Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Cartier : la Tank L.C. prend des couleurs


Cartier présente cette année une très belle relecture de sa fameuse Tank L.C. avec l’arrivée de deux nouvelles références : l’une en or rose avec cadran « bleu » et l’autre en or jaune avec cadran « rouge », les deux embarquant un calibre mécanique « maison » à remontage manuel. Un garde-temps très réussi qui conviendra autant aux messieurs qu’aux dames. Toutefois, compter 13.200 euros !



Pour la petite histoire, Louis Cartier s’est intéressé aux chars d’assaut Renault dès 1917…. Fasciné par ces monstres d’acier apparus sur les champs de bataille lors de la Première guerre mondiale, il décida de leur rendre hommage à sa manière, en créant un modèle de montre s’inspirant de leur forme vue du dessus : un carré entouré de deux brancards rappelant les chenilles.
 
Développée par Cartier dès la fin de l’année 1916, il faut attendre 1919 pour que la commercialisation de la Tank soit effective. Entre le 15 novembre et le 26 décembre 1919, six pièces furent inscrites au stock ; le 17 janvier de l’année suivante, en 1920, il n’en restait plus aucune.
 
En 1922, Louis Cartier retravailla le design de la Tank. Le boîtier s’étire, les brancards s’affinent, les angles s’adoucissent  : c’est la naissance de la montre Tank L.C. (pour Louis Cartier), telle qu’on la connait aujourd’hui.

Au fil du temps, ce modèle adoptera des caractéristiques identifiables au premier coup d’œil ? Tout d’abord, son fameux chemin de fer rectangulaire sur cadran guilloché, puis son cabochon saphir (perlé ou à pans), mais aussi ses chiffres romains (avec l’indication du mot « Cartier » généralement dans la barre du V du VII du chiffre romain) et bien entendu, ses fameuses aiguilles de type « glaive » en acier bleui…
 
Cette année, elle revient donc dans une version « colorée » particulièrement réussie : en or rose pour la version bleue ; en or jaune pour la version rouge, toutes deux coordonnées aux bracelets. Ce duo de montres est équipé d’un mouvement de forme, « Manufacture » à remontage manuel, le 1917MC d’une réserve de marche standard de 38h.
 
Le cadran bleu est argenté soleillé associé à des chiffres romains en or rose sur fond bleu et le cadran rouge carmin est argenté avec des chiffres romains en or jaune sur fond rouge. On retrouve bien évidemment, les fameuses aiguilles de type glaive, ici proposées dans le même or que le boitier.

Malgré son tarif relativement élevé, sachez qu’il y aura peu de montres disponibles sur le marché et que ce modèle devrait donc s’avérer assez difficile à obtenir… Il s’agit en réalité d’une seule production qui ne sera pas inscrite au catalogue.
 
En tout, depuis sa création il y a maintenant une centaine d’années, la Tank a connu des dizaines de versions (platine, or, vermeil ou acier) et constitue toujours l’un des produits phare de la marque. On compte environ 80 références en catalogue toutes Tank confondues (matières, calibres, etc.).
 
Depuis, de la Tank Louis Cartier à la Tank Anglaise en passant par la Tank Américaine, la Tank Française ou encore la Tank Chinoise, ce garde-temps s’est affiché au poignet de toutes les stars et de tous les hommes de goût. Toutes générations confondues.

De fait, cette montre mixte avant l’heure, fut portée par les grands de ce monde, des stars du cinéma aux hommes politiques en passant par les sportifs. Simone Signoret en offrit une à Yves Montand, John et Jackie Kennedy portèrent longtemps le même modèle, on la verra aux poignets de Gary Cooper, d’Elton John, de Catherine Deneuve, de Lady Diana, de Madonna, d’Alain Delon et de Jean-Pierre Melville qui posèrent lors du tournage d’Un flic avec la même Tank (arrondie) au poignet…
 
Andy Warhol sera également indissociable de sa Tank à propos de laquelle il aimait à proclamer : « I  don’t wear a Tank watch to tell the time. Actually, I  never even wind it. I  wear a Tank because it is the watch to wear ! » En refusant de remonter sa montre, le chef de file du pop art sacralisait de fait,  l’élégance de la Tank !
 
Pour l’anecdote, en 1926, le célèbre acteur du cinéma muet Rudolph Valentino est parvenu à convaincre le réalisateur George Fitzmaurice de conserver sa Tank au poignet lors du tournage du Fils du cheikh. Il s’agissait alors de la toute première apparition d’une montre au cinéma et du premier anachronisme
 
A noter que pour célébrer les lancements des nouvelles interprétations de la montre Tank en 2021, Cartier offre aux propriétaires de cette montre, quelle que soit leur année de création, l’entretien et la réparation à titre gracieux (offre limitée sous réserve de disponibilité).

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Juin 2021 | Lu 4688 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances