Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Breitling : le renouveau de la SuperOcean en "slow motion"


Cette nouvelle collection SuperOcean vient d’être dévoilée à l’occasion du festival de surf et de moto, le Wheels & Waves à Biarritz. On remarque que ces nouveautés disponibles en quatre tailles reprennent l’esthétique de la SuperOcean Slow Motion originale des années 1960 et 1970, tout en ajoutant des caractéristiques modernes et une palette de couleurs vives. En outre, elle n’est plus uniquement une montre de plongée : avec elle, vous pouvez surfer, nager et aller vous promener au bord de plage.



Dans les années 1960, la plongée sous-marine devient une activité sportive émergente, inspirée principalement par les aventures de l’explorateur océanique Jacques Cousteau.
 
On le sait, en plongée, le temps est primordial, vital même parfois. Il se mesure presque exclusivement en minutes.  
 
Pour créer la première SuperOcean, les designers de Breitling ont éliminé toutes les caractéristiques superflues qui ne répondaient pas aux besoins vitaux des plongeurs sous-marins.

Un anneau de cadran à fort contraste a été introduit sur l’échelle des minutes. Et les index ont été remplacés par des bâtons épais luminescents pour une meilleure lisibilité.
 
Etant donné que les plongeurs n’ont pas vraiment besoin de l’aiguille des secondes (si ce n’est qu’elle sert tout de même d’indicateur de marche, c’est la raison pour laquelle elle est indispensable à la norme ISO pour les « plongeuses »), la modification la plus audacieuse de Breitling a été de la supprimer !
 
Breitling a donc remplacé la trotteuse par un chronographe basé sur les minutes, surnommé « Slow Motion » (« au ralenti » en anglais) parce qu’il fallait une heure pour effectuer une rotation complète du cadran.

Aujourd’hui, Breitling lance une nouvelle Superocean qui reprend la philosophie de la Slow Motion, une montre outil simplifiée. Même si la collection a été repensée pour répondre aux besoins des clients
modernes (l’aiguille des secondes était, évidemment, essentielle), les plus observateurs remarqueront plusieurs clins d’œil au design de l’originale.
 
Disponibles en quatre tailles (46, 44, 42 et 36 mm), les cadrans colorés sont ici associés à trois métaux de boîtier différents –acier, acier-or et bronze. A noter que l’alliage utilisé dans les versions en bronze de 44 mm et 42 mm présente une excellente résistance à la corrosion. Toutefois, une légère patine apparaîtra au fil du temps.
 
Les deux options de bracelet (un bracelet sportif en caoutchouc et un nouveau bracelet métallique à trois rangées) sont dotées d’une boucle déployante qui permet d’effectuer des micro-ajustements à 15 mm près pour un port plus confortable avec les tops thermiques et les combinaisons de plongée.

Etanche à 300 m (1 000 pieds), la SuperOcean est dotée de larges aiguilles et d’index revêtus de Superluminova qui permettent une lisibilité optimale sous l’eau. Grâce à sa lunette incrustée en céramique résistante aux rayures, elle ne craint ni l’usure, ni la décoloration.

Pour une question de sécurité, la lunette est unidirectionnelle sur la plupart des tailles, mais bidirectionnelle et équipée d’un verrou breveté sur la 46 mm.
 
L’aiguille carrée des minutes, caractéristique de la Slow Motion, a fait son retour. Tout comme l’échelle des minutes à fort contraste.

Les fans se souviendront également du « point », un guichet circulaire à 6h qui affichait différentes couleurs en fonction de l’activation du chronographe basé sur les minutes : activé, en pause ou désactivé. Sur la nouvelle Superocean, un cercle situé près de l’extrémité de l’aiguille des secondes fait un clin d’œil à cette fonction très appréciée.
 
Son Calibre Breitling 17 automatique est garanti deux ans et dispose d’une réserve de marche standard d’environ 38 h.
 
A noter une édition spéciale de la Superocean Automatic 42 Kelly Slater. Conçue en collaboration avec le champion de surf et limitée à 1.000 pièces, la montre présente un cadran orange vif et un bracelet en caoutchouc vert militaire. Les couleurs s’inspirent de la montre que portait le père de Kelly
Slater en surfant…


Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Juillet 2022 | Lu 14963 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail