CORUM


Corum Admiral AC-ONE 45 Kronometry : triplement unique

Belles éditions limitées pour ce début d’année pour Corum qui vient de dévoiler, non pas une, mais trois pièces uniques réalisées en partenariat avec le détaillant horloger Kronometry 1999. Trois garde-temps en bronze dotés de cadrans de type squelette avec grande date à 6h qui embarquent un calibre mécanique à remontage automatique. Avec une préférence pour celle qui arbore les fanions en guide d’index.


Pour imaginer cette édition limitée, Corum et Kronometry (des boutiques à Monaco, Paris et Courchevel) sont partis du modèle Admiral 45 Bronze qui existait déjà en catalogue depuis plus d’un an. On retrouve donc, bien évidemment, l’imposant boitier de 45 mm en bronze patiné et la lunette dodécagonale caractéristique de ce pilier de chez Corum. La grosse différence est la présence d’un cadran squelette qui orne chacune de ces pièces uniques.  
 
Pour renforcer l’esprit marin de cette Admiral –cette montre a toujours été, depuis son lancement, une montre maritime. L’idée était donc de « pousser le bronze dans ses derniers retranchements » et de « mettre plus en valeur encore la mécanique ».

Le premier travail a porté sur le bronze, un métal qui s’oxyde en fonction des conditions climatiques, de l’acidité de la peau, etc. Ses premières teintes, initialement chatoyantes (il ressemble à de l’or rose non oxydé), ont été davantage vieillies, comme si le temps passé au fond de l’eau s’était éternisé. Les tons bruns tirent donc vers le gris et le noir, comme en des abysses plus hostiles ; plus inquiétantes.  
 
Ensuite, ces trois pièces uniques se distinguent chacune l’une de l’autre par la présence d’un réhaut différent. Un premier modèle offre un rehaut rouge (avec les fameux fanions) tirant sur le bordeaux en phase avec les tons dominants de la boite en bronze. Un deuxième modèle présente un rehaut gris tandis que le troisième, plus contrasté, se pare d’un rehaut noir.
 
Le cadran a lui aussi subi une transformation majeure : il a disparu ! Exit le cadran en tek qui laisse place à un cadran de type squelette qui dévoile le mouvement automatique à date CO 082 offrant une réserve de marche standard de 42h. A noter la présence du logo Kronometry gravé sur le fond saphir. L’ensemble est complété par un bracelet en cuir brun patiné. Compter 13.200 euros.


Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Janvier 2019 | Lu 1400 fois