Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Breitling Navitimer Réf. 806 1959 : une réédition quasi à l'identique


Alors que de nombreux amateurs de Breitling ne se retrouvent pas forcément dans les nouveaux designs de la marque, l’horloger vient d’annoncer une réédition –quasi identique- de son fameux chrono de 1959 qui à l’époque, fit le bonheur des pilotes de ligne. Cette Navitimer Réf. 806 1959 Re-Edition est dotée d’un boitier de 40.9 mm en acier, étanche 30 mètres et embarquant un calibre « maison » à remontage manuel. A noter que cette édition limitée est la première qui annonce d’autres lancements dans les semaines et mois à venir.



En 1952, Breitling a développé la Navitimer, un chronographe devenu rapidement incontournable dans les cockpits, notamment grâce à la présence de l’innovante règle à calcul circulaire qui leur permettait d’effectuer toutes les mesures et conversions nécessaires en vol.
 
Breitling vient d’annoncer la sortie de sa première réédition, d’autres lancements étant prévus à l’avenir. La Navitimer Ref. 806 1959 Re-Edition est un chronographe reproduisant – quasiment dans les moindres détails – les codes esthétiques de l’une des premières Navitimer les plus admirées, la Breitling Ref. 806, comportant un cadran entièrement noir avec des compteurs ton sur ton et une lunette tournante perlée. Elle ne sera produite qu’à 1959 exemplaires tous numérotés et gravés sur le fond du boîtier.  
 
Cette réédition a été conçue en recréant les moindres détails du design de la Navitimer de 1959. Tout comme son ancêtre, elle possède un cadran entièrement noir avec des compteurs ton sur ton et, reprend l’un des éléments distinctifs de la Ref. 806 d’origine : à savoir que le cadran est agrémenté d’une inscription Breitling en lettres capitales et du célèbre logo ailé.

Peu de gens savent d’ailleurs que ce logo ailé était utilisé pour le marché européen, tandis que les montres vendues aux USA arboraient ce même logo agrémenté de la signature AOPA (Aircraft Owners and Pilots Association).
 
Ce chrono tricompax possède une lunette tournante perlée constituée très précisément de 94 perles, le même nombre que sur le modèle de 1959. Au cours de la période de production de la Navitimer Ref. 806 d’origine, le nombre de perles (les petits repères bordant la lunette) a en effet varié entre 125 au début des années 1950 et 93 en 1960. Ce détail peut sembler mineur, mais il a toute son importance aux yeux des amateurs de montres historiques.
 
Le boîtier en acier de 40,9 mm a lui aussi été développé spécialement pour la Navitimer Ref. 806 1959 Re-Edition, avec les mêmes cornes et les mêmes finitions que la Ref. 806 d’origine. Sa célèbre règle à calcul circulaire sous le verre bombé en acrylique et de forme identique à l’original sera familière à tous les passionnés de Navitimer. Les seules améliorations dues à la modernité concernent l’étanchéité, qui atteint désormais 3 bars (30 mètres) et le revêtement Superluminova qui revêt ici un aspect vintage tout comme l’ensemble du cadran d’ailleurs.
 
Un mouvement entièrement nouveau (à remontage manuel) a été développé pour respecter le calibre d’origine équipant la Navitimer des débuts (70h de réserve de marche). Le calibre manufacture Breitling B09 mécanique développé en interne (avec roue à colonne) s’inspire du célèbre calibre manufacture Breitling 01 de la marque et est un chronomètre certifié COSC. Ce mouvement animera un grand nombre des autres rééditions historiques à remontage manuel à venir. Ce chrono est équipé d’un bracelet en cuir noir d’inspiration vintage.
 
Une belle réédition qui fera plaisir aux amateurs de la marque ayant une prédilection pour les pièces vintage de Breitling. En revanche, pas certains que les collectionneurs –ceux qui possèdent la pièce d’origine- soient ravis de cette sortie quasi-identique. Référence : AB0910371B1X1



Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Mars 2019 | Lu 3844 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques