Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Cartier Ballon Bleu : noir, c'est noir


Cartier vient de dévoiler deux de ses icônes en version noire. La fameuse Ballon Bleu et l’indémodable Santos 100 qui, toutes deux, s’habillent d’ADLC noir pour offrir à ces grands classiques de l’horlogerie, un visage plus contemporain. Ces deux garde-temps embarquent le calibre automatique « maison » 1904 MC. A la découverte de la Ballon Bleu noire.



Petit retour en arrière… En septembre 2007, Cartier présentait la Ballon Bleu, une montre ronde qui ne ressemblait en rien à une montre ronde ! Ce garde-temps était avant tout reconnaissable à son remontoir, qui pour la première fois chez Cartier, était protégé par une arche de métal en acier, en or ou même en platine selon le modèle. Quant à la couronne, cannelée, elle était ornée d'un imposant cabochon en saphir bleu… D'où le nom de Ballon bleu.
 
De nos jours, il devient quasiment impossible de proposer une gamme de montres sans avoir, au moins, un modèle « noir ». Si la mode remonte à une quinzaine d’années, rappelons toute de même que la toute première montre noire fut une Porsche Design dans les années 70. Ensuite, cette tendance de la « montre noire » est revenue sur le devant de la scène avec la J12 de chez Chanel, puis avec Hublot et tous les autres. Bref, de nos jours, ces « black watches » sont devenues incontournables.
 
Cartier propose donc désormais dans ses collections une nouvelle version de son iconique Ballon Bleu dont le boitier a été traité en ADLC noir, ce qui offre à ce best-seller de la marque phare du groupe Richemont une allure très contemporaine. On retrouve par ailleurs, sur le cadran noir, les éléments qui caractérisent les montres Cartier : comme les aiguilles glaives et les chiffres romains recouverts de Superluminova blanc. Seule pointe de couleur ? La trotteuse centrale rouge.
 
Cette Ballon Bleu abrite le mouvement Manufacture 1904 MC, un calibre né en 2010 qui est le premier mouvement automatique ‘in house » développé et assemblé par les horlogers de la Maison Cartier. Son nom renvoie à Louis Cartier qui, en 1904, créa pour son ami aviateur Alberto Santos-Dumont l’une des toutes premières montres-bracelets modernes.

 

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Juillet 2016 | Lu 1651 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos