Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Chukka boots : la chaussure casual-chic par excellence


Quand on pense chukka boots, on pense immédiatement à Crockett & Jones, mais ce modèle aux origines sportives et militaires est décliné depuis de nombreuses années par des marques aussi prestigieuses qu’Aubercy, John Lobb, Edward Green, Church, Carmina et bien d’autres. Petit retour sur l’histoire de ce soulier indispensable dans votre collection de chaussures intemporelles.



Comme de très nombreux éléments du vestiaire masculin, la chukka boots puise ses racines dans des origines sportives puis militaires par la suite.
 
A l’instar de la célèbre montre Reverso qui célèbre cette année son 90ème anniversaire, la chukka nous vient également de l’univers du polo. Son appellation découlerait du terme « chukkas » qui, dans ce sport chic et prestigieux pratiqué par les Britanniques en Inde, désigne une période dans une partie de polo.
 
Pour rappel, un match se déroule en huit périodes (les « chukkas ») de 7 minutes 30 chacune. Pendant les matchs, les joueurs portent bien évidemment des bottes (et de nos jours, des genouillères). Pour autant, entre les différentes périodes, les cavaliers retiraient leurs grosses bottes pour enfiler des bottines à lacet légèrement montantes.

Il semblerait que le Duc de Windsor, « lanceur de tendances » de son époque et à l’origine de bon nombre de classiques du vestiaire masculin, ait adopté cette bottine sportive qu’il aurait ensuite ramené en Angleterre et qu’il aurait porté plus tard lors d’un grand voyage aux Etats-Unis.
 
Petit à petit, le modèle va devenir populaire et se démocratiser notamment, avec le développement du montage Goodyear. Pendant la Seconde guerre mondiale, les militaires anglais évoluant dans les pays chauds adopteront les chukka -non doublée-, mais c’est principalement après-guerre, dans les années 50, que ce soulier va véritablement devenir populaire grâce aux modèles de chez Crockett & Jones qui reste « le » grand spécialiste de ce soulier.

Le succès de la chukka en France, c’est surtout grâce aux ventes de stocks américains après 1945. Les étudiants s’en emparent, avec les canadiennes et les duffle-coat, c’est la panoplie des jeunes de Saint-Germain-des-Prés qui font la fête dans les caves du Tabou. Ces souliers se portent alors avec des pantalons de velours ou des jeans. Les chroniqueurs de l’époque, comme Boris Vian, évoquent le style « rapin » : c’est en fait, la première fois qu’il est chic de faire… prolétaire. 

Cette bottine est généralement constituée de trois pièces de cuir : un quartier intérieur, un quartier extérieur et le bout avant. Elle est proposée en deux ou trois œillets selon les marques. Elle peut être doublé ou non et se porter sur une semelle en cuir ou sur une semelle en gomme, voire en crêpe.

Côté matière, elles sont principalement réalisées en cuir ou un nubuck (peausserie qui leur convient très bien d’ailleurs). Naturellement, rien ne vous empêche d’opter pour des peaux exotiques ou des couleurs atypiques (prune, orange, bleu électrique, etc.) comme le proposent certaines marques.  
 
Crockett & Jones propose au sein de son catalogue huit modèles différents de chukka (avec deux ou trois œillets, sur différentes formes et matières) : bien évidemment, la bien-nommée Chukka mais aussi, la Upton, la Tetbury, la Sulgrave, la Brecon, la Kew, la Chiltern et la Molton qui est l’un des modèles porté par James Bond dans "Mourir peut attendre" qui sortira le 6 octobre prochain. 

Comme indiqué précédemment, la chukka est un grand classique de Crockett & Jones, mais on en trouve des variantes chez Aubercy, John Lobb, Edward Green, Carmina, Corthay, Heschung, Church, Emling ou encore Bowen. Assez bizarrement, JM Weston est l’une des rares marques de souliers haut de gamme à ne pas proposer une chukka digne de ce nom !
 
Si la chukka est une bottine sport-chic résolument country-side, elle est également à l’aise sur le bitume. On évitera cependant de la porter avec un costume ! En revanche, elle est à l’aise avec à peu-près tout le reste : jeans, chino, flanelle, whipcord, velours, etc.

Jean-Philippe Tarot









Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Mai 2021 | Lu 1950 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances