Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Breitling : à la découverte du département Huit aviation de la marque


Willy Breitling avait à peine 19 ans lorsqu’il prit les rênes de l’entreprise portant le nom de sa famille. Il avait cependant déjà suivi une formation approfondie en matière de commerce et de technique : le jeune homme avait donc toutes les qualités pour faire entrer Breitling dans son nouvel âge d’or. En l’occurrence, l’avenir était alors dans les cieux…



En 1932, les chronographes représentaient le cœur de l’activité de Breitling. Pourtant, ces garde-temps étaient toujours actionnés par un seul poussoir. Pour Willy Breitling, cette caractéristique technique constituait un défaut. Ainsi, en 1934, il déposa le brevet du premier chronographe à deux poussoirs jamais conçu.

Deux ans plus tard, en 1936, le jeune entrepreneur proposa un chronographe de poignet spécialement pensé pour les pilotes avec un cadran noir orné d’aiguilles et de chiffres luminescents. Willy Breitling avait trouvé une nouvelle voie d’avenir pour sa manufacture : celle-ci l’emmenait vers les cieux.
 
Parmi les accomplissements les plus reconnus de Willy Breitling, l’on retient la fondation du Département Huit Aviation en 1938. Willy Breitling connaissait les exigences strictes de l’aviation civile et militaire : le nom du département, qui comprend le mot « huit », fut choisi pour évoquer les huit jours de réserve de marche qu’offraient les horloges et autres instruments de bord.
 
Les garde-temps développés par le Département Huit Aviation se démarquaient aussi par leurs boîtiers très légers et leur installation facile. C’est ce même département qui créa les chronographes de poignet Breitling destinés à l’aviation.

La date de fondation du Département Huit Aviation fut fortuite : ses créations attirèrent immédiatement l’attention des pilotes de l’armée et, tandis que la Seconde Guerre mondiale menaçait d’éclater, le Département reçut une importante commande de chronographes de bord de la Royal Air Force pour ses célèbres chasseurs.
 
Willy Breitling et son équipe avaient compris que les pilotes, tant civils que militaires, travaillent dans des conditions éprouvantes et impitoyables, qui exigent de pouvoir compter sur des instruments à la fois parfaitement lisibles et qui puissent fonctionner au meilleur de leurs capacités même dans des conditions particulièrement rudes.

En conséquence, le Département Huit Aviation élabora une batterie de tests de haut niveau démontrant que chaque instrument pouvait endurer les chocs, les vibrations, les températures extrêmes et le magnétisme auxquels les pilotes sont soumis dans le cockpit. Ses chronographes de bord et ses montres pour pilotes réussirent haut la main chacun de ces tests !
 
Le Département Huit Aviation de Willy Breitling occupe une place très importante dans l’histoire de la manufacture : il était donc logique qu’il ait inspiré le nom de la dernière famille de montres de la maison, la Navitimer 8…

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Septembre 2018 | Lu 788 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos