Bvlgari Monete: le temps, c'est de l'argent !


Voici une montre qui exprime parfaitement l’adage : « le temps c’est de l’argent ». En effet, cette montre Octo Roma Monete en or rose ou platine intègre une pièce de monnaie ancienne qui créé un lien entre passé et présent et célèbre les racines gréco-romaines de la maison italienne. Une montre rare, unique et sublime.



A l’occasion du lancement de la nouvelle collection Haute Joaillerie Bvlgari Cinemagia qui s’est tenu il y a quelques jours sur l’île de Capri au large de Naples, trois nouveaux modèles de montres Monete ont été présentés par la maison romaine (groupe LVMH).
 
Une occasion de revenir sur ce concept totalement unique et qui symbolise parfaitement le positionnement horloger de Bvlgari : un positionnement toujours hors des sentiers battus et surtout, un catalogue de montres riche d’une touche de goût et de raffinement très italien qu’on ne retrouve que chez eux.
 
C’est probablement ce qui explique également, le succès de cette marque joaillière actuellement, même en horlogerie, avec cette offre différente, voire différenciante, mais toujours cohérente avec son image et toujours horlogère puisque Bvlgari possède sa propre manuf’ en Suisse.

Les montres Monete sont à part au sein du catalogue Bvlgari. Le style a été imaginé par Nicola Bulgari « himself » en 1966. Il s’est alors posé la question : « Pourquoi ne pas créer quelque chose de contemporain à partir de ce qui est intemporel ? ».
 
D’où l’idée de retrouver d’anciennes pièces de monnaie qui ont ensuite été intégrées à des bijoux (bagues, colliers, boucle d’oreilles, etc.), puis, depuis 2017, à des garde-temps -un esprit qui anime également la marque Corum, mais traité différemment.
 
Cette année, Bvlgari introduit trois nouvelles Monete qui intègrent une fois encore, des pièces de monnaie ancienne. Les deux premières versions sont des Octo Roma Monete à mouvement squelette ultra-plat présentées en or rose ou platine.

Elles intègrent une pièce de monnaie romaine du 4eme siècle exceptionnellement rare et fait apparaitre, grâce à un bouton poussoir placé sur la couronne, son calibre BVL 268 SK, un mouvement mécanique à remontage manuel et tourbillon volant.
 
La pièce de monnaie du modèle en or rose datant d’il y a 2000 ans arbore un relief de l’Empereur Constant, un des trois fils de Constantin le Grand, souverain de Rome et des provinces occidentales de l’Empire ; son revers figure La Concorde, ou l’harmonie, des trois frères qui régnèrent ensemble pendant de longues années.

uant au modèle en platine, il est orné d’une autre pièce représentant également l’Empereur Constant. Le revers semble célébrer sa victoire sur les Francs, qui fut un des hauts faits de son règne.  


Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Juin 2019 | Lu 1161 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos