Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Briston Clubmaster Classic : arrivée du boitier acier !


A chaque nouvelle saison, une nouvelle Briston. Sauf qu’à force de nouvelles versions, la marque avait fait le tour des déclinaisons des boitiers en acétate de forme coussin… Alors, fort logiquement, Briston vient de présenter de nouvelles déclinaisons en version acier (chrono ou trois aiguilles) sur bracelet en cuir Nato.



De Paris (Colette) à Hong Kong (Gurus) en passant par Beams au Japon, la jeune marque française a réussi sa percée dans l’univers de la montre « mode » chic et tendance. Un beau challenge ! Les raisons de cette réussite ? Un boitier original autant dans sa forme coussin que sa matière (acétate de cellulose). Un design vintage très tendance, un bracelet Nato interchangeable et un positionnement prix particulièrement intéressant dans un monde en crise…
 
Dans cette nouvelle version en acier (40 mm / étanche 100 mètres), tout le concept d’origine qui a fait le succès de la marque est conservé, sauf le boiter qui d’acétate de cellulose devient acier. De l’acier 316L, le même que la plupart des grandes marques horlogères. Donc un acier de qualité ! Briston propose plusieurs finitions : satiné brossé vertical, mat ou effet poli miroir pour habiller des cadrans colorés à la finition volontairement « soleillée ». Des versions avec traitement PVC canon de fusil ou kaki sont aussi disponibles.
 
Fidèle au bracelet Nato, la marque continue sur sa lancée en créant ses propres modèles en cuir classique ou vintage. Muni d’un système exclusif d’encoches, ces nouveaux bracelets interchangeables ont été travaillés de façon à assurer un confort optimal et sauront également s’adapter aux Clubmaster Classic en acétate. Côté moteur, Briston reste fidèle à ses mouvements à quartz Citizen Myiota 0S21 et 2315 (à quand un calibre mécanique Monsieur Jaunet ?). Les prix restent quant à eux très compétitifs : à partir de 200 euros.     



Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Avril 2015 | Lu 3056 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques