Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Camille Caravaca ou comment la Covid-19 lui a donné l'envie de dessiner des montres !


C’est incontestable, cette période de confinement a changé nos vies quotidiennes. C’est le cas de Camille Caravaca, une trentenaire ingénieure dans l’aéronautique civile originaire de Sète, qui confinée, a aiguisé ses crayons pour dessiner une Rolex GMT Master II pour l’un de ses amis. Et s’est prise au jeu !


Comment vous est venue l’idée de dessiner des montres ? Et pourquoi ? 
J’ai repris le dessin pendant le confinement lié à la Covid19. Pourtant, je n’avais pas aiguisé un crayon depuis huit ans environ !

Mais un ami m’a demandé de lui dessiner sa Rolex GMT Master II. C’était une évidence car j’adore les montres. Même si je ne suis pas collectionneuse ! Au quotidien je porte une Rado en céramique noire et c’est ma seule montre.
 
Le « pourquoi » est assez impalpable en revanche... Dessiner des montres a quelque chose de passionnant, voire même, d’hypnotisant.

On recherche la perfection quand on s’attaque à ces « petits objets ». Il y a tout un travail préparatoire de mesures avant de s’atteler au dessin pur. On est à mi-chemin entre le travail de l’artiste et celui de l’ingénieur… Et j’adore ça !

Quelles sont les choses les plus difficiles à dessiner dans une montre ?
Les écritures et les numéros sans hésiter ! Ça représente une somme de détails auxquels il faut faire attention : bien cadrer ou bien centrer, bien reproduire la bonne police, trouver le bon format et bien sûr, respecter les interlignes, etc.

C’est l’élément qui donne le plus de « fil à retordre » et avec lequel je me bats le plus, car l’erreur est encore plus vite apparente sur cette partie de la montre.
 
Quelle technique utilisez-vous ?
Je ne sais pas si on peut parler de technique à mon niveau ! J’utilise simplement des crayons à papier avec des duretés différentes, une règle et un compas… En moyenne, il me faut entre 30 et 40 heures par dessin.

Avez-vous un modèle de montre préférée ? 
Ça va paraître commun, mais j’adore la Submariner « Hulk » de chez Rolex  (ndlr : il s’agit du surnom de la réf 116610LV avec cadran vert foncé et lunette verte en céramique).

Pour autant, cela ne signifie pas que je ne dessine que des Rolex. J’ai déjà dessiné une Speedmaster Omega et actuellement, je m’attaque à la Nautilus de Patek Philippe. Plus tard, j’envisage de dessiner des Cartier et des Bell & Ross. Et puis j’ai aussi envie, dans mes prochaines créations, de mélanger l’univers de l’horlogerie avec mes autres passions  !

I nstagram de Camille Caravaca
 
Lire aussi : Julie Kraulis, une artiste très horlogère



Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Mai 2020 | Lu 1770 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos