Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat : splendide version en platine avec cadran en émail grand feu bleu


En 2020, Breguet pare le cadran de sa Classique Tourbillon Extra-Plat (41 mm, étanche 30 mètres) en platine d’un bleu profond très tendance, grâce à la technique de l’émail « Grand Feu ». A ce sujet, rappelons que seuls quelques artisans maîtrisent encore ce procédé ancestral déjà très prisé par Abraham-Louis Breguet. Aujourd’hui, Breguet continue de faire vivre ce savoir-faire grâce à un atelier entièrement dédié à l’émail.



Au-delà d’une simple décoration du cadran, il s’agit d’un métier particulièrement pointu qui exige rigueur, patience et maîtrise technique. Après les étapes de broyage et de nettoyage, l’émail est appliqué humide sur le cadran en or avec un pinceau, en une couche fine et régulière.
 
Il est ensuite chauffé dans un four à plus de 800°C. Le résultat final est obtenu en accumulant plusieurs couches d’émail jusqu’à atteindre la couleur souhaitée. Pour cette création, il s’agit d’une teinte mêlant plusieurs nuances de bleus.
 
Le procédé se conclut par un polissage doux suivi d’un dernier passage au four conférant au cadran sa brillance naturelle. Les éléments en or de ce dernier sont ensuite anglés dans l’atelier dédié à cet autre véritable métier d’art qu’est… l’anglage.

Vient ensuite l’application des différentes indications du cadran. Suivant une méthode bien particulière, les artisans apportent aux chiffres Breguet, aux tours d’heures et des secondes ainsi qu’au logo un véritable effet de relief.
 
Les déclinaisons bleutées du cadran font élégamment ressortir ces indications au coloris argent poudré. Un autre détail subtil se loge au-dessus de la cage de tourbillon : la fameuse signature secrète chère à la marque horlogère.
 
Introduite en 1795 par A-L Breguet, il s’agissait d’un gage d’authenticité qui servait à lutter contre la contrefaçon (déjà), une pratique très courante à l’époque. Breguet l’appose aujourd’hui sur la majorité de ses modèles à des fins décoratives, en hommage à son fondateur.


Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Février 2020 | Lu 1185 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Reservoir | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques