Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Clifton : le QP selon Baume & Mercier


En cette fin d’année 2016, l’horloger suisse Baume & Mercier vient de dévoiler un beau QP dans sa collection Clifton. Un garde-temps en or rouge de 42 mm qui propose l’une des plus prestigieuses des complications : le quantième perpétuel qui s’affiche ici grâce à un calibre mécanique automatique (microrotor) Vaucher 5401 élaborée à partir d’un module Dubois Depraz 5100. Compter 19.900 euros.



Le Quantième Perpétuel a tendance à se « démocratiser » ces derniers temps… En effet, après la très belle version de Frédérique Constant qui propose un QP à moins de 9.000 euros en acier, c’est au tour de Baume & Mercier de s’aventurer dans cette voie avec l’arrivée de ce garde-temps très réussi qui intègre dans son boitier de 42 mm en or rouge, un beau calibre de chez Vaucher.
 
Une pièce qui s’affiche juste en dessous des 20.000 euros ! C’est cher certes, mais c’est probablement l’un des mieux placés sur le marché pour ce qui est de montres QP en or. Dommage d’ailleurs que B&M ne le produise pas en version acier également. Mais ceci est une autre histoire.
 
Cette montre embarque donc un beau boitier de 42 mm en or rouge. Côté affichage, la nouvelle Clifton Calendrier Perpétuel offre un cadran bombé argenté opalin rehaussé par des chiffres et des index rivés en or rouge tandis que les aiguilles bleuies viennent souligner les fonctions calendaires. La date s’affiche à 3h, les jours de la semaine à 9h tandis que les mois et le cycle des années bissextiles siègent à 12h. Toutes ces indications, qui s’affichent de manière lisible, sont protégées par une glace saphir

Grand classique des complications horlogères, le quantième perpétuel représente un défi de construction et de miniaturisation. Cette programmation et reproduction de la mécanique céleste est la plus aboutie des complications dites « astronomiques ». Elle prend en compte toutes les particularités du calendrier grégorien avec ses mois à 31, 30 ou 28 jours et le retour périodique du 29 février et ce, jusqu’en 2100, année non bissextile comme trois siècles sur quatre.
 
Pour tenir compte de toutes les variations du calendrier, cette montre de ville est dotée d’une « mémoire mécanique » de 1.461 jours, soit quatre ans. Côté moteur, cette Clifton embarque un mouvement automatique Vaucher 5401 élaborée à partir d’un module Dubois Depraz 5100. Dans le respect de l’art horloger, les finitions du calibre arborent des Côtes de Genève sur les ponts et un perlage sur la platine et des vis en acier bleui. Le micro-rotor (une signature Vaucher) permet d’affiner le mouvement pour une épaisseur de boîtier d’à peine 14.2 mm. A noter qu’il est orné du symbole Phi de la marque et d’un décor colimaçonné.
 
Battant au rythme de 21’600 alternances/heure pour une réserve de marche de 42 heures, ce calibre aux finitions horlogères se laisse admirer au travers du fond en saphir de la boite. Cette montre de ville se porte sur un bracelet en en alligator noir avec boucle ardillon en or rouge. 


Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Novembre 2016 | Lu 1890 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos