Corum : grand retour de la Coin dans un boitier de 43mm

La Coin de chez Corum, lancée en 1964, fait partie de ces montres mythiques qui ont marqué des générations d’amateurs d’horlogerie… Elle revient cette année dans trois modèles différents (or ou argent) avec un diamètre relativement large de 43 mm qui accueille un calibre mécanique automatique.


La Coin est une montre sans coin puisqu’elle ronde comme une pièce de monnaie. Normal me direz-vous, puisque… c’est une pièce de monnaie ! La Coin fait partie des « piliers » qui constituent la charpente des collections de chez Corum depuis 1964, date de son lancement.
 
Si l’on dit généralement de Vulcain que c’est la montre de présidents (américains), Corum et sa Coin ne sont pas en reste. En effet, cette montre a été portée autant par George Bush Sr que par Ronald Reagan, Lyndon Johnson, Jimmy Carter, Richard Nixon ou encore Bill Clinton, ce dernier étant grand amateur de montres.
 
Ces hommes qui ont été les plus puissants de la planète au cours de leurs mandats, furent rejoints par certaines figures majeures de l’art et du design, aux premiers rangs desquels Andy Warhol qui aimait également beaucoup sa Tank de chez Cartier ! 

Le temps, c’est de l’argent. Voilà probablement la montre qui évoque le mieux ce vieil adage… En effet, le boitier de la Coin a toujours été réalisé dans une pièce de monnaie. Le premier modèle, celui de 1964, fut créé à l’aide d’une pièce américaine historique : le célèbre 20 $ Double Eagle, marqué du sceau de la liberté.
 
Corum fut l'une des premières marques horlogères qui parvint à faire de la face de la pièce un véritable cadran (avec deux aiguilles bâton noires) protégé à l’aide d’une glace saphir. Seules les pièces parfaitement conservées pouvaient être utilisées pour créer des garde-temps qui de facto, étaient uniques.
 
Le slogan de la pub de l’époque était : « c’est une vieille tradition américaine pour un fils que de suivre les traces de son père. Et nous possédons une magnifique réponse à cette tradition : un héritage pour votre arrière-arrière petit-fils ».

Aujourd’hui et après les deux éditions limitées présentées il y a deux ans, ce sont trois nouveaux modèles qui ressortent. Deux d’entre eux sont d’inspiration américaine et le troisième d’Israël. Le cadran de la première est une authentique pièce de 1 dollar réalisée en argent 925 avec une couronne en saphir. On y voit l’aigle emblématique des Etats-Unis d’Amérique survolé de deux aiguilles en acier bleui, dont la teinte est très exactement reprise à la fois sur le nom Corum (décalqué sous le vers saphir) et le bracelet alligator. 
 
La deuxième montre utilise quant à elle une véritable pièce de monnaie « Double Eagle » en or jaune 22 ct avec couronne en diamant. Son contraste est ici renforcé par des aiguilles et bracelet noirs (comme sur la montre d’origine). Point important, Corum a décidé de ne pas faire figurer son nom. Le comble du chic !   

La troisième pièce commémore l’anniversaire de la création de l’Etat hébreu. Elle fut frappée en 1973 pour les vingt-cinq ans de la Déclaration d'Indépendance de l'Israël proclamée le 14 mai 1948 par David Ben Gourion. Cette Coin, avec ses deux aiguilles noires est très sobre. Elle est complétée par un bracelet en alligator noir.
 
Ces trois montres arborent un boitier de 43 mm, étanche à 100 mètres. Attention, il faut avoir un poignet relativement large, dans la mesure où ces pièces sont assez plates (7.6 mm). « Cette construction de boite nous permet d’accueillir toutes les monnaies du monde, ainsi toutes les personnalisations deviennent possibles » souligne Jérôme Biard, PDG de Corum. Et de préciser : « ces trois nouvelles Coin Watch marquent la vivacité de notre collection Heritage. Notre patrimoine n’est pas figé, il est vivant, créatif, en perpétuel mouvement ».
 
Côté moteur, cette Coin embarque un calibre mécanique à remontage automatique d’une réserve de marche standard de 42h.



Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Octobre 2017 | Lu 1037 fois