibre automatique propose les fonctions chronographe, petite seconde à 3 heures et date squelettée à 6. Le totalisateur de minutes du chronographe prend place à 9 heures. Dépourvu d’aiguilles, il se présente sous la forme d’un disque en aluminium dont le dessin rappelle les hélices d’un bateau.

La montre de marine en quelques mots

La montre de marine apparait à bord des navires dès le 17ème siècle. Elle se présente sous la forme d’une horloge au mécanisme suffisamment précis pour servir d’outil de base de temps pour la navigation. A partir du 18ème siècle, la marine se développe. Un grand nombre de bâtiments sillonnent les océans. S’ensuit une vague de naufrages, souvent causés par des imprécisions de navigation.
 
Pour le Royaume-Uni la maitrise de la mer revêt un caractère stratégique. La puissance économique et militaire de l’île en dépend. Les députés réfléchissent alors à une manière de réduire le nombre des naufrages. Ils arrivent à la conclusion que les voyages gagneraient en sécurité si les navires disposaient d’instruments d’horlogerie plus précis. A l’époque en effet, les navigateurs lors des voyages au long cours, se réfèrent aux astres et notamment aux étoiles, pour se diriger.
 
La connaissance précise de l’heure permet d’établir la longitude et ainsi de déterminer la position sur l’océan. Le parlement anglais vote le Longitude Act en 1714, une loi qui promet une prime de 20 000 Livres à l’inventeur d’une horloge précise au degré de longitude près. John Harrison, spécialiste de la micromécanique remporte la mise, avec une horloge d’une précision inégalée.
 
La nouvelle collection Instrument de Marine évoque à l’échelle d’une montre l’horloge mythique inventée par John Harrison au XVIIIe siècle. A l’époque, les horloges de bateaux se présentent dans des caisses en bois carrées. L’affichage en revanche, est inscrit dans un cercle comme sur la plupart des montres actuelles.

​Spécificités techniques

Boîtier 45 mm en bois précieux et bronze CuSn8
Fond avec ouverture en verre saphir teinté, centré sur le balancier.
 
Étanchéité : 100 mètres.
 
Cadran verre saphir teinté gris. Index en appliques dorés avec inserts Superluminova
Aiguilles des heures et des minutes dorées squelettées remplies de Superluminova
Disque du compteur 30 min du chronographe en aluminium doré
 
Calibre BR-CAL.313 mécanique automatique
Pont supérieur en forme de X. 56 rubis, 28’800 Alt/h
Chronographe squelette
Verre saphir traité antireflet
 
Fonctions : heures, minutes, petite seconde à 3h
Date squelettée à 6h
Chronographe : compteur 30 min à 9h, seconde du chronographe au centre
 
Bracelet alligator marron sur boucle ardillon en bronze
 
Edition limitée à 99 pièces

Prix de vente public conseillé
 : 23.000 euros

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Janvier 2017 | Lu 2265 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos