Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


CLVII Timepieces : une montre "skull" très rock n'roll et abordable


Cela fait des mois qu’on savait qu’elle allait sortir… C’est fait ! Elle arrive enfin, cette fameuse montre en forme de crâne avec calibre mécanique automatique japonais assemblée à Strasbourg dont les prix démarrent à partir de 1000 euros. Une pièce CLVII Timepieces totalement atypique et très séduisante dans cette gamme de prix.


Des montres « skull », il en existe plusieurs sur le marché. Soit le crâne apparait sur le cadran comme chez Bell & Ross par exemple, soit comme chez Fiona Kruger, c’est le boitier de la montre lui-même qui prend la forme du crâne. Dans ces deux cas de figures, ces garde-temps sont intéressants, mais ils coutent quelques milliers d’euros.
 
L’intérêt de la Skull de CLVII Timepieces, créée par Michel Salzmann de la société Time in France, un « vieux briscard » de l’horlogerie comme il en existe de moins en moins dans la profession, est qu’en plus d’être extrêmement bien conçue et finie, elle commence à partir de mille euros.
 
Un prix tout à fait raisonnable compte-tenu des difficultés techniques rencontrées tout au long des longs mois de conception, de réalisation des tous premiers prototypes et des produits finis. Un parcours semé d’embuches et de défis techniques à cause notamment de ce fameux boitier en forme de crâne ; de son étanchéité qu’il fallait assurer notamment au niveau des verres des lunettes et de la couronne. 

Et il faut bien dire que le résultat est bluffant. Malgré son épaisseur et sa forme, la boite tombe parfaitement sur la plupart des poignets grâce à ses cornes articulées. Inutile de vous dire qu’elle fait parler. Essayez de la porter lors d’un diner, et tout le monde va vous demander ce que c’est que cette montre. Et surtout, tout le monde va s’imaginer qu’elle coute bien plus chère !  
 
Assemblées dans des ateliers strasbourgeois, les montres CLVII embarquent un calibre mécanique automatique japonais Seiko Epson d’une réserve de marche d’une trentaine d’heures (visible à travers le fond saphir). Le boitier affiche des dimensions de 36,5x48,5x19,8 mm. Il est étanche à 30 mètres et sa couronne est ornée d’un cabochon en onyx véritable.
 
Dotées des fonctions heures, minutes et secondes, le temps se lit par affichage digital par le biais de trois disques (h, m et s) qui apparaissent dans le haut du crâne. L’ensemble se porte sur un bracelet en cuir avec boucle déployante. 

Rappelons que la marque CLVII est née il y a quelques années au 157 rue du faubourg Saint Honoré dans le 8ème arrondissement de Paris. C’est l’adresse que les initiés s’échangeaient. La discrétion du showroom et la rareté des produits ont créer l’incroyable engouement qui existe encore aujourd’hui autour de cette marque désormais incontournable.
 
Reconnaissable par son emblématique Skull, tête de mort à lunettes funky, CLVII a séduit de nombreuses stars avec un prêt-à-porter pop fun rock qui puisait son inspiration dans l’univers du street-wear. Son hoodie entièrement zippé avec le skull en écusson a fait la renommée de la marque auprès d’une clientèle de célébrités et d’initiés.
 
Si vous demandez à son créateur Julien Léonard pourquoi la tête de mort en logo, il vous répondra : “Quand on est fun on l’est jusqu’à la mort”. C’est désormais dans son concept-store du 93 rue de la Verrerie (Paris 4ème) que CLVII propose des collections mixtes originales, ainsi qu’un service de personnalisation unique en son genre.


Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Juillet 2017 | Lu 5962 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos