Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Décembre 2010 : Omega présente sa nouvelle ligne Ladymatic lors d’une soirée à Paris


C’est au 93, avenue des Champs-Elysées à Paris, dans le cadre de sa « boutique écrin », que la maison horlogère Omega (marque « phare » du Swatch Group) a présenté sa toute nouvelle collection de montres entièrement dédiée aux femmes : la Ladymatic.



Ladymatic, soirée Omega
Mardi 7 décembre 2010… Un « froid de canard » règne sur la capitale. Il a neigé pendant la journée ; la soirée est glaciale.

Les Champs-Elysées sont balayés par des vents froids et les chaussées sont glissantes…

Malgré ce « temps de chien », une tente blanche immaculée trône devant l’entrée de la boutique Omega.

Et malgré ce « temps de chien », clients, journalistes et stars du show-business se sont tous déplacés pour découvrir la dernière nouveauté du chronométreur officiel des Jeux Olympiques. Avec la Ladymatic, Omega réintroduit un nom tiré de l’illustre héritage de la marque initialement lancée en 1955 et propose une collection de montres (équipées du mouvement Co-Axial) entièrement pensée pour « répondre au désir des femmes ».

Frédéric Bondoux et Vahina Giocante
Résultat : une alliance de design et d’innovation horlogère qui a fait succomber les actrices Sara Forestier, Gwendoline Hamon et Vahina Giocante qui se sont empressées d’inscrire ce modèle sur la wish-list des présents qu’elles aimeraient découvrir au pied du sapin le 25 décembre prochain…

Plus tard dans la soirée, l’épéiste Laura Flessel écoutait Madame Florence Ollivier, Directeur Général du Swatch Group France, lui révéler les secrets qui caractérisent le mouvement de cette nouvelle montre pour femmes.

Bien que dédiée à vous, mesdames, cette présentation (lumières et cocktails roses de rigueur) fut également l’occasion pour les hommes amateurs d’Omega, collectionneurs avertis ou passionnés inconditionnels, d’échanger sur les pièces de la marque.

Au premier étage de la boutique, on pouvait ainsi croiser Frédéric Diefenthal s’entretenant avec Gilles Lellouche actuellement à l’affiche du film « A bout portant », Jean-Paul Rouve et sa Speedmaster sur bracelet cuir (qui, grâce à ses amis Richard et Pierre-Yves, s’intéresse décidément de plus en plus aux garde-temps), Pascal Elbé ou encore Frédéric Beigbeder. Alexandre et Juliette Brasseur, Manu Payet ainsi que le journaliste Bruce Toussaint participaient également à ce voyage dans le temps.

Last but not least… A l’occasion de cette rencontre, chaque femme recevait à l’entrée, une petite clef. Il fallait ensuite qu’elle essaie d’ouvrir une boite transparente, située au sous-sol, dans laquelle reposait une Ladymatic en acier. Après plusieurs essais infructueux, une dame venue avec son mari pour essayer la belle, a remporté la montre. Désormais, deux options s’offrent au monsieur : soit il considère que c’est là son cadeau de Noël (et il s’en tire bien) ; soit il est bon pour trouver une autre idée… Question de point de vue !

Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche, Madame Ollivier, Frédéric Bondoux et Frédéric Beigbeder

L'heureuse gagnante de la Ladymatic
Soulignons que vous pouvez découvrir cette nouvelle collection dans les différentes Boutiques Omega :

Paris 8ème : 93, avenue des Champs-Elysées
Paris 1er : 362, rue Saint Honoré
Paris 9ème : Galeries Lafayette RDC Boulevard Haussmann
Paris 9ème : Printemps RDC et 1er étage du Printemps du Luxe Boulevard Haussmann
Cannes (06) : 17 La Croisette

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Décembre 2010 | Lu 3223 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos